Toronto : En solidarité avec les travailleurs emprisonnés

20 12 2010

Vidéo du rassemblement organisé le 18 décembre à Toronto (Canada)  pour la libération de Reza Shahabi, militant du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus Vahed de Téhéran et Banlieue, et de tous les militants ouvriers emprisonnés en Iran.

Lire le reste de cette entrée »





Vidéo du rassemblement du 18 décembre à Stockholm

20 12 2010

Vidéo du rassemblement organisé le 18 décembre à Stockholm (Suède) par le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et le Parti Communiste d’Iran (Komala) pour la libération de Reza Shahabi, militant du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus Vahed de Téhéran et Banlieue, et de tous les militants ouvriers emprisonnés en Iran.

Parmi les slogans « A bas la République Islamique ! », « Liberté pour les prisonniers politiques en Iran », « Vive la liberté ! Vive le socialisme », etc… ainsi qu’une chanson qu’il n’est pas nécessaire de traduire.

Photos du rassemblement.





Babol : Fête pour la libération de Zia Nabavi

20 12 2010

Zia Nabavi, militant étudiant pour les droits à l’éducation, a été arrêté le 15 juin 2009 puis condamné à 15 ans de prison et 74 coups de fouets pour « propagande contre le régime », « trouble de l’ordre public », « menace contre la sécurité nationale » et « mohareb » (ennemi de Dieu), sa peine a ensuite était commuée en 10 ans de prison ferme et d’exil, Zia devant purger sa peine au Khuzestan, loin de sa famille et de ses proches qui vivent à Babol (à environ 1.000 kilomètres).

Dimanche 19 décembre, veille de son anniversaire, ses proches et ami(e)s ont organisé une fête en son honneur à Babol, fête qui fut l’occasion non seulement de montrer qu’on se souvient de lui mais aussi qu’on continue de lutter pour la libération de ce prisonnier politique.

Lire le reste de cette entrée »





Le régime menacé par un vent de révolte

20 12 2010

Extrait d’un article de MediArabe, 20 décembre 2010 :

Téhéran vit au rythme des émeutes, affirme la télévision « Al Arabiya ». Les fonctionnaires iraniens font état de leur profond désaccord avec les mesures prises par le gouvernement pour faire face aux sanctions économiques internationales (*). Téhéran vient en effet de supprimer les subventions sur l’essence, provoquant une hausse de près de quatre fois du prix du litre. Les files d’attente sur les stations services s’allongent et un vent de rébellion souffle sur la population.

Téhéran, 19 décembre, les forces de répression dans les rues :

(*) NdR : Cette suppression des subventions est dans les tiroirs de la bourgeoisie iranienne depuis des années, elle ne vise pas à « faire face aux sanctions internationales », mais à la crise du capitalisme en renforçant l’austérité contre les ouvriers et les classes populaires, comme cela se fait dans bien d’autres pays.





Onze exécutions au Sistan-o-Balouchestan

20 12 2010

Les 11 personnes qui ont été exécutées ce matin dans la Province de Sistan-o-Balouchestan étaient accusées de collaboration avec l’organisation terroriste Jundallah. Ces personnes comme la majorité des victimes d’exécutions en Iran n’ont même pas eu accès à un avocat. Nous ne condamnons pas seulement la peine de mort sous toutes ses formes et quelque soit l’acte d’accusation, mais nous déclarons en même temps que le système judiciaire du régime est une organisation criminelle.

Dépêche AP, 20 décembre 2010 :

L’Iran a exécuté par pendaison 11 militants d’un groupe armé sunnite, Jundallah, condamnés pour des attentats à la bombe, a annoncé lundi une agence de presse officielle Irna.

Ebrahim Hamidi, chef du département de la Justice de la province du Sistan-Baluchistan, dans le sud-est du pays, a expliqué à Irna que les onze hommes ont été pendus à l’aube dans la ville de Zahedan, capitale de la province.

Le groupe Jundallah, ou Soldats de Dieu, a revendiqué la responsabilité de plusieurs attaques contre des militaires ou des civils ces dernières années, notamment un attentat contre une mosquée mercredi dernier, qui a tué 39 fidèles.





Une femme exécutée à Qazvin

20 12 2010

Dépêche AFP, 20 décembre :

Une femme condamnée pour des meurtres en série a été exécutée par pendaison dans la prison de Qazvin dans le centre de l’Iran, selon l’agence officielle Irna.

La femme, Mahin Qadiri, a été condamnée pour les meurtres de cinq femmes quadragénaires entre février 2008 et mai 2009. Elle leur faisait perdre connaissance et les étranglait, a précisé l’agence sans autres détails.

Lire le reste de cette entrée »