Shahmirzad : Résistance de deux jeunes filles face au voile obligatoire

20 09 2012

L’Avenir net ,20 septembre 2012 :

Un imam a passé trois jours à l’hôpital après avoir été molesté par deux jeunes filles dans le village de Shahmirzad, en Iran, à la fin du mois d’août . Il avait admonesté l’une d’entre elle afin qu’elle se couvre la tête.

Les jeunes femmes, vexées par sa remarque, ont violemment pris le religieux à partie, rapporte le site internet de la chaîne américaine CNN.

L’imam affirme avoir «poliment» demandé à la jeune fille de se couvrir. Ce à quoi elle a rétorqué qu’il «ferait mieux de se couvrir les yeux». Offensé, le religieux a réitéré sa demande et exigé une meilleure conduite de la jeune femme.

Les deux jeunes femmes ont alors tabassé le religieux qui a du être hospitalisé pendant trois jours.

Lire le reste de cette entrée »





La « culture » misogyne du régime islamique

22 04 2012

Vidéo d’information de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (organisation de jeunesse du PCOI) du 21 avril 2012.

Il y est question dans la première partie d’un diplomate iranien interrogé par la police brésilienne après avoir commis des attouchements sexuels sur des filles âgées de 9 à 15 ans dans une piscine à Brasília. Interrogé, il a été remis en liberté grâce à son immunité parlementaire. L’Ambassade de la République Islamique a immédiatement affirmé son soutien au diplomate, affirmant qu’il ne s’agissait que d’une « incompréhension culturelle ». Dans la vidéo, les camarades de l’Organisation de la Jeunesse Communiste reprennent cette déclaration de l’ambassade et explique qu’effectivement, depuis plus de 30 ans, la « culture » du régime islamique d’Iran est la misogynie, l’oppression des femmes, les viols des prisonnières politiques dans les prisons et autres atrocités et violences contre les femmes.





Rassemblement à Lyon à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes

7 03 2012

A l’occasion de la journée internationale des femmes,nous allons effectuer un rassemblement le samedi 10 mars 2012 sur la place Bellecour à Lyon à partir de 15h au 17 pour célébrer la journée des femmes (8 mars) et dans le but de défendre les droit des femmes et particulier les femmes iraniennes.

Nous invitons tous ceux qui luttent pour la liberté à nous joindre afin de mettre fin à cette barbarie en nous accompagnant dans cette vois qui nous mènera vers la liberté et l’égalité.

Premiers signataires : Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, Initiative Communiste-Ouvrière





8 mars 2012 : Islamistes hors des lois et de l’Etat !

7 03 2012

Tract du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran pour le 8 mars 2012 :

En Egypte, Tunisie, Libye, Afghanistan comme ailleurs
Islamistes hors des lois et de l’Etat !

En Tunisie, Egypte, Iran et partout ailleurs, la révolution pour “le pain, la liberté et la dignité humaine” est liée à la lutte pour la libération des femmes. Dans ces révolutions, les femmes se lèvent en premières lignes dans la lutte contre la dictature. Et la lutte pour l’égalité des femmes est un élément important pour le succès de ces révolutions.

Le 8 mars cette année, nous exprimons notre révulsion à propos des Etats islamistes et des lois misogynes en Egypte, Tunisie, Libye et ailleurs. Faisons de la Journée Internationale des Femmes de cette année une lutte puissante contre les attaques de la réaction islamiste sur la vie des femmes.

Lire le reste de cette entrée »





Journée Internationale des Femmes 2012

5 03 2012

Appel du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran pour le 8 mars 2012 :

Journée Internationale des Femmes 2012
La libération des femmes est une partie cruciale du mouvement des 99%

Les revendications pour l’égalité du 8 mars, Journée Internationale des Femmes, sont la manifestation de la volonté des millions de personnes pour changer le monde. A aucun autre moment de l’histoire de la libération des femmes, qui est en fait “la mesure” de la libération de la société, la lutte pour la libération des femmes n’a été aussi urgent dans l’agenda du combat de l’humanité pour la liberté. La révolution pour “le pain, la liberté et la dignité humaine” est liée à la lutte pour la libération des femmes avec des héroïnes comme Neda Agha-Soltan en Iran, Alya Al-Mahdi en Egypte, etc. La lutte des femmes pour la liberté et l’égalité est une inspiration puissante dans les révolutions du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Dans le mouvement “Occupy” anti-capitaliste en Occident, de New York à Athènes, les femmes sont en premières lignes des protestations contre la dictature des banques et le règne des 1%.

Cette année, le mouvement du 8 mars sera lié avec les importantes batailles en cours contre la dictature, la discrimination et l’arrièration et avec la protestation anti-capitaliste des 99%. La lutte contre la vie insupportable que le capitalisme a imposé à l’humanité se renforce, et le combat pour la libération des femmes, pour l’égalité entre toutes et tous, est un des aspects les plus inspirants de cette lutte. L’humanité civilisée est plus que jamais déterminée pour se lever contre l’apartheid sexiste, la charria et toutes les lois misogynes. Un monde sans libération des femmes n’est pas un monde libre, et il ne le sera pas tant que ne sera pas mis fin à toutes les formes de discriminations politiques et économiques, religieuses, nationalistes et chauvinistes mâles à l’encontre des femmes, et que des régimes comme le régime islamique en Iran ne seront pas renversés.

Lire le reste de cette entrée »





Sakineh Mohammadi risque de nouveau d’être exécutée

13 01 2012

Appel d’Amnesty International, 12 janvier 2012 :

Fin décembre, la presse iranienne a, semble-t-il, commencé à relayer une nouvelle fois des informations selon lesquelles Sakineh Mohammadi Ashtiani, une femme risquant d’être exécutée en Iran, pourrait être pendue plutôt que lapidée. Ces articles récents indiquent que cette femme risque toujours d’être exécutée, et ce à tout moment.

Sakineh Mohammadi Ashtiani, âgée de 44 ans et mère de deux enfants, vit dans la province de l’Azerbaïdjan oriental (nord-ouest de l’Iran). Elle a été arrêtée en 2005 à la suite de l’homicide de son mari. À l’issue d’un procès inique, elle a été reconnue coupable d’«adultère en étant mariée» et de complicité de meurtre. Sa peine d’emprisonnement initiale pour ce dernier chef aurait été ramenée de 10 à cinq ans, auquel cas elle serait déjà arrivée à son terme.

Lire le reste de cette entrée »





Iran : l’horreur et la barbarie contre les femmes

12 01 2012

Article de Lutte Ouvrière, 6 janvier 2012

En 2006, Sakineh Mohammadi Ashtiani, 44 ans et mère de deux enfants, était condamnée à mort par lapidation pour adultère et complicité dans le meurtre de son mari, crime pour lequel elle a toujours clamé son innocence.

L’année suivante la peine pour complicité de meurtre était ramenée à dix ans de prison. Restait la peine de mort par jet de pierres pour adultère, une atrocité imposée aux femmes depuis que, en 1979, les religieux se sont emparés du pouvoir.

En 2010, face aux protestations internationales, le régime iranien annonçait la suspension de son exécution mais pas son abrogation.

Lire le reste de cette entrée »