Graffiti à Chiraz

1 03 2011

Graffiti sur un mur de Chiraz avant le début des protestations : « mort à l’ensemble du régime »





Appel à la grève des routiers d’Ispahan

1 03 2011

Soliran Paris, 26 février 2011 :

Les Camionneurs de la ville d’Ispahan vont commencer un mouvement de grève le 1er mars 2011 ou 10 Efsand en calendrier Persan.

Ils ont lancé un appel et fait une déclaration disant :

« Nous Camionneurs apportons notre soutien aux Travailleurs, étudiants, enseignants scientifiques .Nous voulons être un message de paix dans la voie vers la liberté.

Nous savons également que ce régime n’est la que pour opprimer les travailleurs Iraniens comme les travailleurs des transports et les chauffeurs routiers »

On ne connait pas encore la suite de cet appel ni comment cette mobilisation s’organisera mais on le suivra avec intérêt.





Témoignage d’arrestation à Tabriz

1 03 2011

Freedom Messenger, 1 mars 2011 :

Il y a beaucoup de rapports de Tabriz, mais j’ai vu ce qui suit de mes propres yeux. Vers 17 h 45, les forces de sécurité ont procéder à l’arrestation de deux jeunes femmes qui portaient des bracelets verts. Les filles ont commencé à crier et à hurler. Peu après, une centaine de personnes se sont rassemblées autour et se sont mises à hurler aux deux policiers « laissez partir batards ! ». Trois garçons ont agit courageusement pour sauver les filles, mais malheureusement ils ont ensuite été arrêtés. Bravo à leur courage !





Protestations à Téhéran

1 03 2011

Premières informations des protestations du 1 mars à Téhéran, Freedom Messenger, 1 mars 2011 :

Selon les rapports reçus par « Human Rights Democracy in Iran », manifestants et jeunes gens sont descendus dans les rues de plusieurs quartiers de Téhéran.

A partir de 18 heures environs, des jeunes gens sont arrivés dans les places et rues de différents endroits de Téhéran. Avec le temps, on rapportait de plus en plus de tensions et d’affrontements. Des protestations ont éclaté Place Vali Asr, Place de l’Imam Hossein, Place Vanak, Place Hafte-Tir, Place Enghelab, Avenue Azadi, Ferdowsi et à de nombreux autres endroits.

Vers 18 h 30, les passagers d’un bus BRT se sont mis à scander « Mort à Khamenei ». Immédiatement, les forces de sécurité ont réagi et ont cogné le bus à coups de matraques. Le conducteur a refusé d’arrêter le bus et par son action courageuse a sauvé les passagers.

Les forces de sécurité rue Vali Asr et Places Enghehlab et Ferdowsi ont complètement bloquées les accès et la circulation est limitée vers la Place du Chemin de Fer.

Place Enghelab, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles. Vers 19 h 30, 15 personnes avaient été arrêtées et emmenées par les forces de sécurité en moto. A 18 h 30, Place Vali Asr, un jeune manifestant a été arrêté.





Vidéos : Téhéran le 1 mars

1 03 2011

Quelques vidéos des protestations du 1 mars à Téhéran

Une immense banderole déployée sur l’autoroute Niyayesh avec le portait de Khamenei et le slogan « Dictateur dit bonjour à ta fin ! »

« Nous ne voulons pas d’un régime islamique » puis « Indépendance, liberté, république iranienne »

Lire le reste de cette entrée »





Protestation et affrontements à Rasht

1 03 2011

Freedom Messenger, 1 mars 2011 :

La courageuse population de Rasht a protesté en chantant « mort au dictateur ». Les protestations à Rasht ont commencé à 16 h 30 malgré la forte pluie et le nombre de participant(e)s n’a pas cessé d’augmenter.

Les manifestations qui ont commencé rue Motahari sont passées par Haji Abad. en même temps, il y a eu une manifestation Place Mikhail. Vers 17 h 30, les manifestations continuaient aux cris de « Mort au dictateur ».

Les slogans étaient si forts qu’on les a entendu dans toute la ville. Les automobilistes klaxonnaient pour montrer leur soutien aux manifestants. Les forces de sécurité ont répondu en brisant des vitres de voitures, mais n’ont pas pu arrêter les coups de klaxon de soutien.

Vers 18 heures, les forces de sécurité ont tenté de menacer et de disperser la foule, mais les gens ont continué à protester avec encore plus d’intensité. Aussi les forces de sécurité ont attaqué la foule et ont cogné les gens. Les agents en civils, bien armés, ont aussi attaqué la foule pour tenter de la disperser. Les affrontements ont duré longtemps, et de nombreux habitants de Rasht, surtout des jeunes, ont été arrêtés. On rapporte plus de 100 arrestations.





Protestation du 1 mars à Chiraz

1 03 2011

Vidéos : Protestations le 1er mars 2011 à Chiraz

« Moubarak, Ben Ali et maintenant au tour de Said Al (Khamenei) »

« Mort au dictateur » puis « N’ayez plus peur, nous sommes tous ensemble »

Lire le reste de cette entrée »