Grève des conducteurs de taxis à Sanandaj

12 05 2013

Sanandaj, Iran, 11 mai 2013 :

Le Comité de Coordination pour Aider à Former des Organisations Ouvrière rapporte que les conducteurs de taxis de Sanandaj ont lancé une grève sauvage coordonnée. Malgré les efforts répressifs des brutes de la sécurité du régime et des voyous en civil, la grève commencée à 9 heures a continué jusqu’à 11 heures. Pendant la grève, les conducteurs de taxis ont bloqué des routes principales de la ville.

sanandaj

Le comité rapporte que le Service d’Organisation des Taxis avaient menacé les grévistes de leur saisir leurs véhicules et de leur retirer leurs licences en cas de poursuite de la grève. Selon le rapport, des agents du régime ont confisqué de nombreuses plaques de licence de grévistes.

Lire le reste de cette entrée »





Nouvelle grève des ouvriers de la pétrochimie à Bandar Imam

4 02 2013

Complexe pétrochimique de Bandar Imam (Iran), 2 février 2013 : Le Syndicat Indépendant des Ouvriers Iraniens (IIWU) rapporte qu’après la grève et les protestations de la semaine dernière, 600 ouvriers de la sous-traitance se sont mis en grève hier. Un des représentants des travailleurs qui sur demande de l’employeur avait participé aux négociations avec le représentant du patron a été licencié.

Les ouvriers en grève qui demandent une hausse de salaire et une embauche directe ont indiqué qu’ils continueraient la lutte pour leurs revendications et la réintégration de leur camarade.

Source en farsi





Images de la grève générale à Marivan

16 01 2013

Le 12 janvier 2013, la population de Marivan, au Kurdistan d’Iran, a suivi un appel à la grève de 15 à 17 heures pour protester contre la condamnation à mort des deux prisonniers politiques Zanyar et Loghman Moradi.

Images de la grève générale du 12 janvier à Marivan transmises par le Comité du Kurdistan du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran :

Lire le reste de cette entrée »





Grève générale à Marivan contre l’exécution de deux jeunes

13 01 2013

Comité International Contre les Exécutions, 12 janvier 2013 :

La population de Marivan, dans la province du Kudistan à l’Ouest de l’Iran, ont mené aujourd’hui (12 janvier NdT) une grève générale pour protester contre les condamnations à mort de  Zanyar et Loghman Moradi.

Zanyar et Loghman Moradi

La grève est survenue suite à un appel à la grève du Comité International Contre les Exécutions (ICAE) et des familles des Moradi ainsi que d’une campagne mondiale contre l’exécution imminente des deux militants.

Zanyar et Loghman sont deux jeunes cousins dont la condamnation à mort pour leur appartenance supposée à une organisation politique d’opposition a été confirmée par les autorités judiciaires de la République Islamique.

Selon nos rapports de Marivan, la ville était comme arrêtée, avec des magasins fermés dans de nombreux quartiers. L’appel à la grève allait de 15 à 17 heures (heure locale) et malgré les menaces et intimidations des forces de sécurité du régime, la grève a été observée. Dans toutes les principales rues et places du centre-ville, comme les boulevards Jomhuri, Shahrak e San’ati, et Resalat Boulevard, la place Jahad Square, les bazars et centres commerciaux ont fermé.

Lire le reste de cette entrée »





Grève des travailleurs afghans dans les parcs de Téhéran Nord

11 11 2012

Mission Free Iran,10 novembre 2012 :

Les travailleurs afghans employés dans les parcs du nord de Téhéran se sont mis en grève contre les baisses de salaires et la chute de la valeur du rial iranien.

Les travailleurs afghans qui travaillent dans les parcs du nord de Téhéran sont embauchés par des sous-traitants et exploités de façon barbare. Ils sont extrêmement pauvres et, après plusieurs mois de salaires en retard, ils se sont mis en grève le 7 novembre. Ils dénoncent à la fois les bas salaires et les retards de paiement de plusieurs mois.

Face aux récentes hausses des prix de l’alimentation, comme la hausse du prix du pain qui constitue leur nourriture quotidienne, les maigres salaires qu’ils reçoivent n’ont pas été augmentés. Avec la chute de la valeur du rial iranien, leurs migres salaires ne valent plus rien.

Les entreprises de sous-traitances, en contrats avec les municipalités, font d’énormes profits en écrasant les travailleurs afghans.

Ces travailleurs, après avoir cessé leur travail, se sont rassemblés dans un parc et ont protesté en chantant et en dansant.





Kurdistan : Grève au barrage Azad Banir

28 10 2012

Iran Labor, 27 octobre 2012 :

Selon les rapports du Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières, les travailleurs de Jahad Tosse, sous-traitant au barrage de Azad Banir, se sont mis en grève le 19 octobre, pour demander le paiement de leurs salaires en retard. Les salariés de la sécurité, des conducteurs de poids-lourds et d’ambulance font partie des travailleurs qui ont pris part aux manifestations. 335 employés travaillent sur le barrage.

Après avoir cessé le travail pendant trois jours, les patrons ont promis qu’un mois de salaire en retard sera payé à condition que les travailleurs cessent la grève. Les travailleurs ont juré de reprendre les protestations si la direction ne tenait pas ses promesses.

Le barrage Azad est situé près du village Ngill, sur la route entre Sanandaj et Marivan au Kurdistan d’Iran.

 





Développement des grèves en Iran

26 07 2012

Shahrzadnews, 20 juillet 2012 :

Les ouvriers de quatre grandes usines iraniennes sont entrés en grève cette semaine, protestant contre les bas salaires et l’absence de véritables contrats de travail.

Le lundi, un tiers des 300 ouvriers de l’usine coopérative du textile du Kurdistan ont arrêté le travail et se sont rassemblés devant le bâtiment du département gouvernemental local. Les travailleurs protestaient contre le refus du gouvernement provincial d’acheter plus de terrain pour construire des logements pour les ouvriers et leurs familles alors que le projet avait été approuvé il y a déjà 11 ans.

L’agence de presse ILNA a rapporté que 700 ouvriers de l’usine de ciment Sepahan ont participé à un piquet devant l’usine pour de meilleures salaires et de meilleures conditions de travail. L’usine emploie 1.100 ouvriers dont une majorité de travailleurs temporaires.

Lire le reste de cette entrée »