Khezri Hossein, militant politique kurde iranien condamné à mort

26 11 2010

Hossein Khezri est âgé de 28 ans ; c’est un activiste politique kurde iranien qui a été arrêté à Kermanshah le 31 Juillet 2008, par la branche Nabi Akram de la Sepah.

Hossein Khezri a souffert de tortures physiques et psychologiques inhumaines pendant de long mois il a particulièrement souffert pendant son interrogatoire qui a duré 49 jours lorsqu’il était détenu dans le centre de détention de Kermanshah. Un interrogatoire d’une telle violence que sa vue est maintenant touchée et que Hossein est quasiment aveugle. Le 11 mai 2009, il a été transféré à la prison Orumiyeh (située dans l’ouest de la province de l’Azerbaïdjan iranien).

Hossein Khezri a été reconnu coupable des accusations de Moharebeh «inimitié contre Dieu» et «mise en danger à la sécurité d’État». Les accusations ont été confirmées par la branche 10 de la Cour d’appel du «tribunal révolutionnaire » de la province de l’Azerbaïdjan occidental et la peine de mort a été confirmée par la branche 31 de la Cour suprême de la justice iranienne.

Lire le reste de cette entrée »





Espoir de sauver Sakineh

26 11 2010

Iran Solidarity, 24 novembre 2010 :

La campagne internationale pour sauver Sakineh continue de toutes ses forces.

Aujourd’hui (NdT : 22 novembre), Mohammad Javad Larijani, responsable du conseil des droits humains de la République Islamique d’Iran, a annoncé via Press TV qu’il y avait de fortes chances que la vie de Sakineh soit sauvée. Mais vu les déclarations contradictoires de différents fonctionnaires du gouvernement de la République Islamique, personne ne peut être absolument certain que la vie de Sakineh sera sauvée. Les commentaires de Larijani peuvent être interprétée comme le fait qu’il y a une chance, et actuellement la pression sur la République Islamique ne doit pas être réduite une seule seconde.

La campagne internationale pour sauver Sakineh a commencé il y a six mois et elle a empêché la République Islamique de lapider Sakineh à mort. Larijani avait dit auparavant que Sakineh avait des visites hebdomadaires de ses enfants et qu’elle n’était pas sous pression, alors qu’en réalité, Sakineh avait été fouettée et mis en isolement. En fait, Larijani mentait sur la situation de Sakineh pour élever la réputation de la République Islamique d’Iran.

Lire le reste de cette entrée »