Des papiers pour Said !

13 05 2011

Communiqué de presse du 12 mai 2011 du Collectif de soutien à Said Niroumand. Une pétition peut être signée en ligne à cette adresse, des messages peuvent être envoyés au nom de syndicats, partis ou associations à la préfecture du Rhône avec copie au collectif de soutien (voir toutes les informations nécessaires, lettres types, etc. à cette adresse).

Cela fait maintenant plusieurs mois que le comité de soutien à Said Niroumand a commencé ses activités, épaulé par le Collectif 69 de Soutien aux Sans-papiers et demandeurs d’asile et par la CGT des Privés d’Emploi et des Précaires du Rhône, dont Said est adhérent.

Said est un camarade et un ami iranien, qui a du fuir son pays pour échapper à la répression politique féroce à laquelle doivent faire face tous ceux et toutes celles qui agissent pour plus de libertés et plus de droits sociaux en Iran. L’Etat français refuse pourtant de régulariser sa situation, et lui a délivré une OQTF, obligation de quitter le territoire. Alors qu’il agit aux côtés du Parti Communiste-ouvrier d’Iran, la vie de Said serait pourtant en danger si il devait être expulsé en Iran, où une accusation d’ « injure envers les valeurs sacrés » a été émise contre lui par le régime.

Plus de 600 personnes ont signé la pétition en ligne et envoyé des courriers pour demander à la Préfecture du Rhône que l’OQTF soit levée et qu’un titre de séjour lui soit délivré, dont de nombreux militants syndicaux et associatifs, responsables et élus, notamment de la mairie de Lyon et du Parlement Européen, ainsi que des dirigeants de partis de gauche.

A l’échelle du département, le PCF, le NPA et différents groupes politiques (UPC, ICO, UEC), ainsi que la Fédération Syndicale Etudiante, ont sollicité la préfecture ou popularisé la pétition de soutien. Plusieurs lettres ont été transmises à la préfecture, au nom de différentes organisations. La Confédération Générale du Travail a également déclaré son soutien à toute initiative de régularisation par le travail.

En laissant courir l’OQTF contre lui, l’État français condamne notre ami et camarade à la clandestinité et à une très grande précarité. Il l’empêche de construire des projets d’avenir, aussi bien militants, professionnels que personnels, et fait surtout peser sur lui une épée de Damoclès dont on sait qu’elle peut tomber à tout moment – tant les politiques actuelles sont hostiles aux immigrés.

La Préfecture du Rhône a fait état, dans le cadre d’une réunion avec RESF, de sa préoccupation du cas et de la situation de Said. Nous tiendrons donc informés dès que possible les différents soutiens de Said des résultats de la délégation en direction du préfet que nous préparons, dès que celle-ci sera reçue.

Nous appelons donc toutes les personnes et organisations attachées à la liberté et au droit d’asile à signer la pétition de soutien à Said Niroumand et à intensifier leurs efforts pour la populariser, ainsi qu’à s’investir dans la construction de son comité de soutien.

Soutenu par :

CGT Privés d’Emplois et Précaires du Rhône, Collectif 69 de soutien aux sans papiers et demandeurs d’asile, Parti Communiste Ouvrier d’Iran, Initiative Communiste Ouvrière, Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens, PCF du Rhône, NPA 69, Lutte Ouvrière, CGT Addsea, UEC, FSE Les Amis de l’AMDH, La Riposte, Union Pour le Communisme

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :