Vidéos : Ouverture du huitième congrès du PCOI

29 02 2012

Vidéos de l’ouverture du huitième congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) les 25 et 26 février 2012;

– L’Internationale

– Discours d’ouverture de la camarade Elia Tabesh (en farsi) et du camarade Bahram Soroush (en anglais)

Lire le reste de cette entrée »





Non à l’expulsion de Suède de notre camarade Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi le 6 mars 2012

28 02 2012

Soliran Paris :

Non à l’expulsion de Suède de notre camarade Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi le 6 mars 2012.

-Le militant Marxiste et réfugié politique Iranien Hossein Ali Jafar Jasbi est le dernier sur une liste d’expulsion du ministre de l’immigration suédois Tobias Billström qui veut en l’expulsant le livrer aux bouchers de la prison d’Evin pour le 6 Mars 2012.

– Hossein est sous le coup d’un arrêté d’expulsion administratif et peut être expulsé à tout moment de Suède vers l’Iran son pays d’origine, où il risque la peine de mort. Soyez Solidaire AGISSEZ! Contre cette déportation.

Lire le reste de cette entrée »





L’engagement mondial des 99 %

28 02 2012

Déclaration du huitième congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran

Les révolutions en Tunisie et en Egypte et les soulèvements révolutionnaires contre les dictateurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ont montré que la révolution inachevée de 2009 en Iran n’était pas un évènement isolé. Comme l’a déclaré notre dernier congrès, cette révolution marquait la fin de la sombre période pendant laquelle la Nouvelle Droite, le Nouvel Ordre Mondial et la guerre entre terroristes étaient à l’offensive. Elle venait depuis “le coeur du peuple”. En plus, les mouvements anti-capitalistes en Occident en 2011, des révoltes de ceux qui n’ont rien dans les cités britanniques aux grèves et protestations en Espagne, en Grèce, en Israël, en Italie, en France, etc., et le mouvement Occupy aux Etats-Unis et en Europe, ont montré que cette nouvelle période de révolutions et de soulèvements de masse n’était pas limitée au Moyen-Orient. C’est en effet une situation nouvelle et universelle, celle où, face au contexte de la crise économique mondiale du capitalisme et de sa voie sans issue, les rangs des 99% se lèvent partout contre le système du profit, du marché et du salariat ; contre l’Etat, la bureaucratie et la démocratie qui lui corresponde, tout comme contre les icônes et les valeurs du système telles que la religion, le nationalisme et la négation de l’identité humaine universelle. L’orage de 2011 restera dans l’histoire humaine comme le début d’une vague mondiale de révolutions du 21ème siècle pour l’émancipation de l’humanité. A un bout de cet immense mouvement se trouve la Place Tahrir du Caire et la révolution pour le pain, la liberté et la dignité humaine, et de l’autre le mouvement Occupy Wall Street à New York avec sa volonté d’Assemblées Populaires et la pratique critique de la démocratie des 1%. Cette vague révolutionnaire mondiale a d’ores et déjà renversé les vieilles perceptions dominantes des dernières décennies et changé le rapport de force politique et idéologique en faveur de la révolution, avec la venue prochaine de transformations encore plus grandes.

Lire le reste de cette entrée »





Action à Washington contre les exécutions de prisonniers politiques en Iran et en Arabie Saoudite

26 02 2012

Le 25 février, Mission Free Iran a organisé à Washington (Etats-Unis) devant la mission diplomatique de l’Iran et l’Ambassade des Etats-Unis pour dénoncer les menaces d’exécutions imminentes à l’encontre des prisonniers politiques Zanyar & Loghman Moradi, Saeed Malekpour, Shirko Moarefi, et Yousef Nadarkhani en Iran et de Hamza Kashgari en Arabie Saoudite.





Message d’ICO au congrès du PCOI

25 02 2012

Déclaration de l’Initiative Communiste-Ouvrière pour le VIIIème congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), 25 et 26 février 2012 :

Cher(e)s camarades,

Au nom de l’Initiative Communiste-Ouvrière nous apportons nos fraternelles salutations et nos meilleurs voeux de réussite au congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, nos meilleurs voeux de succès aussi à nos camarades iraniens, en exil ou de l’intérieur, dans leur lutte pour renverser le régime islamique, pour le socialisme et la liberté.

Depuis le précédent congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, en décembre 2009, bien des événements se sont passés à l’échelle internationale. En 2009, l’Iran était traversé par un formidable mouvement révolutionnaire pour en finir avec 30 ans de République Islamique. Depuis, des mouvements révolutionnaires ont surgi en Tunisie, en Egypte ou en Syrie, des explosions sociales ont touché l’Europe, comme la France, la Grèce, l’Espagne ou le Portugal, l’Amérique Latine comme le mouvement étudiant au Chili, des vagues de grèves se développent dans les bagnes industriels de Chine, même aux Etats-Unis et en Israël les mouvements de protestation se multiplient. Bref, face à la crise mondiale du capitalisme, qu’elle soit appelée « crise des subprimes » ou « crise de la dette publique », la classe ouvrière n’en peut plus, elle n’en peut plus des salaires qui ne permettent plus de vivre, y compris dans les pays les plus riches, elle n’en peut plus du chômage et des licenciements, elle n’en peut plus des répressions, des conditions de travail de plus en plus dégradées, de la hausse des prix, de la misère et de l’exploitation. Dans un pays riche comme la France, chaque jour un à deux salarié se suicide sur leurs lieux de travail. Dans un continent riche comme l’Europe, des centaines d’êtres humains sont morts de froid cet hivers faute de pouvoir se loger ou se chauffer. Pour accroître les profits d’une minorité, la bourgeoisie attaque nos droits sociaux, ferme nos usines, supprime des emplois et accroît la charge de travail des ouvriers qui restent. Alors, oui, face à cette situation, la classe ouvrière n’a pas d’autres choix que de se battre, de se révolter. Mais il lui manque aujourd’hui une perspective et un outil pour atteindre cette perspective : cette perspective c’est le renversement de tout l’ordre capitaliste, la prise du pouvoir par la classe ouvrière, en un mot le socialisme et l’outil le parti révolutionnaire pour permettre cette prise du pouvoir.

