L’expulsion de Ali Mansouri stoppée au dernier moment !

26 08 2011

Ce matin, 26 août, Ali Mansouri était conduit dans un avion à Stockholm pour être expulsé vers l’enfer en Iran. Mais de nombreux militants avaient décidé de tout faire pour empêcher cette expulsion et que Ali Mansouri soit livré aux bourreaux de la République Islamique. Un billet pour Téhéran, dans le même avion, a été acheté, et c’est ainsi qu’un militant du Parti Socialiste de la Justice (section suédoise du Comité pour une Internationale Ouvrière) a pu prendre cet avion.

Une fois à bord, ce camarade a pu organiser une protestation et faire intervenir la télévision suédoise pour dénoncer ce qui allait se passer, si bien que l’expulsion de Ali Mansouri a pu être empêchée à la dernière minute.





Urgent : Ali Mansouri menacé d’expulsion demain !

25 08 2011

Mission Free Iran : Le gouvernement suédois a prévu l’expulsion de Ali Mansouri pour vendredi 26 août. Le gouvernement suédois a déjà acheté les tickets pour un vol en direction de l’aéroport Imam Khomeini. Il n’y a pas de temps à perdre. Le gouvernement suédois démontre une fois encore, bien que cela soit illégal, sa détermination d’expulser des opposants iraniens vers la torture, la détention et une possible exécution. Nous avons fait reculer à plusieurs reprises le gouvernement suédois, agissons ensemble pour Ali Mansouri. Utilisez de toute urgence la lettre type et envoyez la aux adresses indiquées.

Lettre-type :

Les messages sont à envoyer via cette page avec une copie à cette page.

Pour celles et ceux qui ont des difficultés avec l’anglais, dans la première rubrique (Subject) il faut mettre le sujet du courrier, soit la phrase suivante :

To Tobias Billström, Minister for Migration and Asylum Policy, Sweden, regarding Ali Mansouri (case no. 10-829126)

Lire le reste de cette entrée »





Pétition : Halte à l’expulsion de Navid Mirpourzadeh

15 08 2011

La mobilisation et la solidarité ont permis d’annuler au dernier moment l’expulsion de Peyman Najafi par les autorités suédoises. Mais Navid Mirpourzadeh, un autre opposant iranien, demandeur d’asile, est menacé d’expulsion pour le 19 août.

Une pétition (en anglais) lancée par Mission Free Iran peut-être signée à cette adresse :
http://www.gopetition.com/petitions/stop-the-illegal-deportation-of-navid-mirpourzadeh-to-i.html

Traduction en français du texte de la pétition :

C’est une pétition pour demander l’arrêt immédiat de l’expulsion illégale de Navid Mirpourzadeh (numéro de dossier : 112408447),demandeur d’asile iranien qui a cherché refuge en Suède des persécution de la République Islamique d’Iran qui avait emprisonné et torturé  Navid pour ses activités politiques en Iran. Le gouvernement suédois a l’intention de renvoyer Navid vers ses bourreaux le 19 août 2011.

Lire le reste de cette entrée »





Urgent ! Courrier-type à envoyer pour stopper l’expulsion de Peyman Najafi

7 08 2011

Après avoir refusé sa demande d’asile, le gouvernement suédois prévoit d’expulser Peyman Najafi, opposant iranien, le 12 août 2011. Le gouvernement suédois a d’ores et déjà réservé le billet d’avion et est prêt à envoyer Peyman vers la prison, la torture et une possible exécution en Iran. Agissez de toutes vos forces pour empêcher ce crime ! Peyman compte sur nous !

Mission Free Iran appelle à envoyer le plus massivement possible cette lettre-type à Tobias Billström, ministre suédois de la politique d’immigration et du droit d’asile.

Les messages sont à envoyer via cette page avec une copie à cette page.

Lire le reste de cette entrée »





France : Un Iranien condamné à mort menacé d’expulsion

19 01 2011

Le Figaro, 18 janvier 2011 :

Condamné pour avoir bu de l’alcool à trois reprises, Reza B. vient de se voir refuser l’asile par les autorités françaises, qui mettent en doute la véracité de ses propos et sa sentence par Téhéran.

Un Iranien, réfugié en France pour échapper à la peine de mort dans son pays, risque l’expulsion. La Cour nationale du droit d’asile (CNDA) vient de refuser l’asile à Reza B.*, condamné par la justice iranienne pour avoir consommé trois fois de l’alcool, une denrée interdite en Iran. «Cette décision ouvre la voie à un arrêté de reconduite à la frontière ou à une obligation de quitter le territoire français (OQTF)» précise son avocate, Me Marie Dosé. Ce qui devrait, selon elle, le rendre rapidement «expulsable vers la mort».

Juste après sa condamnation à la peine capitale le 11 avril 2009, Reza B. a tout laissé derrière lui pour sauver sa peau : sa famille, son travail, sa fortune. Seule sa femme a accepté de le suivre dans son exil en France, où le couple a réclamé le droit d’asile dès son arrivée à l’aéroport francilien de Roissy-Charles-de-Gaulle. Mais elle reste très fragile psychologiquement, depuis l’exécution de sa condamnation à 80 coups de fouet pour avoir participé à une fête organisée pour son anniversaire par son mari.

Lire le reste de cette entrée »





9 mai : Envoyez des fax pour soutenir Jamal Saberi !

7 05 2010

Appel de la campagne Free Jamal :

Envoyez des fax de protestation le 9 mai pour demander la libération de Jamal Saberi !

Envoyez des fax au ministère de la justice au Japon !

Cher(e)s ami(e)s,

Doro-Chiba (le Syndicat des Chemins de Fer électrique de Chiba) tiendra une conférence sur la situation des immigré(e)s et des réfugié(e)s au Japon et la législation à leur encontre le dimanche 9 mai. Il y sera lu un message de Jamal Saberi, le militant politique iranien actuellement en détention et menacé d’expulsion vers l’Iran. Dans le passé, Jamal Saberi avait participé plusieurs fois en tant qu’orateur à ces conférences sur les crimes du régime islamique d’Iran et en soutien aux ouvriers, aux femmes et militants des droits humains d’Iran. Cette fois, Jamal qui est actuellement détenu dans un centre de rétention à Tokyo n’a pu que transmettre un message à la conférence lorsque des membres du syndicat Doro-Chiba sont venus lui rendre visite en détention.

Il y a trois semaines, dans le même centre de rétention, une femme de 55 ans des Philippines est morte suite aux dures conditions de détention dans ce centre. Elle est la troisième personne qui y est décédée ces derniers mois.

Pour soutenir la conférence à Yokohama et pour protester contre le traitement barbare des réfugiés par le gouvernement japonais, la campagne Free Jamal vous appelle à envoyer vos fax de protestation au bureau du Ministère Japonais de la Justice le jour de la conférence, le 9 mai.

Lire le reste de cette entrée »





Dernières nouvelles de Jamal

26 04 2010

Notre camarade Jalal Ahmadzade-Nouei, alias, Jamal Saberi,  est actuellement incarcéré en centre de  rétention au Japon et risque d’être expulsé vers l’Iran. Jamal qui vit au Japon depuis 1990, a adhéré au Parti Communiste-Ouvrier d’Iran en 1992, et est un opposant connu à la République Islamique. Son expulsion vers l’Iran signifierait au mieux d’épouvantables conditions de détention et la torture, si ce n’est sa condamnation à mort et son exécution.

Selon les dernières informations reçues du Japon, trois détenus (des immigrés et réfugiés en attente d’expulsion) sont morts ces derniers mois dans le camp de rétention où Jamal est emprisonné. Le dernier fut un réfugié des Philippines mort le 23 février 2010.

Lire le reste de cette entrée »





Défendre le droit d’asile pour Kiana Firouz, lesbienne iranienne

21 04 2010

Texte de Kiana Firouz, lesbienne iranienne vivant en Grande-Bretagne à qui le droit d’asile a été refusé. Ce texte a été publié le 19 avril sur le blog de Maryam Namazie.

Bande annonce du film « Cul de Sac » :

Moi, Kiana Firouz, lesbienne iranienne, née à Téhéran, Iran, en 1983, j’ai demandé l’asile en Grande-Bretagne, mais ma demande a été rejetée par le Home Office (service britannique de l’immigration), bien qu’ils reconnaissent le fait que je sois lesbienne. J’ai donc présenté un appel qui a été de façon incroyable refusé par le juge d’arbitrage. Selon le point de vue de mon avocat, il n’y a que peu de chances que j’ai la permission de faire appel contre la décision du juge d’arbitrage. Cela signifie que je ferais bientôt face à une expulsion.

L’homosexualité est considérée en Iran comme un péché et un crime passible de sévères sanctions. Selon la loi islamique, la récidive de ce délit est punie de mort. La peine pour lesbianisme entre personnes majeures, consentantes et saines d’esprit, est de 100 coups de fouets. Si l’acte est répétée trois fois, la peine est à chaque fois appliquée et la peine de mort est s’applique à la quatrième fois (articles 127, 129 et 130 du code pénal). Les moyens pour prouver le lesbianisme sont les mêmes que pour l’homosexualité masculine ( article 128).

Lire le reste de cette entrée »





L’expulsion de Bita Ghaedi reportée

20 04 2010

IKWRO (Iranian and Kurdish Women Right Organisation) a soutenu Bita Ghaedi qui est sérieusement menacée de tomber victime d’un crime « d’honneur » si elle retourne en Iran. Bita vient d’une famille très traditionnelle dans une région où les crimes « d’honneur » sont fréquents et où les assassins n’ont que rarement à faire face à de véritables répercussions pour leurs crimes. Si elle est expulsée, elle sera sans ressource et sans protection. Elle devait être expulsée le 20 avril à 19 heures depuis Londres.

Grâce à l’éruption volcanique en Islande et aux perturbations du trafic aérien qu’elle a causé, l’expulsion de Bita Ghaedi a été reportée.

Rien n’est acquis pourtant, et il faut profiter de ce report pour continuer la mobilisation et envoyer un maximum de courriers de protestation au Home Office (service de l’immigration britannique) et à la compagnie aérienne BMI.

Voir les courriers-types et adresses

Pétitiontraduction en français





Urgent : Bita Ghaedi en grève de la faim et de la soif

20 04 2010

IKWRO (Iranian and Kurdish Women Right Organisation) a soutenu Bita qui est sérieusement menacée de tomber victime d’un crime « d’honneur » si elle retourne en Iran. Bita vient d’une famille très traditionnelle dans une région où les crimes « d’honneur » sont fréquents et où les assassins n’ont que rarement à faire face à de véritables répercussions pour leurs crimes. Si elle est expulsée, elle sera sans ressource et sans protection.

Elle est menacée d’expulsion vers l’Iran le 20 avril à 19 heures heure locale  !!

La NCADC (National Coalition of  Anti-Deportation Campaigns, Coalition Nationale des Campagnes Contre les Expulsions) indique :

« Je me sens comme si ma vie allait finir. Je suis tellement terrifiée. Je ne peux pas dormir la nuit, je pense que le service de l’immigration va venir à tout moment pour m’emmener » (Bita Ghaedi).

Bita Ghaedi de Whetstone, Angleterre, s’est mise en grève de la faim parce qu’elle est terrifiée d’être torturée et assassinée si elle est forcée de retourner en Iran. L’asile lui a été refusé et on lui a dit qu’elle serait expulsée.

Lire le reste de cette entrée »