Lettre d’un travailleur iranien à l’OIT

23 05 2013

Lettre de Behnam Ebrahimzadeh à l’Organisation Internationale du Travail (OIT) :

La conférence annuelle de l’OIT commencera le 5 juin. Moi, Behnam Ebrahimzadeh, j’ai été condamné à cinq ans de prison pour mes luttes pour les droits des travailleurs et des enfants. J’ai déjà passé trois années en prison, et maintenant, alors que mon seul fils est hospitalisé pour leucémie, ils veulent me renvoyer en prison.

Behnam4

Je demande à toutes les organisations ouvrières et à toutes les associations de défense des droits humains à travers le monde de protester contre cette décision et d’appeler à la libération immédiate et inconditionnelle des travailleurs emprisonnés et des prisonniers politiques. J’appelle les délégués des syndicats à la conférence de l’OIT à soutenir la lutte des travailleurs en Iran ainsi que mon appel. En même je souhaite dénoncer : combien de temps encore l’OIT, une organisation qui parle au nom des travailleurs, va-t-elle rester silencieuse sur ces violations ? En tant que travailleur, j’attends de l’OIT qu’elle fasse pression pour que les Etats participants respectent les droits les plus fondamentaux des travailleurs et de la population. Le droit de se syndiquer, le droit de grève et le droit inconditionnel à la libre expression sont des droits humains fondamentaux, tout comme l’air que nous respirons, et violer ces droits est un crime flagrant. En Iran en particulier, la pauvreté et l’inflation font des ravages alors que les salaires, plusieurs fois en dessous du seuil de pauvreté, mènent une grande partie de la société vers la destruction.

Aujourd’hui en Iran, des travailleurs sont en prison pour avoir dénoncé cette situation et avoir protesté pour obtenir leurs droits fondamentaux. La détention et la persécution des militants et des dirigeants ouvriers doivent être condamnées. Par cette lettre, je souhaite être aussi la voix de protestation de ma famille et de celles des travailleurs emprisonnés et des prisonniers politiques.

Behnam Ebrahimzadeh, 22 mai 2013

Traduction : Free Them Now! Campaign to Free Jailed Workers in Iran


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :