Protestations à Sanandaj pour la libération de militants ouvriers

18 03 2013

Sanandaj, Iran, 17 mars 2013 :

Les familles des militants ouvriers arrêtés se sont rassemblées devant le bureau des « renseignements » à Sanandaj pour demander la libération immédiate de leurs proches. Les familles s’étaient déjà rassemblées au même lieu et pour défendre la même revendication depuis l’arrestation de Azadi, Hamed Mahmood-Nezhad, Behzad Faraj-Ollahi, Seyed Khaleh Hoseini, et Vafa Ghaderi le 7 mars par des brutes des « services de renseignement », arrestations vraisemblablement orchestrées pour éviter toute protestation des ouvrières et des ouvriers de Sanandaj à l’occasion du 8 mars. Selon un communiqué du Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, lors de la protestation du 16 mars le bâtiment des « services de renseignement » a été attaqué.

Le Comité de Coordination pour Aider à la Formation des Organisations Ouvrière rapporte que ces manifestations continueront chaque jour et que les familles prévoient de manifester devant le gouverneur du Kurdistan pour la libération de leurs proches.

Plus d’informations en farsi





Cinq militants ouvriers arrêtés à Sanandaj

11 03 2013

Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières :

Le jeudi 7 mars à 6 heures u matin, cinq militants ouvriers et membres du « Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières » ont été arrêtés par les agents du ministère des renseignements dans la ville de Sanandaj.

Les militants arrêtés le 7 mars sont : Wafa Ghaderi, un célèbre militant ouvrier, Khaled Husseini, Behzad Farajolahi, Hamed Mahmoud Nejad et Ali Azadi.

Le Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières appellent toutes les organisations ouvrières, organisations de défense des droits humains et personnes concernées à exprimer leur forte condamnation de cette attaque contre les organisations ouvrières et les militants en Iran et à demander la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées.





Le PCOI dans les manifestations du 8 mars en Europe du Nord

10 03 2013

Photos des cortèges et actions du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) dans les manifestations du 8 mars, Journée Internationale des Femmes, en Scandinavie.

Göteborg (Suède) :

Lire le reste de cette entrée »





Les femmes en Iran demandent leurs droits sans faire de compromis

7 03 2013

Interview de Shiva Mahbobi, militante des droits des femmes, member du comité executive d’Equal Rights (Droits Egaux) et porte-parole de la Campagne pour la Libération des Prisonniers Politiques en Iran (CFPPI), publiée dans « We are the 99% », publication de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (Organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) le 3 mars 2013.

Comme tu le sais, le 8 mars, Journée Internationale des Femmes, approche. Quels sont les principaux problèmes auxquels font face les femmes en Iran en 2013 ?

Je dirais le manque d’une organisation pour le mouvement des droits des femmes. Les femmes en Iran doivent généralement affronter chaque jour des problèmes sous la loi islamique et la répression systématique. Etre une femme en Iran signifie être sur un champ de bataille chaque jour de ta vie. Obéir au code d’habillement islamique (le hidjab), la couleur de tes habits, se promener dans la rue avec des amis, avoir un petit copain ou une petite copine, se marier et avec qui te marier, divorcer, la garde des enfants, choisir ton métier, voyager, tout cela n’est qu’une partie des problèmes que les femmes doivent affronter depuis plus de trois décennies. Si nous regardons en arrière, lorsque que le régime islamique à pris le pouvoir en 1979, sa première attaque a été contre les femmes. Ils disaient que selon la loi islamique les femmes doivent se voiler et obéir aux lois religieuses. Des milliers de femmes sont descendues dans les rues et ont revendiqué clairement et fortement qu’elles voulaient la liberté. Depuis le régime islamique n’a jamais cessé d’opprimer les femmes et les Iraniennes n’ont jamais arrêté de lutter pour leur liberté ; elles combattent le régime islamique chaque jour. La nouvelle génération a continué la lutte commencée plus de trente ans plus tôt. Ces luttes quotidiennes et le fait que les femmes en Iran défient le régime depuis des années est la raison principale pour laquelle le régime n’a pas pu imposé la totalité des lois islamiques. Je pense que les femmes d’Iran font partie des personnes les plus courageuses du monde, ni la torture, ni la prison, ni les agressions ne les ont fait reculer. Elles demandent leurs droits sans faire de compromis.

Lire le reste de cette entrée »





Action contre le viol à Stockholm

7 03 2013

Après une première action le samedi 2 mars contre le voile obligatoire en Iran, nos camarades de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) sont redescendus dans les rues de Stockholm le 6 mars afin de dénoncer le viol et les violences sexuelles faites aux femmes. Ces actions entrent dans le cadre d’une campagne pour les droits des femmes à l’approche du 8 mars, Journée Internationale des Femmes.

WPI-6.3

WPI-6.5

Lire le reste de cette entrée »





Stockholm : Action contre le voile obligatoire en Iran

3 03 2013

Action de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (organisation de jeunesse du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran) et de l’Organisation contre les Discriminations faites aux Femmes en Iran dans les rues de Stockholm (Suède) le samedi 2 mars. Par cette action de rue les camarades iraniennes veulent dénoncer l’apartheid sexiste et le voile obligatoire en Iran à l’approche du 8 mars, Journée Internationale des Femmes.

wpi1

wpi2

Lire le reste de cette entrée »