En mémoire de notre camarade Mansour Farzad

20 02 2011

Notre cher camarade Mansour Farzad est mort dimanche 13 février 2011 d’une crise cardiaque. Né à Sanandaj (Kurdistan d’Iran), militant communiste contre la monarchie du Shah, il rejoint dès 1979 Komala pour lutter contre la République Islamique et devient un de ses militants les plus connus et appréciés pour sa participation au comité de quartier lors de la résistance de la ville face aux attaques des forces de Khomeiny. Pendant des années, il participera à la lutte armée au Kurdistan comme peshmerga dans les rangs de Komala, et rejoint dès leurs fondations d’abord le Parti Communiste d’Iran puis le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran. Devant fuir le pays, il est réfugié à Göteborg en Suède. Responsable à plusieurs reprises de l’Iskra, journal du Comité du Kurdistan du PCOI, membre du Comité du Kurdistan et du Comité Central du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, Mansour Farzad a lutté toute sa vie, sans répit, pour la liberté et le socialisme contre la République Islamique. Avec Mansour Farzad, nous avons perdu un de nos meilleurs camarades et la population du Kurdistan et d’Iran un de ses meilleurs enfants. Nous partageons la douleur de sa femme Susan Sabri, de ses enfants, de sa mère, de tous ses proches, ami(e)s et camarades du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran à qui nous adressons nos plus sincères condoléances.

Initiative Communiste-Ouvrière

Lire le reste de cette entrée »





Protestation à Ispahan

20 02 2011

Selon les premiers rapports des correspondants du Parti Communiste-ouvrier d’Iran,une foule importante s’est rassemblée aujourd’hui Place Enghelab à Ispahan à laquelle se sont joints les étudiants. Ispahan était noir de monde, les gens chantaient « Said (= Khamenei) dégage » ou « Mort à Khamenei ».

Photo : Manifestation le 20 février 2011 à Ispahan :

Les premiers rapports des correspondants du PCOI indiquent des protestations et manifestations aujourd’hui à Téhéran, Ispahan, Rasht, Mahabad, Chiraz, Sanandaj, Mashhad, Hamedan, Kerman et Tabriz.





« Moubarak, Ben Ali et maintenant au tour de Said Ali »

20 02 2011

Première vidéo des protestations du 20 février à Téhéran : les gens commencent à se rassembler et se mettent à scander « Moubarak, Ben Ali et maintenant au tour de Said Ali » (c’est à dire Khamenei).





Francfort : Le consulat de la République Islamique attaqué

20 02 2011

Selon HR Online (20 février 2011) « des manifestants en colère ont attaqué et abîmé dimanche le consulat iranien à Francfort. Les volets et une vitre ont été détruits. » Selon l’article, entre 50 et 100 manifestant(e)s en colère protestaient devant le consulat, lorsque certains s’en sont pris aux locaux du consulat.

Consulat de la République Islamique, Francfort 20 février

 





Brèves des protestations du 20 février

20 02 2011

Quelques brèves des protestations du 20 février en Iran tiré de Freedom Messenger :

Mahabad (Kurdistan) : La ville de Mahabad est en flammes. Les agents du gouvernement ont perdu le contrôle de la ville. Une très grande foule avance depuis la Place Esteghlal et d’autres lieux autour de  la ville. Les agents du gouvernement sont incapable de contrôler la foule. La foule crie des slogans contre le gouvernement et jette des pierres en avançant vers les agents du régime. Les flammes sont visibles à plusieurs endroits dans et autour de Mahabad.

Téhéran – Nord de Vanak : Un e-mail reçu par Freedom Messenger indique : « Les voitures vont vers le nord de Vanak. Environ 300-400 personnes vont depuis Miradamad vers la maison de la télévision. Il y a des grands affrontements et combats entre les gens et les forces anti-émeutes. Mais le plus important c’est que les gens ont un très bon état d’esprit et qu’il est au top ! ».

Lire le reste de cette entrée »





Un manifestant tué à Téhéran

20 02 2011

Freedom Messenger, 20 février 2011 – 16 heures (heure de Paris) :

Une personne a été tuée par balles par les forces du régime iranien place Haft Tir à Téhéran lors de la répression des manifestations du 20 février. La police est armée jusqu’aux dents et plusieurs personnes ont été blessées. La personne a été tuée sur le coup. Le régime iranien avait indiqué il y a quelques jours qu’il « répondrait » à tout mouvement de la population. Des gens se rassemblent maintenant place Azadi.





Premières nouvelles des protestations en province

20 02 2011

Premières nouvelles des protestations du 20 février en province :

Hamedan : Les étudiant(e)s de l’université de Hamedan ont manifesté et chanté des slogans contre le régime.

Chiraz : L’école d’ingénierie de Chiraz a été fermée dès midi. Au marché, les forces de sécurité ont aussi fait fermé tous les commerces dans la zone qui va de la place à la rue Ali Asr. Rassemblement Boulevard Chamran à Chiraz et on rapporte des affrontements entre la population et les forces de répression rue Molasadra.

Vidéo : les forces de répression repoussent des manifestant(e)s à Chiraz, 20 février 2011

Lire le reste de cette entrée »





Premières informations des protestations du 20 février

20 02 2011

Premières informations sur les protestations du 20 février en Iran :

Téhéran : Selon Freedom Messenger, les gens ont commencé à sortir vers 13 heures et se sont dirigés vers les principales rues de Téhéran, comme Vali Asr, Azadi, Immam Hossein, Place Pastor, etc. A Vali Asr, les étudiant(e)s ont commencé leurs manifestations et la foule a grossit chaque minute, mais la police et les forces anti-émeutes sont partout, surtout Place Azadi.

Vidéo : Force de répression à Téhéran, 20 février :

Vers 13 h 30 heure de Paris, on apprenait qu’il y avait eu des affrontements avec les forces du régime rue Amir Abad. Les forces du régime lancent des grenades lacrymogènes dans toutes les directions. Les gens se défendent en jetant des pierres sur les forces de répression. Rue Enghelab, les gens crient « mort au dictateur ». Des affrontements violents ont lieu Boulevard Keshavarz entre manifestant(e)s et forces de répression. On rapporte des protestations dans plusieurs quartiers de Téhéran et la foule grossit minute après minute.

Lire le reste de cette entrée »





La raffinerie d’Abadan bloquée

20 02 2011

Le Courrier International, 20 février 2011 :

La révolte sociale et politique envers Ahmadinejab prend de l’ampleur.

La raffinerie d’Abadan, complexe clé du pétrole made in Iran, est désormais paralysée par les manifestants anti-régime. A l’abris des caméras, la dictature d’Ahmadinejab commence à vaciller.