Intervention au Parlement Européen contre les exécutions en Iran

16 02 2011

Le 15 février, le Comité International Contre les Exécutions était invité à une conférence de presse organisée par le groupe de la Gauche Européenne / Gauche Verte Nordique au Parlement Européen à Strasbourg. Cette conférence était présidée par Marie-Christine Vergiat (Parti de Gauche, France) et Cornelia Ernst (Die Linke, Allemagne).

Intervention de notre camarade Pascal faite au nom du Comité International Contre les Exécutions :

Depuis le début de l’année 2011, les exécutions et la répression s’intensifient en Iran. Amnesty International a comptabilisé un minimum de 80 exécutions en janvier, soit une exécution toutes les huit heures. Il faut ajouter qu’en plus des exécutions annoncées officiellement par la presse du régime, il manque parfois d’informations pour certaines catégories de prisonniers comme par exemple pour les réfugiés afghans.

Si, pour nous la peine de mort est une barbarie et doit être abolie sans condition et pour tous les délits, on se doit de préciser que parmi les victimes de ces dernières semaines on compte plusieurs prisonniers politiques. Le 26 décembre 2010, la mobilisation de la population de Sanandaj, capitale du Kurdistan d’Iran, avait réussi à sauver Habibollah Latifi, prisonnier politique kurde. Mais, le 28 décembre, ce sont Ali Saremi et Ali Akbar Siadat, deux prisonniers politiques, qui ont été pendus à Téhéran. Le 15 janvier, c’est Hossein Kehzri, prisonnier kurde, qui a été exécuté, le 24 Jafar Kazemi et Mohammad Ali Hajaghaei et le 29 janvier, c’est Zahra Bahrami, citoyenne irano-néerlandaise, arrêtée suite aux manifestations insurrectionnelles du 27 décembre 2009, qui a été assassinée par le régime.

Lire le reste de cette entrée »





Lyon : Meeting de solidarité avec les luttes en Egypte, en Tunisie et ailleurs !

16 02 2011

Meeting de solidarité avec les peuples et les travailleurs en lutte en Egypte, en Tunisie et ailleurs !
Donnons la parole à des militants d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient !
Construisons ensemble la solidarité !


La situation révolutionnaire en Tunisie a soulevé une vague d’espoir dans toute l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient, et même bien au-delà. Les travailleurs et travailleuses d’Egypte ont emboîté le pas pour en finir avec Moubarak et son régime. Ces mobilisations font suite à d’importantes grèves ouvrières dans ces pays au cours des dernières années, elles expriment la réaction des travailleurs contre la crise mondiale du capitalisme. Du Maroc à l’Iran, de l’Égypte au Yémen en passant par l’Algérie ou la Jordanie, la révolte gronde contre l’oppression politique et sociale, la misère et l’exploitation qui ne profitent qu’à des minorités privilégiées et aux grandes puissances impérialistes.

Lire le reste de cette entrée »





Des parlementaires demandent la peine de mort pour l’opposition

16 02 2011

Extraits de « La Presse Canadienne », 15 février 2011 :

Des parlementaires iraniens tenants de la ligne dure ont souhaité mardi que les dirigeants de l’opposition soient jugés et condamnés à mort au lendemain d’affrontements entre protestataires et forces de sécurité qui ont fait deux morts et des dizaines de blessés.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé lundi à Téhéran à un rassemblement de l’opposition en signe de solidarité avec le soulèvement égyptien qui a entraîné le départ du président Hosni Moubarak, au pouvoir pendant près de 30 ans. Il s’agissait de la première démonstration de force de l’opposition iranienne depuis plus d’un an.

Lire le reste de cette entrée »





Téhéran : deux morts dans les manifestations de lundi

16 02 2011

Le Parisien, 15 février 2011 :

Deux personnes ont été tuées et plusieurs blessées par des coups de feu lundi lors d’une manifestation anti-gouvernementale à Téhéran (Iran). D’autres rassemblements étaient organisés dans les villes d’Ispahan, Tabriz et Kermanchah, tous interdits par le pouvoir. Visant officiellement à soutenir les mouvements populaires en Egypte et Tunisie, ils constituaient la première mobilisation significative de l’opposition iranienne depuis un an.

Selon des sources officielles, les deux morts étaient des partisans du régime iranien. Le député Kazem Jalali, membre de la commission de la sécurité et de la politique étrangère au Parlement, qui citait le ministre de l’Intérieur Mostafa Mohammad Najjar, a précisé selon l’agence Isna : «Le ministre nous a dit que deux membres des forces révolutionnaires et populaires sont tombés en martyrs et un nombre (indéterminé) ont été blessés par balles».

Lire le reste de cette entrée »