La « culture » misogyne du régime islamique

22 04 2012

Vidéo d’information de l’Organisation de la Jeunesse Communiste (organisation de jeunesse du PCOI) du 21 avril 2012.

Il y est question dans la première partie d’un diplomate iranien interrogé par la police brésilienne après avoir commis des attouchements sexuels sur des filles âgées de 9 à 15 ans dans une piscine à Brasília. Interrogé, il a été remis en liberté grâce à son immunité parlementaire. L’Ambassade de la République Islamique a immédiatement affirmé son soutien au diplomate, affirmant qu’il ne s’agissait que d’une « incompréhension culturelle ». Dans la vidéo, les camarades de l’Organisation de la Jeunesse Communiste reprennent cette déclaration de l’ambassade et explique qu’effectivement, depuis plus de 30 ans, la « culture » du régime islamique d’Iran est la misogynie, l’oppression des femmes, les viols des prisonnières politiques dans les prisons et autres atrocités et violences contre les femmes.





Rendez-vous dans 110 villes du monde contre la lapidation

27 08 2010

Rendez-vous dans le monde pour la journée du 28 août, « 100 villes contre la lapidation« , confirmés le 26 août, soit 110 villes et 113 actions :

  • Allemagne

Augsburg
14 heures
Elias-Holl Platz
Contact: 0176-3241096257

Berlin
14 heures
Joachimstaler Platz,
UB- Kurfürsten Damm
Contact: Farzaneh Deraxshan, 017624866317,
farzaneh52@gmail.com

17 heures
Breitscheidplatz/Kurfürstendamm 11
Contact: Code e.V., info@code-ev.com

Brême :
14 heures
Stadtzentrum – Marktplatz
Contact: Siamak Maki 0172-4037035,
siamakmaki@t-online.de

Lire le reste de cette entrée »





« 100 villes contre la lapidation » : 87 villes confirmées

24 08 2010

Rendez-vous dans le monde pour la journée du 28 août, « 100 villes contre la lapidation« , confirmés le 24 août, soit 87 villes et 89 actions :

  • Allemagne

Berlin
14 heures
Joachimstaler Platz,
UB- Kurfürsten Damm
Contact: Farzaneh Deraxshan, 017624866317,
farzaneh52@gmail.com

17 heures
Breitscheidplatz/Kurfürstendamm 11
Contact: Code e.V., info@code-ev.com

Brême :
14 heures
Stadtzentrum – Marktplatz
Contact: Siamak Maki 0172-4037035,
siamakmaki@t-online.de

Lire le reste de cette entrée »





Nouveau rejet de la proposition d’asile du Brésil

17 08 2010

Dépêche AP du 17 août 2010 :

Le Brésil, qui entretient des relations amicales avec l’Iran, a proposé l’asile à la jeune femme condamnée à la lapidation pour adultère après des aveux obtenus sous la torture.

L’Iran n’enverra pas Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à mort par lapidation pour adultère, vers le Brésil qui a proposé l’asile à cette femme de 43 ans, a annoncé le président Mahmoud Ahmadinejad lundi dans un entretien télévisé.

La condamnation de cette mère de deux enfants a suscité une vive condamnation à l’échelle internationale, après l’annonce par son avocat de l’imminence de l’application du châtiment.

Le Brésil, qui entretient des relations amicales avec l’Iran, a proposé l’asile à la jeune femme.

Lire le reste de cette entrée »





Nouveau rejet par le régime de l’offre du Brésil

13 08 2010

Dépêche AFP, 12 août 2010 :

L’Iranienne Sakineh Mohammadi-Ashtiani, condamnée à mort par lapidation pour adultère, restera en prison en Iran, a affirmé aujourd’hui l’ambassadeur iranien à Brasilia, Moshen Shaterzadeh, écartant toute possibilité qu’elle puisse être accueillie au Brésil.

« Nous n’avons reçu officiellement aucune demande ou offre pour que cette femme soit envoyée au Brésil. Il n’y a eu aucun document écrit ou échange de notes », a déclaré l’ambassadeur iranien à l’Agencia Brasil (publique).

M. Shaterzadeh a fait valoir qu’il y avait eu « des délits qui seront jugés selon le code de l’Iran, qui suit les préceptes moraux et culturels du pays ».
« Le procès concerne des personnes iraniennes. Pourquoi d’autres pays devraient-ils être concernés », a poursuivi l’ambassadeur.

La condamnation à mort par lapidation de cette Iranienne de 43 ans, mère de deux enfants, a déclenché une vaste campagne internationale pour éviter ce châtiment.

Lire le reste de cette entrée »





Salman Rushdie soutient les actions pour Sakineh

8 08 2010

Ouest-France, 7 août 2010 :

L’écrivain britannique d’origine indienne Salman Rushdie a déclaré, vendredi, à Paraty (Etat de Rio de Janeiro) soutenir les efforts diplomatiques du Brésil et d’autres pays destinés à sauver une Iranienne condamnée à mort par lapidation, pour adultère.

«Ce serait bien que n’importe quel pays puisse aider dans ce cas parce qu’il faut le résoudre sans que cette pauvre femme soit exécutée», a dit Rushdie, 63 ans, lors d’une interview réalisée dans le cadre de la Foire littéraire internationale de Paraty, l’une des plus célèbres villes coloniales du Brésil.

«Si le gouvernement brésilien est capable de l’aider, ce serait excellent», a souligné Rushdie, auteur des Versets sataniques (1989). L’Iran a assuré, jeudi, devant un organe des Nations Unies des droits de l’homme qu’il n’avait pas encore pris de décision sur le sort de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, mère de deux enfants, condamnée en 2006 pour avoir eu «une relation illégale» avec deux hommes après la mort de son mari, mais aussi pour «meurtre et crimes».

Lire le reste de cette entrée »





Lettre de Mina Ahadi au président brésilien

4 08 2010

International Commitee Against Stoning, 2 août 2010 :

Lettre ouverte au président brésilien Luiz Inàcio Lula da Silva

Un régime de lapidation ne devrait pas être reconnu

Cher président Lula da Silva,

Votre offre de garantir à Sakineh Ashtiani, qui a été condamnée à mort pour avoir eu des relations sexuelles hors du mariage, l’asile au Brésil est une étape importante pour la sauver elle et ses enfants. J’espère qu’avec les nombreuses actions et efforts internationaux que des millions de personnes entreprennent actuellement nous allons pouvoir sauver Sakineh et qu’elle et ses enfants puissent bientôt s’embrasser de nouveau.

Alors que j’écris cette lettre, j’ai devant les yeux le visage de Maryam Ayoubi qui fut lapidée à mort en 2001. Je vois les visages de Shahnaz, Shahla, Kobra et de dizaines d’autres femmes qui ont été enterrées jusqu’à la poitrine et qui ont été tuées par les pierres lancées sur elles. Tout cela, je le vois devant mes yeux. Les voix des enfants qui m’appellent pour dire « Notre mère a été lapidée à mort », je les entends toujours. Voilà ce qu’est le régime islamique. Les dirigeants en Iran ne pourraient pas survivre sans les exécutions, la terreur et la dissémination de la peur. Même si le régime islamique a un peu reculé suite à la campagne pour sauver Sakineh, il essaie de continuer à développer la peur dans la société en exécutant d’autres prisonniers et en particulier des prisonniers politiques.

Aujourd’hui, 2 août, neuf prisonniers ont été condamnés à mort à Kerman. De même, le procureur de Téhéran a condamné six prisonniers politiques à mort, dont Jafar Kazemi qui peut être exécuté à tout moment. Zeynab Jalalian, une autre prisonnière politique, est aussi en danger d’exécution imminente. Et il y a bien plus de gens sur la liste d’exécution : Mohammad Reza Haddadi qui a été condamné à mort quand il était mineur et qui peut maintenant, qu’il a eu 18 ans, être exécuté à tout moment. Il y a plus de 130 mineurs en prison qui ont été condamnés à mort. Le régime islamique est le seul régime dans le monde qui exécute des mineurs.

Lire le reste de cette entrée »