Les ouvriers d’Iran solidaires de leurs camarades d’Afrique du Sud

1 09 2012

Extrait de l’article « Partout dans le monde, colère après la sanglante répression à Marikana » publié sur Solidarité Ouvrière, blog de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Partout dans le monde, la sanglante répression des ouvriers de la Mine de Marikana par la police sud-africaine le 16 août a provoqué la consternation et la révolte des militant(e)s ouvriers.

En Iran, au delà des déclarations dénonçant la répression à Marikana venant de la plupart des organisations politiques se réclamant de la classe ouvrière, comme par exemple le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (voir une des déclarations en farsi et la page spéciale du PCOI sur le massacre de Marikana) ou du PUCO (voir une déclaration en français), on notera la déclaration d’un groupe de militants ouvriers emprisonnés (dont Saeed Jalali, Reza Shahabi, et Behnam Ebrahimzadeh) à la section 350 de la prison d’Evin de Téhéran en solidarité avec les mineurs assassinés par les forces de répression à Marikana (voir la déclaration en farsi). Le Syndicat de la Métallurgie et de l’Electricité de Kermanshah, le Syndicat des Ouvriers électriciens de la Construction et des militants ouvriers de Sanandaj et de Kamyaran ont également publié une déclaration affirmant leur solidarité avec les mineurs d’Afrique du Sud et dénonçant la répression. Le Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens a également apporté sa solidarité aux mineurs d’Afrique du Sud et réclame que les responsables du massacre de Marikana soit jugés (voir le communiqué en farsi).

Des militants ouvriers d’Iran sont également à l’initiative de  la pétition “Nous condamnons le massacre brutal des mineurs de Marikana par la police” (pétition à signer ici en anglais) signée par des syndicalistes et des militants ouvriers du monde entier.

Lire le reste de cette entrée »





Trois camarades syndicalistes Iraniens condamnés à de la prison

1 09 2012

Trois camarades syndicalistes Iraniens condamnés à de la prison.

Iran Labor Report 17 août 2012 : Selon des rapports établis par le Comité de coordination pour aider les travailleurs former des organisations libre en Iran ou Committee to Help Form Workers Organizations in Iran, , trois militants syndicaux, Jalil Mohammadi, Alireza Asgari et Reyhaneh Ansari , ont étés condamnés successivement à des peines d’une année de prison le 15 Août 2012 dernier.

Alireza Asgari a été condamné à un an de prison assortie d’une peine de flagellation par coup de fouets. Jalil Mohammadi et Reyhaneh Ansari ont chacun étés condamnés a un an de prison , mais l’application de leurs peines sera retardée pendant trois ans. Ils doivent cependant se soumettre à des contrôles judiciaires tous les mois, auprès des forces répressives du ministère des renseignements

Lire le reste de cette entrée »