TV International à propos de Chaharshanbe Soori

22 03 2010

Emission de TV international (programme en anglais de New Channel TV, la télévision du PCOI).

Dans la première partie, il est question de la fête du Feu (Chaharshanbe Soori, qui a lieu la nuit entre du dernier mardi de l’année iranienne). Patty Debonitas et Fariborz Pooya discutent de ce qui s’est passé pendant cette fête, qui fut célébrée en masse dans les rues des villes d’Iran, malgré les intimidations et les fatwas des dirigeants de la République Islamique. Fariborz Pooya et Patty Debonitas expliquent que non seulement les forces de répression n’ont pas pu empêcher ces célébrations, mais qu’on compte plusieurs affrontements entre jeunes et forces de répression. Patty Debonitas rappelle qu’à cette occasion Moussavi avait appelé à ne pas utiliser cette fête pour défier le régime, et malgré cela les gens sont sortis, ont brûlé des photos de Khamenei, crié « mort au dictateur »… Aussi, conclut Fariborz Pooya, cette fête est politique et montre encore une fois la volonté de la population d’en finir avec la République Islamique.

Lire le reste de cette entrée »





Fête du feu à Khorramabad

19 03 2010

Vidéo : Fête du feu dans la ville de Khorramabad (Lorestan, à l’ouest du pays vers la frontière irakienne. La population riposte aux forces répressives en criant « mort au dictateur » et « liberté ».





Fête du feu : même les enfants se moquent de l’interdit du régime

19 03 2010

Vidéo : Mercredi 17 mars dans une école, même les enfants se moquent de la fatwa de Khamenei contre la fête du feu.





Cinquante arrestations à Téhéran

18 03 2010

Dans une dépêche publiée le 17 mars 2010, la BBC indique que la police a annoncé avoir arrêté cinquante personnes à Téhéran lors des affrontements entre population et forces de répression à l’occasion de la Fête du feu (nuit du 16 au 17 mars). Citant le chef de la police de Téhéran, la BBC indique qu’il y a eu « plusieurs affrontements entre jeunes gens et la police dans la capitale ».





La Fête du feu ravive la fronde iranienne

18 03 2010

Extraits d’un article du Figaro publié le 17 mars 2010 :

De nouvelles protestations étaient annoncées mardi soir, à l’approche du Nouvel An persan.

De notre correspondante au Moyen-Orient

Sous la braise, le feu. À peine les opposants iraniens s’étaient-ils accordé quelques semaines de répit – forcé par une violente répression – qu’ils ont repris, mardi soir, leur fronde à haut risque.

Lire le reste de cette entrée »





Protestation à Rasht

17 03 2010

Nouvelle vidéo des protestations à Rasht lors de la fête du feu (nuit du 16 au 17 mars). Parmi les slogans « mort au dictateur » et « Khamenei = assassin ».





Fête du feu à Téhéran : Série de vidéos

17 03 2010

Quelques vidéos des protestations à l’occasion de la fête du feu (Chaharshanbeh Soori, nuit du 16 au 17 mars) à Téhéran.

– Barricades de feu :

– Affrontement avec les forces de répression / mort au dictateur :

Lire le reste de cette entrée »





Affrontements à Borujerd

17 03 2010

Vidéos : Affrontement entre la population et les forces de répression à l’occasion de la fête du feu à Borujerd (Province du Lorestan, à l’ouest du pays).

Lire le reste de cette entrée »





Ahvaz : Véhicule du basidj incendié

17 03 2010

Vidéo : Des pompiers éteignent le feu d’une voiture de basidjis qui a été incendiée le 16 mars à Ahvaz (Province du Khuzestan, vers la frontière irakienne au sud du pays).





Affrontements avec les forces de répression à l’occasion de la fête du feu

17 03 2010

Informations publiées dans la nuit du 16 au 17 mars par Persian2english :

– Téhéran, 19 heures : Rue Motahari, des jeunes ont incendié une voiture de police. La voiture fut entourée par des jeunes qui y ont mis le feu. Une caméra de surveillance qui filmait la scène a été emmenée par les forces de sécurité.

– Orumieh (Azerbaïdjan Occidental, près de la frontière turque) : Malgré la présence des forces anti-émeutes, des basidjis et des gardes révolutionnaires dans la ville, la population s’est rassemblée pour faire des feux et allumer des pétards . La ville est remplie de fumée. Cette année la popularité de la fête du feu est sans précédent par rapport aux autres années. Des manifestant(e)s chantent « mort au dictateur » dans les allées et les passages. Il y a une foule comme jamais à Orumieh, et on entend partout des sons d’explosion et des feux.

Lire le reste de cette entrée »