« Journée de la colère » en Irak : Répression des manifestations

27 02 2011

Communiqué de nos camarades du Parti Communiste-Ouvrier de Gauche d’Irak à propos de la répression de la journée de la colère le 26 février 2011.

Les milices du pouvoir nationaliste et religieux tuent plusieurs manifestants, en blessent grièvement des dizaines et utilisent la force brutale pour réprimer les manifestants lors du Jour de la Colère en Irak.

Manifestation à Mosoul

Malgré le couvre-feu dans la capitale Bagdad, des immenses foules de gens sont sorties le 25 février, à pied, vers la Place Tahir, qui était complètement bouclée par de hautes barrières en béton et des centaines de miliciens partout. Dans d’autres régions de l’Irak, des manifestations similaires ont eu lieu dans les villes de Mosoul, Fallouja, Hawija et Souleimaniye pour revendiquer la fin du chômage, de la faim, de la pauvreté et des coupures d’électricité, de l’eau potable et demander des comptes aux responsables de la corruption et des meurtres, les libertés et la fin des lois terroristes. Les milices du pouvoir ont affronté les manifestants en ouvrant le feu, en tuant des dizaines. A Hawija, ils ont tué quatre manifestants, cinq à Mossoul et d’autres encore à Fallouja et Al Anbar. Deux manifestants ont aussi été tués par les milices des partis au pouvoir dans la ville de Souleimaniye et les milices ont attaqué la foule avec des matraques, blessant grièvement de nombreux manifestants.

Notre parti soutient ces manifestations et appelle à les renforcer. Nous dénonçons en même temps la répression brutale de ces manifestations par les milices et demandons aux organisations internationales et humanitaires pour enquêter et faire passer devant un tribunal ceux qui, sous les ordres de Nouri al-Maliki, le commandant suprême des forces armées, ont ordonné d’ouvrir le feu et d’assassiner les gens par balles et de les battre à coups de matraques.
Tout en soutenant les masses dans leur soulèvement pour le pain, la liberté, la prospérité et la dignité, notre parti met en garde contre les tentatives du gouvernement Maliki et particulièrement des groupes sectaires islamistes du Parti Da’wa, du Conseil Suprême et de la tendance Al Sadr, avec leur poignée de mollahs, d’accuser les masses et leurs manifestations d’avoir comme but politique de servir les nationalistes arabes ou les débris du Parti Ba’ath alliés aux terroristes sunnites et à l’islam politique sectaire. Tous les slogans avancés dans les manifestations font taire ces allégations, ils réflètent clairement les revendications du peuple pour lutter contre le chômage et la pauvreté, amener les corrompus et les voleurs devant les tribunaux et obtenir de larges libertés civiles et sociales. Les revendications du peuple sont loins d’être religieuses, sectaires, tribales ou ethniques ou de tout autre slogan réactionnaire visant à retirer la citoyenneté et à creuser le fossé du sectarisme au sein des masses.
Notre parti se tient au premier rang des luttes pour obtenir les revendications de liberté et de dignité et s’efforce de faire entendre la voix du peuple d’Irak à tous les forums internationaux. Nous revendiquons un jugement public immédiat de tous ces officiers criminels qui ont fait tirer sur les manifestants.

Vive le soulèvement du peuple d’Irak pour la liberté, l’égalité, le bien-être et la dignité !

En avant jusqu’à la victoire !

Parti Communiste-Ouvrier de Gauche d’Irak (LWPI), 26 février 2011

Informations régulières en français sur l’Irak : Solidarité Irak


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :