Réfugiés afghans maltraités à la frontière iranienne

3 01 2011

Vidéo : Des agents de la police des frontières iranienne maltraitent et humilient des réfugiés afghans à la frontière entre l’Iran et l’Afghanistan.





Foix : le Festival Résistances solidaire des réalisateurs iraniens

3 01 2011

La Dépêche, 3 janvier 2011 :

Voici le texte de la lettre envoyé à la Cinémathèque Française par le festival Résistances pour accompagner la pétition en faveur des réalisateurs iraniens emprisonnés.

«Un film fini, on le met en boîte. Mais on ne met pas un film en cage! Ni un créateur de cinéma. Aujourd’hui, le régime illégitime et dictatorial en Iran remet en prison Jafar Panahi et , réalisateurs, pour Mohammad Rasoulof peut-être. Peut-être si les cris de protestations ne montent pas des 4 coins du monde du cinéma. Du monde civil tout simplement.

Le Festival de Films « Résistances » 2010 à Foix (Ariège), a consacré un zoom au cinéma iranien d’aujourd’hui. Deux films de Jafar Panahi, un de Mohammad Rasoulof, ainsi qu’un film de Shahram Alidi également interdit de tournage, suivis de débats avec Philippe Ragel, maître de conférence et spécialiste du cinéma iranien. Malgré nos invitations, les chaises des cinéastes vivants en Iran sont restées vides, seule une lettre de Shahram Alidi, témoignant des menaces dont il est victime, a accompagnés ces films.

Nous avons porté une lumière modeste mais nécessaire sur les conditions périlleuses de la création cinématographique en Iran. Sur son originalité puissante, sur ses beautés aussi.

Lire le reste de cette entrée »





Crainte d’exécution imminente de Hossein Khezri !

3 01 2011

Media Part, 3 janvier 2011 :

L’exécution de Hossein Khezri, militant politique kurde iranien condamné à mort comme « ennemi de Dieu », est imminente! Il a été transféré de la prison centrale d’Orumiyeh vers un lieu inconnu.

Le prisonnier politique kurde a été transféré le 2 janvier à 18.00 de la prison centrale d’Orumiyeh vers un lieu inconnu, ce qui laisse craindre que son exécution ne soit imminente, selon l’agence de presse kurde Firat. Sa famille et les défenseurs des droits de l’homme s’inquiètent du sort de Kezhri.

Hossein Khezri a été arrêté à Kermanshah, au Kurdistan iranien, en 2008 et maintenu en détention dans des locaux appartenant au ministère du Renseignement et aux pasdaran (gardiens de la révolution) avant d’être condamné à mort par le tribunal révolutionnaire d’Orumiyeh, dans le nord-ouest de l’Iran, lors d’un procès de 5 minute pour mohareb (« inimitié à l’égard de Dieu »).

Lire le reste de cette entrée »





La Saint-Valentin interdite en Iran

3 01 2011

Dépêche AFP, 2 janvier 2011 :

Les commerçants en Iran se sont vu interdire la vente de cartes ou cadeaux pour la Saint-Valentin, une fête de plus en plus populaire dans la République islamique, a rapporté l’agence Ilna. »En vue de la Saint-Valentin le 14 février, le syndicat des responsables d’imprimeries a publié une directive interdisant l’impression et la distribution de tout produit faisant la promotion de ce jour », indique l’agence Ilna.

« Imprimer et fabriquer tout produit en lien avec ce jour, qu’il s’agisse d’affiches, de boîtes, de cartes représentant des coeurs ou demi-coeurs, ou de roses rouges, est interdit ainsi que toute activité faisant la promotion de ce jour », dit le syndicat dans sa directive. « Les points de vente qui violeront (cette directive) auront à faire à la justice », met en garde le syndicat.

Lire le reste de cette entrée »





Peines avec sursis pour le responsable d’un journal gouvernemental

3 01 2011

Dépêche AFP, 2 janvier 2011 :

Un tribunal iranien a prononcé des peines de six mois de prison et de dix coups de fouet assorties d’un sursis de trois ans à l’encontre du rédacteur en chef d’un quotidien gouvernemental qui a critiqué le verdict sans faire appel, a indiqué dimanche la presse.

Kaveh Echtehardi, rédacteur en chef du quotidien Iran daily, a été reconnu coupable à la suite d’une plainte déposée par Mehdi Hachémi, le fils l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani qui dirige actuellement l’assemblée des experts et le conseil du discernement, deux institutions clés du pouvoir, a indiqué le journal conservateur Javan.

Selon le journal, la plainte avait été déposée à la suite de la publication par M. Echtehardi d’une lettre signée par des étudiants membres de la milice des Bassidji dans laquelle ils accusaient Mehdi Hachémi de «corruption».

Lire le reste de cette entrée »





Sept pendaisons à Kermanshah

3 01 2011

20 Minutes, 3 janvier 2011 :

Sept hommes condamnés pour trafic de drogue ont été exécutés ce lundi par pendaison dans la province iranienne de Kermanshah, rapporte l’agence de presse officielle Irna.

«Ils ont fourni et écoulé des quantités de narcotiques allant de 5 kg d’héroïne à 100 kg de crack de synthèse», a précisé le procureur Mojtaba Maleki. La presse avait annoncé samedi l’exécution de huit autres trafiquants à Qom.

En vertu d’une législation adoptée en décembre par les parlementaires, la vente de plus de 30 grammes de drogue est passible de la peine capitale.Les condamnés pour meurtre, adultère, viol, vol à main armée et apostasie encourent le même châtiment, conformément à la loi islamique en vigueur depuis la révolution de 1979.