Un informaticien condamné à mort

9 12 2010

Dépêche AFP, 6 décembre 2010 :

Un tribunal iranien a condamné samedi un informaticien à la peine de mort pour avoir créé des sites pornos sur internet, ont annoncé ses proches au Canada, ce qui a suscité aujourd’hui une vive protestation du gouvernement canadien. Saeed Malekpour, 35 ans, a été reconnu coupable en octobre d’avoir « conçu et hébergé des sites pour adultes », « d’agitation contre le régime » et « d’insulte à l’islam », ont indiqué ses proches sur un site internet demandant sa libération et rejetant les accusations.

M. Malekpour, qui est résident canadien, avait conçu un programme permettant de mettre en ligne des photos et qui a été utilisé, à son insu, pour la création de sites pornos, ont ajouté ses proches. Installé au Canada depuis 2004, il avait été arrêté en Iran en 2008, alors qu’il rendait visite à son père mourant. Il est détenu depuis.

Lire le reste de cette entrée »





Un succès historique pour l’humanité

9 12 2010

[ La République Islamique d’Iran joue avec les nerfs de toutes celles et de tous ceux qui se mobilisent pour la libération de Sakineh. Hier, 9 décembre, en fin de journée, les médias du régime et en particulier Press TV, ont mis en scène sa libération et celle de son fils pour la démentir dans la matinée du 10 décembre. Voir le communiqué du CICL]

Communiqué du Comité International Contre la Lapidation et du Comité International Contre les Exécutions, 9 décembre 2010 :

Sakineh et Sajad ont été libérés ! Un succès historique pour l’humanité !

La nouvelle de la libération de Sakineh Mohammadi Ashtiani, de son fils Sajjad Ghaderzadeh et des deux journalistes allemands réchauffe le coeur du Comité International Contre la Lapidation, du Comité International Contre les Exécutions et de toutes celles et tous ceux qui ont lutté pour la libération de Sakineh.

Il n’y a pas de mots pour exprimer notre joie. La pensée qu’elle puisse embrasser ses enfants en sécurité dans sa maison et dormir cette nuit sur ses deux oreilles est magnifique. C’est un succès historique pour l’humanité. Cela montre que lorsque des millions de personnes se lèvent ensemble, elles peuvent sauver des vies précieuses et stopper l’inimaginable.

Lire le reste de cette entrée »





Sakineh libérée

9 12 2010

[ La République Islamique d’Iran joue avec les nerfs de toutes celles et de tous ceux qui se mobilisent pour la libération de Sakineh. Hier, 9 décembre, en fin de journée, les médias du régime et en particulier Press TV, ont mis en scène sa libération et celle de son fils pour la démentir dans la matinée du 10 décembre. Voir le communiqué du CICL]

Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à mort par lapidation, ainsi que son fils Sajjad, a été libérée aujourd’hui, 9 décembre, de la prison de Tabriz selon les nouvelles de Press TV (média du régime) et yahoo.news. Plus d’informations à venir, mais d’ores et déjà un grand merci à toutes et tous les camarades qui en participant à la campagne internationale de solidarité ont permis cette libération.

Premières photos de Sakineh libre :


Lire le reste de cette entrée »





Londres : Solidarité avec les étudiants d’Iran

9 12 2010

Le 7 décembre, à l’occasion de la journée des étudiants en Iran, un rassemblement était organisé à Londres avec en particulier des camarades exilés du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) pour manifester leur solidarité avec les étudiants en lutte en Iran contre la République Islamique.

Lire le reste de cette entrée »





Libération sous caution pour le pionnier du blog en Iran

9 12 2010

Dépêche AFP, 9 décembre 2010 :

Un Irano-canadien, l’un des pionniers du blog en Iran, détenu dans la république islamique depuis plus de 26 mois pour collaboration avec des « Etats ennemis », a été temporairement libéré sous caution, a rapporté jeudi le site conservateur Mashreghnews.

Hossein Derakhshan, 35 ans surnommé le « père du blog iranien », a été libéré mercredi soir « pour quelques jours », après avoir versé une « importante caution », selon cette source.

Le site n’en a pas précisé le montant exact, mais a indiqué qu’elle se comptait en « milliards » de rials iraniens, c’est-à-dire en millions de dollars.

Cette information n’a pas encore été confirmée par les autorités iraniennes ni par les médias officiels.

Son avocat Mohammad Ali Mahdavi Sabet a indiqué à l’AFP depuis l’étranger que M. Derakhshan « était censé être libéré », mais n’a pas pu confirmé si il avait effectivement été relâché sous caution.

Lire le reste de cette entrée »