L’Iran libère deux journalistes allemands retenus depuis cinq mois

19 02 2011

Le Monde, 19 février 2011 :

Les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé samedi la remise en liberté de deux ressortissants allemands emprisonnés depuis octobre dans le nord-ouest du pays après avoir été reconnus coupables d’espionnage, rapportent des médias officiels. »Ils ont été libérés et vont être transférés à Téhéran pour y être remis à des responsables de l’ambassade d’Allemagne », a déclaré à ces médias le responsable de la justice de Tabriz.

Un des journalistes allemands avec le fils de Sakineh

« Leur peine de prison a été commuée en une amende de 50 000 dollars chacun à payer en liquide (…) Ils seront remis en liberté une fois ce paiement effectué », avait auparavant indiqué un responsable du tribunal révolutionnaire.

Lire le reste de cette entrée »





Révolution au Maghreb et au Moyen-Orient : Qu’ils dégagent tous !

19 02 2011

Abandonnant la perspective de la révolution, du socialisme et du pouvoir ouvrier, toute une partie de la gauche et même de l’extrême-gauche, au nom du tiers-mondisme ou du nationalisme, avait aussi abandonné, pour le sud de la Méditerranée du moins, les principes de la lutte des classes, c’est-à-dire de la lutte des travailleurs et travailleuses contre le patronat, des exploité(e)s contre les exploiteurs, pour une lutte de tel ou tel peuple, derrière un parti ou un Etat bourgeois tant qu’il était considéré comme « anti-impérialiste ».

Pour cette gauche anti-impérialiste, le temps n’était plus, en tout cas au Maghreb et au Moyen-Orient, à la lutte de la classe ouvrière contre la bourgeoisie et ses différentes fractions, mais à celle d’une fraction de la bourgeoisie considérée comme « progressiste » au nom de son opposition aux Etats-Unis et à ses alliés. Il fallait donc affirmer son soutien à l’OLP, puis au Hamas et au Hezbollah, au nom de la lutte contre le colonialisme d’Israël. Pour d’autres il fallait soutenir les partis nationalistes kurdes. Et certains allaient jusqu’à soutenir des régimes anti-ouvriers et dictatoriaux comme la Libye ou l’Iran au nom de la « lutte anti-impérialiste ».

Lire le reste de cette entrée »





Colère et répression au Kurdistan d’Irak

19 02 2011

La Bataille Socialiste, 18 février 2011 :

Une foule en colère a manifesté dans le centre ville de Souleimaniye (Kurdistan d’Irak) jeudi 17 février 2011, contre le chômage et la corruption, pour l’amélioration des conditions de vie et des perspectives d’emploi, et l’envoi des fonctionnaire corrompus devant les tribunaux.

Après la manif de nombreux manifestants ont marché vers le siège du parti démocratique du Kurdistan ( parti de Massoud Barzani ) qui a reçu des jets de pierres.

Des forces de sécurité ont riposté en ouvrant le feu à balles réelles sur les manifestants tuant peut-être 10 personnes [*] et en blessant 56 autres.

Lire le reste de cette entrée »





Portraits de Khamenei arrachés

19 02 2011

Téhéran, 14 février 2011 : la population en colère arrache des portraits de Khamenei en criant « Moubarak, Ben Ali, et maintenant au tour de Said Ali » (= Khamenei).