Lire le reste de cette entrée »





Diffusion en direct du huitième congrès du PCOI

23 02 2012

Les 25 et 26 février 2012 se tiendra le huitième congrès du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI). Les débats du congrès seront diffusés en direct sur internet à partir de 9 heures (heure d’Europe occidentale) sur New Channel TV :

http://www.newchannel.tv





Cinq prisonniers politiques menacés d’exécution imminente

23 02 2012

Mise à jour de l’appel de la CFPPI (Campaign to Free Political Prisoners in Iran), 22 février 2012 :

Appel urgent : Saeed Malekpour, Zaniar Moradi, Loghman Moradi, Sherko Moarefi et Yusuf Naderkhani peuvent être exécutés à tout moment ! Aidez-nous à les sauver !

Saeed Malekpour, résident canadien, concepteur de sites internet en freelance, a été arrêté en octobre 2008 à Téhéran alors qu’il rendait visite à son père en phase terminale de maladie. Il a été condamné à mort sous l’accusation “d’agitation contre le régime”.

Zaniar Moradi et Loghman Moradi, militants politiques, ont été arrêtés en août 2009. Tous deux ont été condamnés à mort sous l’accusation de “Moharebeh” (ennemis de Dieu) et de “corruption sur terre”.

Lire le reste de cette entrée »





Entretien avec Asqar Karimi

21 02 2012

La Bataille Socialiste, 20 février 2012 :

Asqar Karimi est président du bureau politique du Parti communiste-ouvrier d’Iran. Dans cette interview en plusieurs parties, il nous raconte son combat politique contre le régime du Chah d’Iran, puis de l’Ayatollah Khomeiny et son engagement dans la guérilla de Komala.

1) « On se considérait comme des Fedayin, mais on ne connaissait même pas leurs buts. »

La première chose que j’aimerais savoir, c’est où tu es né ?

Dans une petite ville au sud de l’Iran, Abarkû, entre Yazd, Ispahan et Chiraz, en 1952. J’ai habité là jusqu’à mes 15 ans. Ensuite, je suis allé étudier à Arvhâz, au Khuzestan, pendant un an, puis j’ai déménagé pour Chiraz, un an aussi, enfin la dernière année de lycée, j’étais à Ispahan, pour deux semaines. Mais c’était très cher, alors je suis allé à Abâdeh, une ville près de la mienne. Quand j’ai fini le lycée, je suis partie à l’université technique. J’ai étudié quatre ans jusqu’à mon arrestation et condamné à huit ans de prison, en 1975. Mais pendant la révolution, j’ai été libéré en février 1979. Je n’ai jamais terminé mes études.

Pourquoi est-ce que tu as été arrêté ?

Parce que j’avais participé à des manifestations à l’université et aussi, parce que j‘étais en lien avec l’organisation des Fedayin [organisation d’extrême-gauche pratiquant la guérilla urbaine], j’avais lu quelques livres, j’en avais fait circuler, voilà…

Lire le reste de cette entrée »





Les prisonniers politiques en Iran, du couloir de la mort à la grève de la faim

21 02 2012

Nouvelles d’Iran, 21 février 2012 :

Ces dernières semaines, des arrestations et des condamnations lourdes contre des prisonniers d’opinion, notamment blogueurs et journalistes, se sont multipliées en Iran dans un contexte pré-électoral, en vue des élections législatives du 2 mars.

Saeed Malekpour et son épouse

La famille de l’informaticien Saeed Malekpour continue la campagne internationale pour sauver ce blogueur qui peut être exécuté à tout moment. Arrêté en octobre 2008, cet irano-canadien s’est vu confirmer sa condamnation à mort en janvier 2012, accusé d’avoir développé des sites internet pornographiques, ce que dément fermement son entourage.

Lire le reste de cette entrée »





Urgent : Quatre prisonniers politiques menacés d’exécution imminente

21 02 2012

Appel de la CFPPI (Campaign to Free Political Prisoners in Iran), 20 février 2012 :

Appel urgent : Saeed Malekpour, Zaniar Moradi, Loghman Moradi et Sherko Moarefi peuvent être exécutés à tout moment ! Aidez-nous à les sauver !

Saeed Malekpour, résident canadien, concepteur de sites internet en freelance, a été arrêté en octobre 2008 à Téhéran alors qu’il rendait visite à son père en phase terminale de maladie. Il a été condamné à mort sous l’accusation « d’agitation contre le régime ».

Saeed Malekpour

Lire le reste de cette entrée »