Premières exécutions de l’année 2011

1 01 2011

Extraits de dépêche AFP, 1 janvier 2011 :

Quatre Iraniens reconnus coupables de meurtre et de prises d’otages ont été pendus ce matin à Zahedan (sud est), a rapporté l’agence officielle Irna.

Il s’agit de Mahmoud Barahoui, Shahram Naroui, Zohour-Ahmad Assef-Doust et Jahanbaksh Barahoui, qui ont participé à plusieurs « prises d’otages » pour demander des rançons à leurs familles. Ils avaient tué « plusieurs de leurs otages », selon Irna.

Ce sont les premières pendaisons de l’année 2011. L’année iranienne commence en fait le 21 mars prochain.





Arrestations de membre de la famille de Ali Saremi

1 01 2011

HNS Infos, 1 janvier 2011 :

Comme nous le disions précédemment ici, non content d’exécuter de manière barbare et systématique des opposants, des prisonniers politiques, des militants ouvrier et des syndicaliste comme Farzad Kamangar qui fut assassiné par pendaison le 9 mai 2010, le régime de Khamenei et Ahmadinejad s’en prend, comme pour le cas de Habibollah Latifi ce jeune militant kurde iranien qui devait être exécuté la semaine dernière, systématiquement aussi aux familles de ces prisonniers politique. Il arrête les membres de ces familles quand ceux et celles-ci protestent courageusement contre cette répression.

Le 28 décembre 2010 nous apprenions que peu après son exécution des membres de la famille de Ali Saremi qui avaient manifesté devant la prison d’Evin ont été arrêtés.

Les personnes arrêtées sont : Pouya Saremi, Hadi Mansouri, Mahbubeh Mansouri, Mahin Saremi, et Sanjari Akramolsadat.

Les enfants de Ali Saremi s’étaient rassemblés devant la prison d’Evin pour assurer le suivi du cas de leur père.