Des papiers pour Said !

17 02 2011

Notre camarade Said Niroumand, militant du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran et du syndicat CGT des Précaires et Privés d’Emploi de Lyon, est un réfugié politique iranien débouté du droit d’asile. Sa demande d’asile ayant été rejetée, Said Niroumand, sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français, est actuellement menacé d’expulsion.

En cas de retour en Iran, où un mandat d’arrêt à son encontre a été prononcé à son égard pour « injures envers les valeurs sacrés », la liberté, la sécurité et même la vie de Said Niroumand serait gravement menacées, surtout dans le contexte actuel où la répression et les exécutions s’intensifient contre les opposant(e)s au régime en Iran. Il est à noter qu’en plus de ses activités contre le régime en Iran, Said Niroumand a, depuis son arrivée en Europe, participé à de nombreuses manifestations et actions publiques en faveur des droits humains, des droits des femmes, et de la laïcité contre la République Islamique d’Iran aux côtés du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, ce qui rend encore plus dangereux tout retour en Iran.

Pour soutenir Said et demander la levée de son obligation à quitter le territoire français et qu’il obtienne un titre de séjour, une pétition a été lancée :

A l’attention de Préfecture du Rhône

Opposant au régime de la République Islamique d’Iran, Said Niroumand a dû fuir son pays pour l’Europe. Sa demande d’asile ayant été rejetée, Said Niroumand, sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français, est actuellement menacé d’expulsion.

En cas de retour en Iran, où un mandat d’arrêt à son encontre a été prononcé à son égard pour « injures envers les valeurs sacrés », la liberté, la sécurité et même la vie de Said Niroumand serait gravement menacées, surtout dans le contexte actuel où la répression et les exécutions s’intensifient contre les opposant(e)s au régime en Iran. Il est à noter qu’en plus de ses activités contre le régime en Iran, Said Niroumand a, depuis son arrivée en Europe, participé à de nombreuses manifestations et actions publiques en faveur des droits humains, des droits des femmes, et de la laïcité contre la République Islamique d’Iran aux côtés du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, ce qui rend encore plus dangereux tout retour en Iran.

Aussi, nous demandons à la Préfecture du Rhône :

  • de lever l’Obligation de Quitter le Territoire Français à l’encontre de Said Niroumand
  • que Said Niroumand obtienne un titre de séjour en France

Cette pétition peut être signée en ligne à cette adresse ou mieux vous pouvez la télécharger, la signer et la faire signer et la renvoyer à l’adresse suivante :

Collectif 69 de soutien aux demandeurs d’asile et sans-papiers
C/O Ligue des Droits de l’Homme
5, place Bellecour
69002 Lyon

Télécharger la pétition en PDF pour la faire signer autour de vous : Petition_Said

Nous demandons également aux élu(e)s, syndicats, organisations politiques, associations, etc. à envoyer des lettres à la Préfecture du Rhône pour demander la levée de l’obligation de quitter le territoire français à l’encontre de Said et qu’il ait un titre de séjour.

Les courriers sont à adresser à :
Monsieur Jean-François CARENCO
Préfet du Rhône
Préfecture du Rhône
106 rue Pierre Corneille
69003 LYON

Merci de bien vouloir également envoyer une copie de vos courriers au collectif de soutien à Saïd :
Collectif 69 de soutien aux demandeurs d’asile et sans-papiers
C/O Ligue des Droits de l’Homme
5, place Bellecour
69002 Lyon

Lettre-type dont vous pouvez vous inspirez pour écrire à la Préfecture du Rhône :

Monsieur le Préfet du Rhône,

Je (nous) vous écris (écrivons) pour vous faire part de notre inquiétude concernant la situation de Monsieur Said Niroumand. Opposant au régime de la République Islamique d’Iran, Monsieur Said Niroumand a dû fuir son pays pour l’Europe. Sa demande d’asile ayant été rejettée, Monsieur Said Niroumand, sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français, est actuellement menacé d’expulsion.

En cas de retour en Iran, où un mandat d’arrêt à son encontre a été prononcé à son égard pour « injures envers les valeurs sacrés », la liberté, la sécurité et même la vie de Monsieur Said Niroumand serait gravement menacées, surtout dans le contexte actuel où la répression et les exécutions s’intensifient contre les opposant(e)s au régime en Iran. Il est à noter qu’en plus de ses activités contre le régime en Iran, Monsieur Said Niroumand a, depuis son arrivée en Europe, participé à de nombreuses manifestations et actions publiques en faveur des droits humains, des droits des femmes, et de la laïcité contre la République Islamique d’Iran aux côtés du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, ce qui rend encore plus dangereux tout retour en Iran.

Aussi, je (nous) vous demande (demandons) d’intervenir au plus vite pour que l’Obligation de Quitter le Territoire Français à l’encontre de Monsieur Said Niroumand soit levée et qu’il puisse obtenir un titre de séjour en France.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes (nos) sincères salutations.

Télécharger la lettre type en format doc. pour l’utiliser ou vous en inspirer : LettretypeSaid


Actions

Information

2 responses

26 02 2011
De la Lybie à l’Iran: A bas toutes les dictatures ! « Révolution en Iran

[…] d’Ahmadinejad. De plus nous avons récolté une centaine de signatures pour notre camarade Said Niroumand, demandeur d’asile et actuellement menacé d’expulsion vers l’Iran. Plusieurs […]

5 05 2011
missionfreeiran

Qu’est ce qui avait passer avec cette cas?
(Desolee pour mon francais terrible!😀 )
Maria.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :