Suède : Stop aux expulsions de réfugiés iraniens

22 03 2012

Appel de Mission Free Iran

Trois opposants iraniens sont sous la menace d’une expulsion imminente vers l’Iran. Mission Free Iran appelle à écrire de toute urgence aux adresses suivantes :

Tobias Billström, Ministre suédois de l’immigration et de la politique d’asile et et à sa secrétaire à la presse Linda Norberg.

Merci aussi d’en envoyer une copie à la presse de Scandinavie : david.stellini@europarl.europa.eu, michael.speiser@europarl.europa.eu, michela.laera@europarl.europa.eu, mercedes.alvargonzalez@europarl.europa.eu, ots@udi.no, 71000@aftonbladet.se, anita.nasberg@ltz.se, arne.lindh@folkbladet.se, bjorn.hedensjo@dn.se, chefred@svd.se, christer.sandberg@folkbladet.se, elisabet.rydell-janson@ltz.se, ettan@aftonbladet.se, gefle.dagblad@gd.se, insandare@hallandsposten.se, jonathan.falck@gp.se, kundservice@svd.se, malin.perk@folkbladet.se, marta.magnuson@gp.se, redaktion.gt@gotlandstidningar.se, redaktion@gotlandsallehanda.se, redaktion@halsingekuriren.se, redaktion@kkuriren.se, redaktionen@hallandsposten.se, redaktionen@hd.se, redaktionen@tt.se, tips@expressen.se, per-anders.broberg@expressen.se, redaktionen@gt.se, redaktionen@kvp.se, post@mfa.no, post@arbeiderpartiet.no, 2200@vg.no

Lettre type:

En français :

Sujet : Stop à l’expulsion illégale de Jasbi, Balsi & Esfahani vers l’Iran!

à : Tobias Billström, Ministre suédois de l’immigration et de la politique d’asile, Suède.

Je vous écris pour vous demander de mettre immédiatement fin à l’expulsion des trois demandeurs d’asile iraniens suivants qui ont trouvé refuge en Suède à cause des persécutions par la République Islamique d’Iran :

1) Hossein Jasbi (dossier no. 11.421.539) –Militant marxiste contre le régime et membre d’une organisation illégale en Iran (Fedayin Minorité) ; un militant connu contre le régime de la République Islamique depuis qu’il est en Suède, où il a enregistré de nombreuses interviews, et membre d’une famille qui a été la cible de la violence d’Etat : son frère et sa sœur ont été exécutés et son père a été emprisonné.

2) Ali Azari Balsi (dossier no. 11.420.529) – un militant politique qui a participé et organisé de nombreuses actions de protestation contre le régime en Suède et avait eu le droit d’asile sur place.

3) Mohammadreza Hamedian Esfahani (dossier no. 11-084450/11) –un chrétien converti qui dispose de documents à l’entête de la République Islamique selon lesquels il a été condamné pour apostasie à 10 ans de prison et 75 coups de fouet ; cette condamnation sera appliquée si Esfahani si il retourne en Iran.

Chacun de ces trois hommes doivent être immédiatement libérés de détention et avoir la garantie de l’asile politique comme c’est leur droit selon la législation internationale. Il est illégal selon le droit international dans tous les pays, y compris la Suède, d’expulser une personne qui a une crainte légitime d’être persécutée dans son pays.

Le 3 septembre 2010, dans l’affaire de R c/ Suède (application no. 41827/07), la Cour Européenne des Droits Humains à Strasbourg il a été jugé que expulser un dissident iranien en Iran est une violation par les autorités suédoises de l’article 3 de la Convention Européenne sur les Droits Humains et les Libertés Fondamentales, selon lequel « Nul ne doit être soumis à la torture ou à des traitements ou peines inhumains ou dégradants ».

Malgré cette décision, le gouvernement suédois continue de tenter d’expulser illégalement des militants iraniens comme Jasbi, Balsi, Esfahani, et d’autres qui, tous, sont sous la menace claire et indéniable de détention arbitraire et de torture par la République Islamique d’Iran.

Etant donné les violations flagrantes et répétées du droit international par l’Office de l’Immigration à propos du droit des réfugiés, mettant en danger la vie d’Iraniens et d’autres demandeurs d’asile, nous demandons que la Suède cesse non seulement l’expulsion de Jasbi, Balsi et Esfahani, mais doit mettre fin à toutes les expulsions vers l’Iran.

En anglais :

SUBECT : Stop the Illegal Refoulement of Jasbi, Balsi & Esfahani to Iran!

To Tobias Billström, Minister for Migration and Asylum Policy, Sweden:

I am writing to you to demand an immediate halt to the deportation of the following 3 Iranian asylum-seekers who have sought refuge in Sweden from persecution by the Islamic Republic of Iran:

1) Hossein Jasbi (case no. 11.421.539) – a Marxist anti-regime activist and member of a banned political organization in Iran (Fedaeyin Minority); an outspoken activist against the Islamic Republic regime while in Sweden, with numerous broadcast interviews; and a member of a family that is targeted for state-sponsored violence: his brother and sister were executed by the regime and his father imprisoned.

2) Ali Azari Balsi (case no. 11.420.529) – a political activist who has participated in and organized numerous anti-regime protest actions in Sweden and has a right to asylum based on sur place;

3) Mohammadreza Hamedian Esfahani (case no. 11-084450/11) – a Christian convert with documentation on Islamic Republic letterhead that he has been convicted of apostasy and sentenced to 10 years in prison and 75 lashed; this sentence will be implemented if Esfahani is returned to Iran.

Each of the three should be immediately released from detention and granted political asylum as is their right under international law. It is illegal under international law for any country including Sweden to deport a person who has a legitimate fear of persecution in their home country.

On September 3, 2010, in the case of R. c. v. Sweden (application no. 41827/07), the European Court of Human Rights in Strasbourg found that deporting an Iranian dissident to Iran would be a violation by the Swedish authorities of Article 3 of the European Convention on Human Rights and Fundamental Freedoms, “No one shall be subjected to torture or to inhuman or degrading treatment or punishment.”

Despite this finding, the Swedish government continues to illegally attempt to deport Iranian activists like Jasbi, Balsi, Esfahani, and others, all of whom are clearly and undeniably at risk of arbitrary detention and torture by the Islamic Republic of Iran.

Given the the Migration Office’s blatant, repeated violations of international law regarding refugee rights, risking the lives of Iranian and other asylum-seekers, we demand that Sweden must not only immediately halt the illegal deportation of Jasbi, Balsi and Esfahani, but must immediately cease all deportations to Iran.


Actions

Information

3 responses

22 03 2012
Reza

free NU NU NU.

23 03 2012
Keine Abschiebung von Hossein Jasbi, Ali Azari Balsi und Mohammadreza Hamedian Esfahani in den Iran! « Entdinglichung

[…] en Iran Suède : Stop aux expulsions de réfugiés iraniensParis : Meeting de solidarité avec les travailleurs iraniensRassemblement à Lyon à l’occasion […]

24 03 2012
Nasi Payghambarian

Suporet all refugees in Sweden!! They need our help!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :