L’Iran libère deux journalistes allemands retenus depuis cinq mois

19 02 2011

Le Monde, 19 février 2011 :

Les autorités judiciaires iraniennes ont annoncé samedi la remise en liberté de deux ressortissants allemands emprisonnés depuis octobre dans le nord-ouest du pays après avoir été reconnus coupables d’espionnage, rapportent des médias officiels. »Ils ont été libérés et vont être transférés à Téhéran pour y être remis à des responsables de l’ambassade d’Allemagne », a déclaré à ces médias le responsable de la justice de Tabriz.

Un des journalistes allemands avec le fils de Sakineh

« Leur peine de prison a été commuée en une amende de 50 000 dollars chacun à payer en liquide (…) Ils seront remis en liberté une fois ce paiement effectué », avait auparavant indiqué un responsable du tribunal révolutionnaire.

D’après l’agence officielle Isna, ils avaient été condamnés en première instance à une peine de 20 mois de prison « (…) avant d’être graciés au nom de la clémence islamique ». Ils avaient été interpellés peu après avoir rencontré le fils de Sakineh Mohammadi Ashtani, une mère de famille iranienne dont la condamnation à la peine de mort par lapidation pour adultère et complicité de meurtre de son mari a été suspendue à la suite de l’émotion suscitée dans le monde.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :