Jafar Panahi le grand absent des festivals

10 02 2011

Dépêche AFP, 10 février 2011 :

Lourdement condamné et retenu dans son pays pour avoir filmé des manifestations anti-gouvernementales, le cinéaste iranien Jafar Panahi est désormais l’invité – virtuel – incontournable des grands festivals.

Après Cannes en mai et Venise en septembre, ce sera vendredi au tour de la Berlinale de lui rendre hommage en programmant ses films à l’occasion de l’anniversaire de la révolution iranienne.

Jafar Panahi a été condamné en décembre à six ans de prison et 20 ans d’interdiction de travailler pour de premières images qui étaient encore loin de constituer un film, selon ses partisans.

Connu pour ses critiques sociales grinçantes, Jafar Panahi, 50 ans, est l’un des piliers de la « nouvelle vague » iranienne, dont le sort a ému des géants d’Hollywood comme Steven Spielberg ou Martin Scorsese.

Lire le reste de cette entrée »