Le régime menacé par un vent de révolte

20 12 2010

Extrait d’un article de MediArabe, 20 décembre 2010 :

Téhéran vit au rythme des émeutes, affirme la télévision « Al Arabiya ». Les fonctionnaires iraniens font état de leur profond désaccord avec les mesures prises par le gouvernement pour faire face aux sanctions économiques internationales (*). Téhéran vient en effet de supprimer les subventions sur l’essence, provoquant une hausse de près de quatre fois du prix du litre. Les files d’attente sur les stations services s’allongent et un vent de rébellion souffle sur la population.

Téhéran, 19 décembre, les forces de répression dans les rues :

(*) NdR : Cette suppression des subventions est dans les tiroirs de la bourgeoisie iranienne depuis des années, elle ne vise pas à « faire face aux sanctions internationales », mais à la crise du capitalisme en renforçant l’austérité contre les ouvriers et les classes populaires, comme cela se fait dans bien d’autres pays.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :