Tensions et protestations à Iran Khodro

1 02 2011

HNS Infos, 1er Février :

Au moins quatre travailleurs ont été tués et treize autres blessés (NdR : selon nos dernières informations le bilan s’éleverait à dix morts) dans un accident de travail à Iran Khodro, une usine de fabrication de voitures, hier soir. Le site d’Iran Khodro a signalé le décès et les blessures qu’ont subis les ouvriers dans l’accident mortel survenu la nuit dernière en l’imputant à « la conduite imprudente d’un chauffeur de camion benne Mercedes ».

Selon des rapports parvenus d’Iran, ce camion benne appartenant à un sous traitant, est entré en collision avec les travailleurs, conduisant à leur mort.

L’agence ILNA (Iranian New Labour Agency) cependant fait état de huit morts et de six décès sur les lieux de l’accident et deux autres morts qui ont été constatées à l’hôpital local.

L’incident s’est produit lorsque l’équipe de nuit arrivait dans l’usine, l’ILNA a cité des rapports de témoins oculaires et a ajouté que cela conduirait à des protestations des travailleurs contre leurs conditions de travail difficiles.

ILNA continue de signaler que les travailleurs ont demandé la création d’un syndicat de travailleurs afin de protéger leurs droits au travail. Un certain nombre de travailleurs auraient protesté contre le travail obligatoire les jours fériés.

Iran Khodro a bien sûr nié le rapport et les chiffre de l’ILNA faisant état de huit morts. Des sources provenant de syndicats indépendants ont confirmé, elles aussi, que huit personnes ont été effectivement tuées dans l’accident et que des conflits entre les travailleurs et les gardes de sécurité à l’usine avaient éclaté peu après.

Hassan Sadeghi, le directeur adjoint de la Maison des travailleurs d’Iran, a appelé à enquêter sur l’incident et ses causes. Dans un entretien avec ILNA, Sadeghi a aussi déclaré « Conformément à la loi, les employeurs ne peuvent pas forcer les travailleurs à faire plus de deux heures supplémentaires sans une convention collective. Selon la loi du travail Iranienne rien n’obligeait les ouvriers à travailler un jour férié et cet accident est le résultat de graves manquement à la sécurité des travailleurs au sein de l’usine ».

Iran Khodro est la plus grande entreprise de fabrication d’automobiles en Iran avec plus de 5,587 millions de dollars de bénéfices dans l’exportation ; elle a été reconnue comme la plus grande entreprise exportatrice d’Iran dans le domaine du développement industriel depuis 2007.

5000 ouvriers d’Iran Khodro s’affrontent avec les forces répressives

Najmedin, le directeur d’iran Khodro, obligeait depuis plusieurs mois les travailleurs de l’usine à venir travailler les jours fériés. Furieux face au mépris de Najmedin envers les travailleurs tués dans cet accident, le ton est monté entre la direction et les ouvriers des équipes de nuit des ateliers de montage.

Vers minuit heure locale des ouvriers ont commencé à crier des slogans comme « mort a Najmedin ».

Najmedin a aussitôt appelé les gardes de l’usine et des troupes anti-émeutes locales en renfort ; des affrontements entre les ouvriers et les gardes ont éclaté, ils ont duré de minuit jusqu’à l’aube. Ces 5000 ouvriers ont été ensuite encerclés par les forces répressives et se sont enfermés dans l’usine pour protester. Depuis, leurs familles ne peuvent pas les joindre, car toutes les lignes téléphoniques ont été coupées, sur ordre du directeur qui a décidé un lockout de l’usine.

Contact soliran Paris : nomore@riseup


Actions

Information

One response

14 02 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :