6 juin : Rassemblement de solidarité avec les ouvriers iraniens à Genève

30 05 2012

Du 30 mai au 14 juin se tient à Genève la réunion annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). La République Islamique d’Iran, régime qui emprisonne, réprime, torture et assassine des militants ouvriers et des prisonniers politiques, y est présente.

Un rassemblement est organisé par des syndicats français le Mercredi 6 juin la place des Nations à Genève (Suisse) entre 12h et 14h.

APPEL DES ORGANISATIONS SYNDICALES CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires

Rassemblement à Genève le 6 juin 2012 – Place de Nations à Genève de 12H à 14H

Pour la défense des droits des travailleurs et des libertés syndicales en Iran

En Iran, les travailleurs sont privés de libertés essentielles :

-le droit de faire grève,

-le droit de manifester,

-le droit de constituer des organisations syndicales.

-Accusés d’avoir enfreint ces interdictions, des milliers de salariés sont arrêtés, et nombre d’entre eux sont jetés en prison et certains condamnés à mort.

Lire le reste de cette entrée »





Paris : Meeting de solidarité avec les travailleurs iraniens

15 03 2012

Meeting de solidarité avec les travailleurs d’Iran le 16 mars 2012, de 18h à 21h à la Bourse de travail, salle Croizat 3, rue du château d’eau – 75010 Paris (métro République), organisé par les syndicats CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA

Pour la défense des droits des travailleurs et des libertés syndicales en Iran

En Iran, les travailleurs sont privés de libertés essentielles :
– le droit de faire grève,
– le droit de manifester,
– le droit de constituer des organisations syndicales.

Accusés d’avoir enfreint ces interdictions, des milliers de salariés sont arrêtés, et nombre d’entre eux sont jetés en prison.

Lire le reste de cette entrée »





Appel des syndicats français à un rassemblement devant l’OIT

16 05 2011

Soliran Paris :

Du 1era au 15 juin se tient à Genève la réunion annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Y siègent notamment le gouvernement Iranien et ses pseudopodes dans le monde du travail.

Ouverure de la conférence de l'OIT en 2010

Un rassemblement est organisé le jeudi 9 juin devant l’entrée de l’OIT entre 11h et 14h.

Y participeront notamment des associations d’opposants iraniens venus de plusieurs pays d’Europe, les centrales syndicales françaises. La présence de diverses organisations syndicales,politiques et associatives d’Allemagne est plus que souhaitée.

Ci-joint l’appel des syndicat français :

Soutien aux libertés syndicales en IRAN

En solidarité avec les syndicalistes iraniens emprisonnés, les syndicats français appellent à un rassemblement devant le siège de l’OIT à Genève le 9 juin 2011.

Les mesures de répression à l’encontre des militants syndicaux iraniens ce 1er mai et l’arrestation de militants syndicaux au Kurdistan constituent des violations des droits fondamentaux.

Nous syndicats français, avec le mouvement syndical international nous exprimons notre solidarité envers les femmes et les hommes iraniens qui, malgré les risques que comporte l’activité syndicale en Iran, se sont engagés dans le combat en faveur de la défense des travailleurs.

Lire le reste de cette entrée »





Communiqué des syndicats français contre la répression en Iran

29 04 2011

Communiqué à l’occasion du 1er Mai, journée internationale des travailleurs, des organisations syndicales CGT, CFDT, FSU, SUD Solidaires et UNSA contre la répression en Iran :


Défendons les libertés syndicales en Iran !

Le premier mai, journée de solidarité internationale du monde du travail, célébré partout dans le monde, approche. Cette année, l’onde de choc salutaire de soulèvement des peuples arabes bouscule les dictatures et porte un message d’espoir, de liberté, de démocratie et de progrès social. Mais en Iran, selon les rapports d’Amnesty International, une vague sans précédent de répression s’abat sur le peuple et vise principalement les militants syndicalistes.

La République Islamique d’Iran, pourtant signataire des conventions 87 et 98 de l’O.I.T, ne reconnait pas le 1er mai comme un jour férié ni ne tolère sa célébration. De plus, les droits élémentaires des travailleurs et salariés iraniens, énumérés et protégés par ces conventions, ne sont pas respectés par le gouvernement iranien. Les salaires ne sont pas payés à temps, la sécurité d’emploi est inexistante, le travail précaire est la règle et le droit des travailleurs et salariés d’établir leurs organisations indépendantes et d’élire leurs représentants ne sont pas respectés.

Lire le reste de cette entrée »