Message du PCOI aux travailleurs de France

26 10 2010

Un message du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran aux travailleurs et au peuple de France

Acceptez nos chaleureuses salutations au nom des travailleurs et du peuple d’Iran qui sont sous le joug de la répression de la République Islamique.

Sans le moindre doute, le monde entier suit votre lutte sensationnelle. Non seulement parce qu’à chaque fois que  vous, les héritiers de la Révolution Française, de la Commune de Paris et du mouvement de Mai 68, avancez, tous les yeux se tournent vers vous, mais aussi parce que la question pour laquelle vous vous battez et une question pour des millions d’êtres humains à travers le monde. En effet, c’est la perspective de l’augmentation des années d’esclavage direct des travailleurs. C’est l’augmentation des années d’exploitation, par l’augmentation de l’âge de la retraite, pour les profits du capital, au prix de la diminution des quelques années à la fin de nos vies où nous pourrions peut-être en profiter de façon un peu plus agréable. Cela fait des années qu’on nous a, à plusieurs reprises, fait payer, et ce ce droit à la retraite, à la “pension”, est quelque chose que nous avons obtenu grâce à de longues années de lutte, mais maintenant que le système capitaliste mondial est confronté à une crise mondiale, il attaque, au nom de sa “sauvegarde”, y compris le peu que nous avons obtenu.

Si l’espérance de vie moyenne de l’être humain a augmenté grâce aux avancées scientifiques et au progrès social, tout cela dû aux efforts des travailleurs, le capitalisme demande maintenant son propre partage. Les travailleurs doivent travailler des années en plus pour produire la plus-value afin que la part de richesses sociale du capital soit plus grande. Couper des budgets d’ aides sociales, de sécurité sociale et des revenus, verser des sommes astronomiques aux banques et institutions en faillite depuis la poche des travailleurs et du peuple, voilà leurs choix de méthode traditionnelle dans leurs efforts pour la “relance économique”.

L’essence commune de toutes ces mesures c’est l’augmentation des années d’esclavage direct de la classe ouvrière et la baisse de la part des richesses pour la classe ouvrière qui les crée. Aussi, vous avez pointé du doigt une question qui relève des relations de domination sur la vie humaine. C’est pour cette raison que les gens, depuis les étudiants des lycées jusqu’aux retraités, en passant par les travailleurs salariés, se lèvent tous sur la même ligne de front pour empêcher l’augmentation de l’âge de la retraite. L’humanité, épuisée par le capitalisme, ses crises et ses privations, se lève en Europe et trouve le reflet de ses vœux dans votre lutte.

Camarades : Nous aussi nous déclarons notre solidarité avec vous et nous vous soutenons, nous vous demandons de continuer dans cette voie jusqu’au bout. Les travailleurs et le peuple d’Iran qui, en juin 2009 ont accouché d’une grande révolution et luttent aussi pour se libérer du joug de la République Islamique du Capital, sentent à la fois un destin et une profonde solidarité avec vous. Il ne fait aucun doute que chaque étape décisive de votre victoire renforcera la lutte et les efforts des travailleurs et du peuple en Iran.

Ne les laissez pas augmenter l’âge de la retraite. Ne les laissez pas faire porter le poids de la crise économique sur les épaules des travailleurs, de renforcer les privations et de nous voler un minimum de tranquillité pendant les dernières années de nos vies, ce qui est aujourd’hui notre droit. Ne les laissez pas, au nom de la “défense de l’économie nationale” etc, vous forcer aux compromis. Toute reprise au prix d’un esclavage renforcé des travailleurs ne sera que temporaire et sera suivi par une crise encore plus profonde, forçant nos vies vers toujours plus de régression. Aussi, nous espérons que vous intensifierez votre résistance à chaque attaque, et que vous avancerez vers une confrontation décisive face à la crise et à la misère qui en résulte, pour désarmer politiquement et économiquement le capitalisme et prendre dans vos propres mains la direction de la société. Ne permettez pas à l’opposition bourgeoise, sur le dos de vos protestations et en votre nom, de prendre le pouvoir et de continuer la préservation du statu quo. Vous devez couper le problème à sa racine et en finir avec cette situation : à la place de la logique des intérêts et du pouvoir du marché, la logique du respect, du bien-être et de la liberté de l’humanité, c’est à dire l’instauration du socialisme.

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 23 octobre 2010


Actions

Information

2 responses

4 11 2010
Fikret Tüfekçi

hello from turkey

8 11 2010
Repas de solidarité avec les ouvriers iraniens à Lyon « Révolution en Iran

[…] avec intérêt la lutte des travailleurs de France, rappelant les messages de solidarité du PCOI et de syndicats iraniens, et a mis en avant que la victoire des ouvriers en France aurait un impact […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :