Situation critique pour Zeinab Jalalian

28 11 2010

Mission Free Iran indique le 26 novembre que selon des nouvelles de la presse, la situation de Zeinab Jalalian, prisonnière politique kurde condamnée à mort, est critique dans les couloirs de la mort. On lui refuse des soins médicaux et Mission Free Iran appelle a redoubler d’efforts pour elle.

Née dans le sud du Kurdistan à Makou City, Zeinab Jalalian (زینب جلالیان) a été arrêtée au milieu de l’année 2008 à Kermanshah. Présumée d’être membre du Party for a Free Life in Kurdistan (PJAK), elle a été internée pendant huit mois sous la torture dans les prisons des services de renseignements, le Vevak. Le 14 janvier 2009, la Cour révolutionnaire l’a condamnée à mort en sept minutes, sans qu’elle ait eu d’avocat à ses côtés.

Après que la Cour suprême iranienne ait confirmé sa condamnation, Madame Jalalian – par l’intervention de sa famille le 26 novembre dernier, – a écrit une lettre à toutes les organisations de femmes et de défense des droits humains. La prisonnière politique kurde déclare :

« J’ai 27 ans et je suis une femme kurde. Je suis actuellement une prisonnière politique dans une prison iranienne. La condamnation à mort a été approuvée par la Haute Cour d’Iran. J’ai, en ce moment, des conditions de vie très difficiles. Je suis constamment mal traitée et torturée. La Cour qui m’a condamnée l’a fait en quelques minutes et sans présence d’un avocat. J’ai été condamnée à la peine de mort. Je n’ai même pas eu un avocat pour me défendre. Le jugement a pris seulement quelques minutes. La cour a déclaré que j’étais « une ennemie de Dieu, et comme tous les autres ennemis de Dieu, [je serai] exécutée ». Tous les juges ont voté en faveur de mon exécution. J’ai demandé la permission de dire au revoir à ma mère et ma famille, mais le juge m’a ordonné de me taire et a refusé. Je veux que tous les défenseurs des droits humains et des femmes prennent position contre cette injustice et qu’ils m’aident. »

Lettre-type à envoyer au Haut Commissariat des Droits Humains des Nations Unies

 


Actions

Information

2 responses

29 11 2010
sivrissarian andre

Condamner à Mort pour des idées Politiques est un crime contre l’intelligence…

29 12 2010
Rassemblement à Francfort contre les exécutions « Révolution en Iran

[…] aussi en mémoire de Ali Saremi, exécuté le 28 décembre 2010 à Téhéran, en solidarité avec Zeinab Jalalian, prisonnière politique kurde menacée d’exécution et plus largement contre la peine de mort […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :