N’acceptez pas Ahmadinejad à la conférence Durban III !

21 09 2011

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, 5 septembre 2011 :

Le Président de la République Islamique d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, doit participer à la conférence Durban III à New York le 21 septembre 2011. Le sujet de la conférence est “racisme et droits humains”. Comment une conférence peut-elle discuter du racisme et des droits humains avec un régime qui a exécuté des dizaines de milliers d’opposants, violé, fouetté et torturé des prisonniers, qui ne reconnaît pas les femmes comme des êtres humains, impose l’apartheid sexiste, a des châtiments médiévaux et condamne des militants ouvriers à de longues peines de prison ?

Le discours raciste de Ahmadinejad lors de la précédente conférence Durban avait à juste titre reçu la réponse de tomates pourries et du départ d’un certain nombre de délégués. Maintenant que des milliers de pages ont été ajoutées au nombre infini de ces crimes, pourquoi ce président est-il admis à cette conférence ? Accepter le responsable d’un tel régime criminel à une assemblée internationale n’est pas seulement condamné par la population d’Iran mais aussi par tous les amoureux de la liberté à travers le monde.

La participation de Ahmadinejad a une conférence contre le racisme et pour les droits humains n’apporte aucune légitimité à un tel criminel, mais au contraire remet en cause la légitimité de la conférence !

Lire le reste de cette entrée »





Ahmadinejad pour le mariage des filles à 16 ans

21 11 2010

Dentelles et Tchador, 21 novembre :

“Nous devrions abaisser l’âge du mariage à 20 ans pour les garçons, et à 16-17 ans pour les filles”. Voici ce qu’a annoncé hier le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, selon le quotidien gouvernemental Jam-e-Jam, lors d’une cérémonie de célébration des “militants du mariage”, en réponse à la hausse de l’âge moyen des unions en Iran ces dernières années. “Il n’y a pas de raison que l’âge du mariage soit (actuellement) de 26 ans pour les garçons et de 24 ans pour les filles”, a-t-il ajouté .

Pour justifier ses propos, le président iranien explique :

“Je ne pense pas que la réussite d’un mariage ainsi que la constitution d’une famille dépendent de questions de profession ou de maison, car je suis persuadé que la construction est la partie la plus importante de la vie.(…) Une des questions importantes dans l’histoire de l’humanité a été le mariage, en tant que décision cruciale dans la vie d’une personne. Et le mariage est si important qu’il en a été fait une interprétation sacrée.(…) Dieu tout puissant a créé le couple au sein de la famille et celle-ci est en réalité le socle ainsi que l’un des principaux piliers d’une société remarquable, et si la famille connaît des soucis et qu’elle n’a pas de solidité, la société connaîtra par conséquent elle-aussi des problèmes et n’atteindra pas l’excellence. (…) Les grands esprits ont grandi dans des familles excellentes, et il est rare que ceux-ci se développent dans des familles réduites qui ne possèdent pas de solidité.”

Lire le reste de cette entrée »





A propos des mensonges d’Ahmadinejad sur la lapidation

26 09 2010

Article de Farshad Hoseini, écrit le jeudi 23 septembre 2010.

C’est la deuxième année que la présence de Mahmoud Ahmadinejad (NdT : à l’Assemblée Générale des Nations Unies) cause une tempête de protestations internationales.

L’année dernière, ces protestations étaient essentiellement dues à l’assassinat de Neda Agha-Soltan lors d’une manifestation à Téhéran et cette année c’est  le cas de la lapidation de Sakineh Mohammadi Ashtiani.

L’année dernière, sous pression de l’opinion publique, Ahmadinejad avait outrageusement déclaré que Neda avait été tuée par des manifestants et non par les propres forces de sécurité du régime. Cette année, il a outrageusement annoncé que Sakineh n’a jamais été condamnée à la lapidation.

La raison de cette déclaration absurde n’est pas tant qu’elle ne comporte encore vérité mais est causée par le massif mouvement de protestation internationale contre la lapidation et les exécutions en Iran lancé par le Comité International Contre la Lapidation et le Comité International Contre les Exécutions.

Lire le reste de cette entrée »





Des milliers à New York contre la présence d’Ahmadinejad à l’ONU

25 09 2010

Le 23 septembre, des milliers d’opposants au régime islamique ont manifesté devant le siège des Nations Unies à New York pour dénoncer la présence d’Ahmadinejad.

Quelques photos des protestations publiées par Rowzane :

Lire le reste de cette entrée »





Réponse de Sajjad aux mensonges d’Ahmadinejad

19 09 2010

Voir la version en anglais et en farsi de cette lettre sur le site de Mission Free Iran :

19 Septembre 2010

Sajjad Ghaderzadeh, fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani :

Lettre ouverte aux honorables éditeurs du réseau ABC News,

Je défie Monsieur Ahmadinejad à un débat sur votre réseau.

Ce matin, dimanche 19 septembre, nous avons lu depuis différents réseaux d’information iraniens (comme par exemple http://www.tabnak.ir/fa/pages/?cid=120694 ) que Monsieur Ahmadinejad avait commenté le cas de notre mère, Sakineh Mohammadi Ashtiani, et avait fait à la face du monde de fausses déclarations qui ne contiennent pas une once de vérité. Cela me désole et, tellement occupés à nous efforcer de sauver la vie de notre mère de cet horrible cauchemar, nous avons mieux à faire. Pour l’information des gens, nous publierons les documents de la condamnation de notre mère à la lapidation, condamnation publiée par des bureaux qui travaillent sous la présidence de Monsieur Ahmadinejad, et le monde pourra ainsi juger ses mots en toute objectivité.

Lire le reste de cette entrée »





Ahmadinejad n’a aucun droit de parler de la Palestine

12 09 2010

Bien sûr, les actuels dirigeants de l’Autorité Palestinienne ou de l’OLP n’ont que peu avoir avec la lutte des travailleuses et des travailleurs pour en finir avec toute forme d’oppression. Mais ceux qui, se réclamant de la gauche au nom d’un pseudo « anti-impérialisme », se servent de la lutte des palestinien(ne)s contre l’occupation pour justifier leur soutien au régime dictatorial, anti-ouvrier et misogyne de Téhéran, feraient bien de méditer cette déclaration :  »Celui qui ne représente pas le peuple iranien, qui a falsifié les résultats des élections, qui a oppressé son peuple et qui a confisqué l’autorité n’a aucun droit de parler de la Palestine, de son président, ou de ses représentants » (Nabil Abu Rudaineh, porte parole de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité Palestinienne, à propos d’Ahmadinejad).





Non à la présence à l’ONU du président iranien Ahmadinejad fin septembre 2010

8 09 2010

Article publié par HNS-Infos le 7 septembre 2010 :

Alors que tout l’été la dictature fasciste iranienne n’a cessé de réprimer, de torturer, de violer et d’assassiner dans ses prisons, que de nouvelles arrestations arbitraires ont eu lieu à Téhéran et à travers tout le pays les 2, 3 et 4 septembre, alors que la jeune journaliste et militante des droits de l’homme Shiva Hazar Hari et tant d’autres camarades iranien-es attendent dans les couloirs de la mort des Guantanamo iraniens, alors que les prisons iraniennes sont surpeuplées depuis juin 2009 et que les mollahs les plus réactionnaires des clans Khamenei et Larijani ne se cachent même plus pour clamer des déclarations comme quoi il faudrait une « solution radicale »pour « alléger » les prisons et pour faire taire définitivement les opposants, des déclarations qui ne laissent planer plus aucun doute sur leurs intentions et qui laissent craindre de nouveaux massacres de masse comme ceux qui eurent lieu en 1980 au Kurdistan iranien quand celui-ci refusa de se soumettre à la dictature de Khomeiny et celles massives d’opposants et de prisonniers politiques qui eurent lieu lors de la guerre Iran-Irak et qui firent des dizaines de milliers de morts.

On apprend avec effarement que le dictateur Ahmadinejad sera reçu très officiellement et très courtoisement au siège de l’ONU pour la fin septembre 2010. Déjà en juin 2010 le siège international de l’OIT avait reçu lui aussi très courtoisement le ministre du travail de la « république » islamique ; cela montre la encore la duplicité et la complaisance économiques comme politiques des oligarchies impérialistes et européennes avec la dictature. [1]

Des mobilisations internationales et aux Etats-unis sont donc déjà en préparation.

Le site Solidarity iran et d’autres sites iraniens lancent une pétition pour demander que Ahmadinejad ne soit pas invité comme représentant du peuple iranien lors de l’assemblée générale de l’ONU fin septembre 2010.

Lire le reste de cette entrée »





Pétition : Ne laissez pas Ahmadinejad entrer à l’ONU !

5 09 2010

Pétition d’Iran Solidarity pour demander que Ahmadinejad ne soit pas invité comme représentant du peuple iranien lors de l’assemblée générale de l’ONU fin septembre 2010.

La pétition peut être signée à cette adresse.

Texte en français :

Monsieur Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU,

Je vous écris pour vous demander avec respect de ne pas accepter Ahmadinejad au sein de la session de l’assemblée générale en septembre 2010. Il n’est pas le président d’une nation mais le président d’un régime de lapidation, d’un régime d’assassins du peuple iranien. Accepter un tel tueur en série comme représentant de ses victimes et lui offrir une tribune à l’ONU est inacceptable !

Lire le reste de cette entrée »





Un discours d’Ahmadinejad interrompu par des chômeurs

25 05 2010

Article de France 24 sur les protestations d’ouvriers sans-emploi lundi 24 mai à Khorramshahr lors du discours d’Ahmadinejad (voir aussi la dépêche AP).

Vidéo : Pendant le discours d’Ahmadinejad, on entend depuis la foule des cris « nous sommes au chômage ».

Le président iranien était en visite à Khorramshahr, une ville portuaire toute proche de la frontière irakienne, pour commémorer le bataille de libération de cette ville pendant la guerre Iran-Irak.

Lire le reste de cette entrée »





Ahmadinejad hué par des ouvriers sans-emploi

24 05 2010

Dépêche AP du 24 mai 2010 :

Un discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad a été hué lundi par des demandeurs d’emploi à Khorramshahr, un port du sud de l’Iran.

Il s’exprimait devant plusieurs centaines de personnes dans cette ville située à un millier de kilomètres au sud-ouest de Téhéran, lorsque des dizaines de personnes ont interrompu son discours en hurlant: « Nous sommes sans emploi ! »

Ce type de manifestation est rare en Iran, où les événements publics d’Ahmadinejad sont lourdement contrôlés. Mais la population exprime de plus en plus sa colère face à la situation économique. Le taux de chômage est de 25%.