Communiqué des réfugiés en grève de la faim à Wurtzbourg

31 03 2012

Quatrième communiqué de presse depuis le début de la grève de la faim des demandeurs d’asile iraniens à Wurzbourg (Bavière, Allemagne), 30.03.2012

Cela fait 12 jours que nous sommes en grève de la faim. Depuis trois jours, cinq d’entre nous ont durci la grève de la faim et n’avalent plus que de l’eau. Un d’entre nous a été hospitalisé pour problèmes de santé.

A Madame Haderhauser, à l’Office Fédérale pour l’Immigration et les Réfugiés (BAMF) et aux responsables de la politique d’asile de Bavière :

Dans une lettre datée du 27 mars 2012, Madame Haderthauer rejette une fois encore la proposition de venir sur place. Elle se justifie à nouveau par son manque de compétence. Pour les questions locales, ce serait le gouvernement qui serait responsable, pour la demande d’asile ce serait le BAMF, pour la politique bavaroise d’asile ce serait le droit fédéral. Petit à petit on se demande sur quels sujets son ministère est responsable. Nous avons aussi à plusieurs reprises revendiqué une réaction du BAMF et d’autres responsables, sans succès. Si tel est le cas, nous nous demandons pourquoi le Land de Bavière traite de façon aussi inhumaine les réfugiés (système de l’hébergement collectif, obligation de résidence, colis alimentaires…). La législation du Land de Bavière et la réglementation bavaroise du traitement de l’asile qui sont responsables de la politique des logements collectifs pour « préparer le retour dans le pays d’origine », sont, selon nous, des questions relevant du Land.

Nous continuons à revendiquer une prise de position des responsables.

A nos amis et soutiens :

Nous vous remercions encore pour votre large solidarité.

• De nombreuses personnes, partis, associations, groupements et individus ont nous ont déclaré leur solidarité. Nous avons même reçu des témoignages de solidarité depuis d’autres pays d’Europe et même d’autres continents.

• Lors de deux grandes manifestations, les gens ont montré leur soutien et nous avons collecté plus de 1.500 signatures.

• La Croix Rouge nous a mis en place une tente stable et résistante aux intempéries.

• Dans les médias aussi, notre grève de la faim a reçu beaucoup d’échos.

Il est à noter que nous ne demandons pas un embellissement de la structure d’hébergement collectif situé dans une ancienne caserne : car une prison reste une prison, même avec de « plus jolies » couleurs et de « jolies » portes. Nous voulons la fin de cet endroit terrible.

Samedi à 13 heures, Michael Busch, du Landrat de Cobourg, viendra nous présenter son plan pour en finir avec les structures d’hébergement collectif, et nous invitons tout le monde à participer. Ce plan montre que les structures d’hébergement collectif peuvent être supprimés sans gros problèmes financiers.

Comme annoncé, nous allons lancé une procédure juridique commune contre l’ignorance et le traitement inhumain que nous imposent les responsables. Nous voulons à la fois concrètement porter plainte contre les différents responsables de la politique d’asile en Bavière et revendiquer notre droit à l’asile politique. Pour cela, des juristes et des avocats expérimentés sont nécessaires, ce qui malheureusement coûte de l’argent.

Aussi nous demandons à toutes celles et à tous ceux qui se sont solidarisé avec nous, de passer aussi à une solidarité concrète et à nous soutenir financièrement. Coordonnées bancaires : Manuel Brandenstein, Sparkasse Mainfranken Würzburg, BLZ: 790 500 00, Konto: 47031729

Les réfugiés iraniens en grève de la faim

Nos précédents communiqués peuvent être lus au Vierröhrenbrunnen (Wurtzbourg) ou sur notre page Facebook.

Pour tout contact :


Actions

Information

One response

1 04 2012
soliranparis

Solidarité avec ces camarades Iraniens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :