Sur le rapport à propos de la libération de Sakineh Mohammadi Ashtiani et de Sajjad Ghaderzadeh

10 12 2010

[ La République Islamique d’Iran joue avec les nerfs de toutes celles et de tous ceux qui se mobilisent pour la libération de Sakineh. Hier, 9 décembre, en fin de journée, les médias du régime et en particulier Press TV, ont mis en scène sa libération et celle de son fils pour la démentir dans la matinée du 10 décembre.]


Communiqué du Comité International Contre la Lapidation du 9 décembre, reçu vers minuit :

Sur le rapport à propos de la libération de Sakineh Mohammadi Ashtiani et de Sajjad Ghaderzadeh

Le 8 décembre 2010, le Comité International Contre la Lapidation avait reçu des rapports à propos de la libération imminente de Sakineh Mohammadi Ashtiani et de Sajjad Ghaderzadeh.

Le 9 décembre, des photographies de Sakineh et de son fils Sajjad ont été publiées par Press TV (un des principaux médias de la République Islamique d’Iran) et ont été reprises par de nombreuses agences internationales. Tout cela a fait croire à leurs libérations.

La nouvelle de leur libération n’a pourtant pas été confirmée par la République Islamique d’Iran. Il est important de noter qu’il y a des informations contradictoires à ce propos selon les agences de nouvelles de la République Islamique d’Iran.

Comité International Contre la Lapidation
Comité International Contre les Exécutions
Porte-parole : Mina Ahadi minaahadi@aol.com 0049-177-569-2413


Actions

Information

2 responses

10 12 2010
naturepolitiqueogm

A l’annonce de la libération probable de Sakineh Mohammadi Ashtiani hier soir jeudi 9 décembre 2010 j’ai été à deux doigts de me reconnecter sur Internet et d’annoncer ce qui paraissait être une bonne nouvelle, bien m’a pris de n’en rien faire car je doutais fortement de la réalité de cette information, ayant compris depuis longtemps qu’il valait mieux être prudent sur des informations en provenance d’Iran
Une chose est sure, en ce qui concerne ce malheureux peuple, vassal d’un système intégriste et dictatorial, ce n’est pas une révolution qu’il faut puisque les Iraniens vivent sous le joug des gardiens de la révolution, mais une contre révolution pour pouvoir accéder à la liberté.

11 12 2010
baisnee

Bonjour à tous, je reste très attentive tous les jour pour sakineh et son fils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :