Espoir des peuples, inquiétudes des dictateurs

16 01 2011

Dépêche AFP du 16 janvier 2011 :

L’Iran est « inquiet » de la situation en Tunisie, avec qui la République islamique entretient de « très bonnes relations », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères après la chute du président Zine El Abidine Ben Ali.

« Nous sommes inquiets de la situation en Tunisie », a déclaré Ramin Mehmanparast cité par l’agence Fars. « Nous entretenons de très bonnes relations avec cette nation et espérons qu’ils (le peuple tunisien) verront leurs exigences se concrétiser dès que possible dans la paix, la sécurité et la stabilité », a-t-il ajouté.

Selon lui, les manifestations qui ont secoué la Tunisie pendant un mois pourraient être dues à l’échec du président Ben Ali à « répondre aux exigences des Tunisiens ». « Nous espérons que les demandes de la nation musulmane tunisienne seront satisfaites grâce à des moyens pacifiques et non-violents », a-t-il ajouté.

M. Ben Ali a fui la Tunisie vendredi après un mois de manifestations, à l’origine contre le chômage et la vie chère. En 2009, l’Iran a connu une vague de protestations après la victoire contestée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidentielle. Les soupçons de fraude massive ont provoqué dans tout le pays plusieurs mois de manifestations sévèrement réprimées par le pouvoir.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :