L’étrange conférence de presse de Sakineh

2 01 2011

RTL, 2 janvier 2011 :

Sakineh Mohamadi Ashtiani a vécu une soirée de liberté. Cette iranienne de 43 ans, condamnée à la lapidation pour adultère a été autorisée, samedi, à quitter sa cellule, le temps d’un dîner en famille. Elle en a profité pour tenir une curieuse conférence de presse devant les médias étrangers. Elle y a expliqué vouloir porter plainte contre deux journalistes allemands venus interviewer son fils et emprisonnés depuis en Iran. Les autorités iraniennes reprochent aux deux Allemands d’être entrés en Iran en tant que touristes et non en tant que journalistes. Elle a également demandé aux journalistes de cesser de plaider sa cause. Les circonstances dans lesquelles cette conférence de presse a été organisée font évidemment polémique.

Advertisements

Actions

Information

One response

2 01 2011
Mohamed Chaari

Et voici ce que la torture psychologique produit quotidiennement. Il n’y a rien d’étrange dans ces déclarations illogiques qui sont le résultat de la solitude carcérale et de l’angoisse de mort. Ce n’est pas une victoire exceptionnelle pour les bourreaux et geôliers. C’est tout à fait quotidien dans les affaires psycho-politiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :