Shirko Maarefi menacé d’exécution imminente

30 04 2011

Agence de presse HRANA, 30 avril 2011 :

Hier,  Shirko (Bahman) Maarefi,un prisonnier politique kurde condamné à mort, a été transféré en cellule d’isolement. Auparavant, les fonctionnaires de la prison de Saqez responsables de l’exécution de la peine l’avait informé verbalement de son sort. Alors que le moment de son exécution approchait, Shirko Maarefi a commencé une grève de la faim le 28 avril 2011.

Selon un rapport du Comité des Etudiants pour la Défense des Prisonniers Politiques en Iran, Shirko Maarefi avait été arrêté le 1 octobre 2008 et condamné à mort par le tribunal de première instance sous l’accusation d’actions contre la sécurité nationale, de guerre contre Dieu et d’appartenir au parti kurde Komalah. Suite aux recours de son avocat à propos de la légalité de l’accusation et de la procédure judiciaire, la requête d’une audience auprès du Chef de la Branche Judiciaire, l’ Ayatollah Sadegh Larijani, a été acceptée et l’affaire déférée auprès de la Cour Suprême.

Suite à la décision du procureur de Saqez de modifier les accusations contre Shirko Maarefi, l’affaire devrait être rejugée et en conséquence la peine de mort ne devrait pas être appliquée. Pourtant, comme la cour d’appel de la province du Kurdistan ne se considérait pas qualifiée, l’affaire a été renvoyée une nouvelle fois à Téhéran. Etant donné que les objections légales ont été acceptées par le chef de la branche judiciaire, l’avocat n’a pour l’instant pas reçu de confirmation officielle de l’exécution. Cependant, le 22 mars 2011, les fonctionnaires de la prison de Saqez ont notifié verbalement à Shirko Maarefi qu’il sera exécuté le 1 mai 2011, journée internationale des travailleurs.

Le 26 avril 2011, Shirko Maarefi a fait une déclaration depuis la prison pour confirmer la notification verbale de son exécution imminente, bien que son avocat, Maître Ahmad Saeed Sheikhi,n’ait reçu aucun courrier officiel ou légal à ce propos.

Malgré le fait que l’exécution de Shirko Maarefi n’ait pas été confirmée, son dossier a été envoyé aux agents responsables de l’application des exécutions dans la province du Kurdistan. Face à cette situation, Shirko Maarefi a annoncé qu’il se mettait en grève de la faim le 28 avril 2011.

A cause des sources qui rapportent que Shirko Maarefi a été transféré en cellule d’isolement, les inquiétudes concernant une exécutions imminentes se renforcent. Dans une interview donnée à Radio Neda, Khalil Bahramian, le procureur consultant de cette affaire, avait expliqué : « à chaque moment, l’ordre peut être donné ».


Actions

Information

2 responses

1 05 2011
Il faut empêcher l’exécution d’un activiste kurde « Révolution en Iran

[…] pouvoir judiciaire iranien devrait immédiatement suspendre l’exécution prévue de Sherko (Bahman) Moarefi et annuler sa condamnation à mort, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Human Rights […]

15 05 2011
Menace d’exécution imminente de Shirko « Révolution en Iran

[…] avoir menacé et fait croire à Shirko qu’il allait être exécuté le 1er mai dernier, les menaces d’exécution contre ce prisonnier politique kurde, accusé de liens avec Komala, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :