Hamedan : Interpellation d’une jeune femme pour « tenue non-islamique »

19 06 2011

Vidéo : Brutale interpellation et arrestation d’une jeune femme à Hamedan pour « tenue non-islamique », sous les cris de protestation de jeunes présents.





Premières nouvelles des protestations en province

20 02 2011

Premières nouvelles des protestations du 20 février en province :

Hamedan : Les étudiant(e)s de l’université de Hamedan ont manifesté et chanté des slogans contre le régime.

Chiraz : L’école d’ingénierie de Chiraz a été fermée dès midi. Au marché, les forces de sécurité ont aussi fait fermé tous les commerces dans la zone qui va de la place à la rue Ali Asr. Rassemblement Boulevard Chamran à Chiraz et on rapporte des affrontements entre la population et les forces de répression rue Molasadra.

Vidéo : les forces de répression repoussent des manifestant(e)s à Chiraz, 20 février 2011

Lire le reste de cette entrée »





Protestations contre la suppression des subventions

23 12 2010

Dans un communiqué daté du 22 décembre et publié par Rowzane, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) publie des informations sur les protestations dans plusieurs villes d’Iran contre la suppression des subventions et la hausse des prix de l’essence. Selon ce communiqué, dès la suppression des subventions des protestations et la colère se sont développées dans tout le pays. Si les forces de répression ont été renforcées dans tout le pays, le communiqué note que plusieurs villes, comme par exemple Téhéran, Ispahan, Hamedan, Qom et Bandar Abbas ont été touchées par des grèves et des protestations pour demander la baisse des prix de l’essence et le retrait de la suppression des subventions. La hausse des prix de l’essence a en effet entrainé des hausses des prix d’autres produits de premières nécessités comme par exemple celui du pain, entrainant la colère des gens à l’encontre du régime.

Parmi les protestations de ces derniers jours, le PCOI note par exemple :

Sari et Neka (Province de Mazandaran, au nord) : Selon un correspondant du parti, les conducteurs de taxi se sont mis en grève à Sari. Les conducteurs de taxi ont manifesté et on été dispersés par les forces de sécurité. A Neka, les conducteurs de taxi se sont mis en grève pendant six heures.

Téhéran : Un conducteur de camion rapporte que plusieurs conducteurs se sont retrouvés pour parler de grève. La police en civil est venue pour noter les numéros des plaques d’immatriculation et les routiers ont dû se séparer. Selon les rapports de plusieurs routiers le gouvernement leur a rapidement livré plusieurs centaines de litres de fioul pour éviter la grève.

Lire le reste de cette entrée »





Vague d’arrestations suite au mouvement étudiant du 7 décembre

11 12 2010

HNS-Infos, 10 décembre :

Selon des rapports parvenus d’Iran et via des nouvelles lancées sur des plateformes twitters, lors de la manifestation qui a eu lieu à l’université de Yassoudj le 7 décembre qui a déclenché des affrontements violents avec les agents des forces répressive et des milices du services de renseignement universitaires, connue sous le nom de Harassat, ont, du 5 au 7 décembre arrêté au moins une dizaine d’étudiants.

Selon d’autres témoignages qui auraient été recueillis auprès des étudiants et des habitant de Yassoudj, des agents du régime auraient volontairement incendié une partie de la cité universitaire, principalement le dortoir des filles, pour accuser les étudiants. Cette version a bien sûr été reprise aujourd’hui sur toutes les officines de propagande des médias de la dictature.

Suite à la grande manifestation à l’université libre de Qazvine, on déplore au moins cinq arrestations, dont trois filles. Leurs camarades n’ont toujours aucune nouvelle.

A l’université libre de Najaf-Abad, dans la région d’Ispahan, les étudiants ont crié « Mort au dictateur ». A peine ont-ils essayé de partir en manif sauvage, qu’ils ont été aussitôt victime de violences commises par les Bassidj’is et des agents des forces répressives. Malgré la présence de ceux-ci, l’université a entièrement été recouverte de graffitis contre le régime.

Lire le reste de cette entrée »





Appel à la révolte sur les ordinateurs de l’université Bu-Ali Sina

6 12 2010

Le 6 décembre, veille de la journée des étudiants d’Iran (16 Azar), un groupe d’inconnus a hacké les ordinateurs de l’université Bu-Ali Sina de Hamedan (Provine de Hamedan, à 360 kilomètres au sud-ouest de Téhéran) pour faire apparaître des images du soulèvement de 2009, des images de militants étudiants emprisonnés et appeler à la mobilisation pour le 16 Azar, images qui sont aussi apparus sur les écrans officiels de l’université.





Nouvel exemple de la barbarie médiévale du régime

24 07 2010

Article publié le 22 juillet par le JDD :

Cinq jeunes voleurs endurcis se sont vu couper la main jeudi dans une prison de la ville occidentale iranienne de Hamedan, rapporte l’agence de presse officielle Ilna.

Akbar Biglari, le responsable judiciaire local, a rappelé que, aux termes de la charia – la loi islamique -, l’amputation n’avait rien d’automatique, les voleurs devant remplir une quinzaine de critères. Mais, a-t-il dit, « lorsqu’une main est habituée au vol et nuit aux gens, elle doit être raccourcie ».





Ouvriers des briqueteries à Hamedan

22 06 2010

Hamedan (province de Hamedan, à l’ouest) : Photos publiées par Irania.fr des ouvriers iraniens qui fabriquent des briques dans des conditions de travail non-standards et déplorables.

Iran :
Pétrole : 4ème producteur mondial, après la Russie, l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis.
Réserves prouvées de 136,1 Mds barils (2ème réserve mondiale)
Gaz naturel : 2ème réserve mondiale
Autres ressources : Le safran, le caviar, les tapis, la pierre (exportée essentiellement en Italie), …

Lire le reste de cette entrée »





Violence des brutes du Bassidj à Hamedan

16 12 2009

Vidéo : Lors du 16 Azar (7 décembre), des membres du bassidj jette un manifestant étudiant depuis l’étage à l’université Bu Ali-Sina d’Hamedan.





16 Azar dans quelques villes de province

8 12 2009

Quelques informations sur les mobilisations du 16 Azar (7 décembre) dans différentes villes de province :

Vidéo : Manifestation à Qazvin (au nord du pays)

Zanjan (au nord du pays) : Plus de 600 étudiant(e)s se sont rassemblé(e)s pour protester en chantant « mort au dictateur » et « Qu’est devenu l’argent du pétrole ? Il gave les basisji » à l’université libre Ahar de Zanjan.

Ilam (à l’est, près de la frontière irakienne) : Les étudiants de l’université Melli ont commencé leur manifestation avec des slogans comme « Mort au dictateur », « Mort à Ahmadinejad » et « la prison n’est pas une garnison ». Les forces paramilitaires du basidj et du bureau Herasat (branche du ministère des renseignements et de la sécurité dans les campus) ont attaqué la manifestation et cogné les manifestants. Plusieurs manifestants ont été arrêtés.

Bandar Abbas (au sud du pays, Province d’Hormozgan, sur les bords du Golfe Persique) : Plus de 150 étudiant(e)s ont affronté les agents en civil et les forces de sécurité de l’Etat à l’Université Azad de Bandar Abbas.

Lire le reste de cette entrée »





Mobilisations du 16 Azar à travers le pays

8 12 2009

Selon une dépêche d’Associated Press, la mobilisation a été, pour le 16 Azar (7 décembre) plus forte que le 4 novembre, le site Street Journalist donne des informations sur la mobilisation dans différentes villes du pays.

Université de Téhéran, 7 décembre

Téhéran :

En préparation des protestations, le gouvernement avait restreint l’accès à internet à travers la ville. Le réseau des téléphones portables était brouillé au centre de la ville, là où avaient eu lieu la plupart des protestations précédentes. Toutes les principales universités étaient encerclées par les forces de sécurité dès les premières heures de la journée et seuls les étudiants avec des cartes d’étudiants valides pouvaient entrer dans les facultés. Il y avait une véritable armée des forces de sécurité à Téhéran.

Malgré cela, les protestations ont commencé vers midi vers l’Université de Téhéran lorsque les étudiants se sont mis à scander des slogans anti-gouvernementaux. Des slogans sont partis aussi de l’université industrielle de Sharif, de l’Université Elm O Sanat et de l’Université Amir Kabir. Ils ont été rejoint par des centaines d’habitants de la ville qui ont commencé à se rassembler et à chanter des slogans Place Enghelab et Place Vali Asr.

Lire le reste de cette entrée »