Aux peuples d’Israël, d’Iran, et du monde entier… Paix entre nous, guerre aux tyrans !

29 03 2012

Message publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière, 29 mars 2012 :

Aux peuples d’Israël, d’Iran, et du monde entier…

Paix entre nous, guerre aux tyrans !

A vous toutes et tous nos chers camarades, à vous toutes et tous qui, que ce soit dans un atelier d’Iran Khodro à Téhéran ou sur le port d’Haïfa vendez, comme nous, votre sueur pour vivre, à vous toutes et tous qui, comme nous, travaillez de plus en plus dur pour un salaire toujours plus misérable, que ce soit en Israël, en Iran ou ailleurs, à vous toutes et tous qui crevez du chômage que ce soit à Sanandaj ou à Tel Aviv, à vous toutes et tous nos chers frères et sœurs humains,…

La manifestation du samedi 24 mars à Tel Aviv contre les menaces de guerre contre l’Iran et les dizaines de milliers de messages qui sont envoyés directement entre habitant(e)s d’Israël et d’Iran pour dire qu’ils refusent cette guerre, est un message d’espoir d’un monde meilleur non seulement pour le Moyen-Orient mais pour toute l’humanité.

Le régime islamique d’un côté, le gouvernement israélien de l’autre, attisent les menaces de guerre, le nationalisme, les haines fratricides entre êtres humains, risquant de plonger encore plus l’ensemble du Moyen-Orient dans le chaos et l’horreur de la guerre. Ils ne sont pas les seuls. Les bruits de botte du militarisme français résonnent en Afghanistan, en Libye et dans bien des pays d’Afrique. De partout, nous entendons les appels à la guerre des chefs d’Etat, les appels à la haine raciale et aux nationalismes des réactionnaires xénophobes, les appels à la haine misogyne des islamistes…

Mais au milieu de tous ces appels à la haine, au chauvinisme et à la guerre, vous, très chers camarades, frères et sœurs, d’Israël et d’Iran, rappelez au monde que les dirigeants des Etats ne représentent en rien leur population, par des mots simples, plein d’amour et de poésie, vous faites battre le cœur de l’humanité. Et chaque être humain sur cette terre a pu constater, cet été avec vos protestations historiques en Israël pour la justice sociale ou en 2009 avec vos manifestations insurrectionnelles en Iran, comme avec le printemps arabe de 2011, les vagues de grève en Chine, les journées de grèves générales contre l’austérité et la vie chère du Portugal au Burundi, du mouvement des 99 % aux Etats-Unis et toutes les luttes à travers les cinq continents, que malgré les frontières, malgré les haines nationalistes ou racistes et autres appels bellicistes hurlés par les chefs d’Etats, nous, simples êtres humains, nous, dont la seule richesse est notre force de travail, nous, qui n’avons rien à perdre que nos chaînes, nous partageons un même rêve et un même espoir.

Nous partageons le rêve d’un monde où personne ne mourra de faim, d’un monde où il n’y aura plus de misère ni d’exploitation, d’un monde d’égalité entre tous les êtres humains, quelque soit leurs couleurs de peau, leurs nationalités, leur origines, ou leurs sexes, d’un monde de liberté, d’un monde débarrassé des guerres, du nationalisme et du militarisme. Nous partageons l’espoir du slogan des révolutions tunisiennes et égyptiennes : « Pain, Liberté, Dignité humaine ».

De quelque pays que nous sommes, que nous disions « asheghetam », « Ani Ohev Otach », « bahibbik », « Ji te hez dikîm » ou « Je t’aime » à celles et ceux qui nous sont proches, nous avons le même coeur qui bat, avec vous très chers frères et soeurs d’Israël, d’Iran et d’ailleurs, pour que les rêves que nous partageons deviennent demain réalité.

Des travailleurs de France : Yadi Kohi, Camille Boudjak, Benji Le Rouge, Aleksa Gvozden


Actions

Information

One response

31 03 2012
Yanick Toutain

Quand je lis ce paragraphe …
++
Nous partageons le rêve d’un monde où personne ne mourra de faim, d’un monde où il n’y aura plus de misère ni d’exploitation, d’un monde d’égalité entre tous les êtres humains, quelque soit leurs couleurs de peau, leurs nationalités, leur origines, éou leurs sexes, d’un monde de liberté, d’un monde débarrassé des guerres, du nationalisme et du militarisme. Nous partageons l’espoir du slogan des révolutions tunisiennes et égyptiennes : « Pain, Liberté, Dignité humaine ».
+++

…. je me dis que les forces politiques formoises contrôlent encore la situation politique que le projet 1905 de Trotsky ne sera pas réalisé de sitôt.
Il avait prévu de proposer un QUOTA de 1000 délégateurs pour un délégué de conseil…. et se rallia à la proposition d’un menchévik (un délégué pour 500)
C’est ainsi que le retour aux traditions de la Commune permis la PREMIERE REVOLUTION et la construction du Soviet de Petrograd.
Actuellement, l’urgence c’est UN DELEGUE POUR 25 délégateurs (délégué de base révocable) comme SOCLE d’un gouvernement de délégués…
Cette BASE D’ACCORD MINIMALE n’est même pas remplie..

Pour notre part contre la guerre qui vient, notre mot d’ordre est RENVERSEMENT REVOLUTIONNAIRE de TOUS LES GOUVERNEMENTS COMPRADORES et mis en place de délégués nationaux représentants 25^4 délégateurs….
Mais ce sont les EGALITARISTES qui avec leur cri « 1000 EUROS POUR TOUS LES TERRIENS » qui donneront un contenu concret aux « rêves » abstrait de la bourgeoisie des diplômes (classe spoliatrice qui a phagocyté ce qui restait du vrai marxisme)
Nous vaincrons !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :