A propos de la situation révolutionnaire en Tunisie !

20 01 2011

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier de Gauche d’Irak, 17 janvier 2011 :

Suite à l’intensification des lutes des chômeurs, de la classe ouvrière et de tous les opprimés en Tunisie en protestations de masse et en rassemblements réunissant des enseignants, des avocats et des jeunes et après l’extension des manifestations aux villes et quartiers du pays et en particulier dans la capitale Tunis en lien avec les syndicats, le gouvernement, représenté par ses forces répressives, ont commencé à tirer à balles réelles sur les manifestants. Il a été annoncé que le nombre de morts a atteint les 60 victimes et de nombreuses personnes ont également été tuées dans les prisons. Les manifestations de masse et les affrontements ont conduit à la fuite du dictateur Zine El Abidine Ben Ali qui a été remplacé par Mohamed Ghannouchi en tant que président et l’instauration de la loi martiale. L’armée protège désormais l’aéroport et les principaux centres du gouvernement, mais les rues sont toujours pleines de gens loin qui n’ont toujours pas confiance dans ce qui se trame et qui ont formé plusieurs conseils pour gérer la situation et protéger les biens publics contre le pillage et le vandalisme de gangs de pilleurs qui profitent de l’actuelle situation.

L’actuelle protestation en Tunisie est une révolution de masse provoquée par un travailleur qui s’est immolé par le feu pour protester contre l’agression de la police contre son moyen de vivre. Ce fait a allumé les flammes des protestations de milliers de travailleurs sans-emploi dans toute la Tunisie et a évolué vers la revendication de renverser le régime, de libérer les prisonniers politiques et plus largement pour les libertés politiques. Les masses se sont levées avec courage et ont lancé une insurrection pour renverser le tyran despotique qui a fuit paniqué. Mais l’actuel régime dirigeant, qui proclame sauver le pays, n’est que dans la continuité de Zine El Abidine Ben Ali. Il est incapable de servir les intérêts et les objectifs de la révolution égalitaire des masses tunisiennes. Le peuple ne s’est pas soulevé pour former un gouvernement d’unité nationale ou basé sur la constitution, ou pour obtenir quelques solutions sédatives par lesquelles le but de la classe dirigeante est de désamorcer la révolution et d’amener des réactionnaires islamistes et nationalistes au pouvoir. Les forces islamistes et nationalistes qui, avec la propagande médiatique mondiale, font la promotion d’une soi-disant unité nationale et de la consolidation de la démocratie, veulent, en fait, avorter l’insurrection et la domestiquer en une nouvelle révolution de velours démocratique (révolution du Jasmin !) et semer des illusions parmi les masses en leur faisant croire que l’actuel gouvernement serait capable de résoudre leurs difficultés et leurs problèmes, en particulier la misère, le chômage, la discrimination, l’oppression, l’inégalité et le manque de droits et de libertés.

Notre parti affirme que la classe bourgeoise, qui s’est montrée après le départ de Ben Ali, va tenter de faire des promesses pour obtenir les faveurs des gens, mais en fait, son but est de tuer la révolution et de distraire les masses avec des réformes à la marge pour perpétuer son pouvoir. Notre parti affirme que le courant réactionnaire nationaliste arabe et islamiste, gardien du régime, et les officiers militaires sont tous incapables de représenter la révolution ou de la diriger vers ses buts, et que la solution est dans les mains de la classe ouvrière tunisienne et des millions de travailleurs, et de leurs forces socialistes, de gauche et laïques. Notre parti, tout en voyant dans cette révolution une nouvelle ère de liberté et d’émancipation pour les peuple du monde arabe, met en avant que l’émancipation définitive des masses des privations, des sévices, de la pauvreté, de l’absence de libertés politiques et d’égalité des femmes ne sera reconnue que par la victoire du socialisme. Cela nécessite la poursuite des luttes qui ne peuvent être accomplies que par la classe ouvrière de Tunisie elle-même.

Là se trouvent les difficiles tâches devant la révolution, mais la plus importante tâche du moment est de barrer le chemin de la bourgeoisie tunisienne qui veut tromper les masses en parlant de démocratie, de droits humains, de gouvernement de coalition, etc. afin de reprendre son souffle et de retrouver son pouvoir avec un nouveau visage. Nous soulignons la nécessité de développer les méthodes de lutte des travailleurs de Tunisie, d’intensifier la lutte et d’atteindre le niveau de détermination de la classe ouvrière d’une alternative politique vers le socialisme. La formation de conseils dans plusieurs villes et leur transformation en cellules pour des conseils du peuple, est une première étape pour prendre contrôle de la situation, mais la direction de la révolution nécessite un parti communiste-ouvrier compétent pour mener la révolution jusqu’à la victoire de la République Socialiste, seule alternative pour la large et directe intervention des gens et pour la restauration de leur humanité volée.

Pour la victoire de la Révolution des masses de Tunisie !
Vivent la liberté et l’égalité !
Vive la République Socialiste !

Parti Communiste-Ouvrier de Gauche d’Irak – LWPI
17 Janvier, 2011

Advertisements

Actions

Information

One response

24 01 2011
Atika MIMAR

Je salue vivement le courage des jeunes Tunisiens qui ont pu changer leur destin!
Je pense qu’il est temps que les Tunisens prennent leur destin en main, c’est à dire maintenant il est temps de laisser le gouvernement faire ses preuves, et les étudiants dans tous les paliers scolaires regagnent les bancs de l’école, surtout pour les élèves du terminal et les primaires, il ne faut pas jouer avec l’avenir des jeunes et les prendre come une proie ou otage facile à les manier. L’économie doit rebondir de nouveau car la Tunisie doit penser aux mois avenir. dans ces situations de crise il faut être raisonnable et réagir sur le terrain, le peuple a besoin de travailler et manger!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :