Liberté pour Sakineh, Houtan et les deux journalistes

2 01 2011

Communiqué de presse du Comité International Contre la Lapidation et du Comité International Contre les Exécution, 1 janvier 2011 :

Sajjad est libre et implore la clémence dans l’affaire de sa mère
Sakineh, Houtan et les deux journalistes doivent être immédiatement libérés

Selon les nouvelles diffusés par différents médias, le fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani, Sajjad Ghaderzadeh, qui a été libéré sous caution de la prison de Tabriz, a déclaré aujourd’hui, 1er janvier, aux médias étrangers qu’il espère la clémence à propos de la peine de lapidation et d’exécution de sa mère. Sajjad, sous pression depuis trois mois en cellule d’isolement, de tortures et de menaces, privé du droit d’avoir un avocat ou tout lien avec le monde extérieur, était forcé de parler contre sa mère et a déclaré aux médias étrangers que sa mère était impliquée dans la mort de son père. Ces aveux forcés est le moyen par lequel la République Islamique traite les prisonniers depuis des décennies, et aujourd’hui, les gens, non seulement en Iran mais dans le monde entier, se sont familiarisés avec cette pratique inhumaine de la République Islamique.

La République Islamique, confrontée à une puissante campagne internationale pour sauver Sakineh, a suspendu indéfiniment la peine de lapidation de Sakineh, mais recherche toujours une occasion pour l’exécuter. Le danger d’exécution menace toujours Sakieh, particulièrement dans la situation actuelle où la République Islamique met en oeuvre un nombre croissant d’exécutions, le danger que Sakineh soit exécutée est plus aigüe que jamais.

Les Comités Internationaux Contre les Exécutions et la Lapidation condamne une fois encore les aveux forcés des prisonniers par la République Islamique, demande que la peine de mort pour Sakineh soit commuée, et demande la libération immédiate et inconditionnelle de Sakineh, de Houtan Kian, l’avocat de Sakineh, et des deux journalistes allemands. Toute forme de caution et de dossiers fabriqués contre Sakineh doit être retirée et annulée.

Une fois encore, nous appelons les peuples du monde à entrer en scène et par toutes les formes possibles de faire pression sur la République Islamique pour sauver Sakineh et libérer tous les prisonniers politiques.

Comité International Contre la Lapidation
Comité International Contre les Exécutions
Porte-parole : Mina Ahadi minaahadi@aol.com 0049-177-569-2413


Actions

Information

One response

2 01 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :