Lyon : Action de solidarité avec les prisonniers politiques en Iran

23 06 2012

Le 20 juin, dans le cadre de la journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques en Iran, un rassemblement a été organisé Place Bellecour à Lyon. Une trentaine de personnes ont participé à cette action. En plus de la solidarité avec les prisonniers politiques en Iran, le rassemblement a aussi manifesté sa solidarité avec les prisonniers en Palestine et en Syrie.





Le 20 juin 2012 : Journée Internationale de Soutien aux Prisonniers Politiques en Iran

13 06 2012

Campagne pour la Libération des Prisonniers Politiques en Iran (CFPPI) :

Le 20 juin 2012, Journée Internationale de Soutien aux Prisonniers Politiques en Iran

La Campagne pour Libérer les Prisonniers Politiques en Iran (CFPPI) a fait du 20 juin une journée internationale pour soutenir les prisonniers politiques en Iran. En réponse à cet appel, des manifestations ont été organisée dans 50 villes à travers le monde.

Pourquoi le 20 juin ?

Le 20 juin 1981 a été une étape importante dans la lutte de la population d’Iran contre le régime islamique. En 1979, le régime actuel a écrasé la révolution en Iran et imposé son pouvoir théocratique autoritaire sur des millions de gens.

Aussi en 1981, moins de deux ans après avoir pris le pouvoir, le régime a lancé le 20 juin l’écrasement des partis et organisations d’opposition et de leurs membres. Ensuite, une vague d’arrestation de masse, de tortures et d’exécutions a été lancée : le régime exécutait entre 300 et 500 personnes chaque jour, et 7000 personnes en tout ont été exécutées cette année-là, certaines uniquement pour avoir lu des publications de l’opposition. Il n’y a pas d’information précise sur le nombre exact de personnes qui ont été arrêtées et exécutées car le régime menait son épuration en secret et enterrait les corps dans des charniers anonymes. Les parents de ceux qui ont été exécutés n’ont jamais été informés des tombes de leurs enfants. On estime qu’entre 1981 et 1988 un total de 20.000 femmes et hommes innocents ont été exécutés par l’actuel régime en Iran.

Lire le reste de cette entrée »





Réunion Publique à Lyon avec Shiva Mahbobi

8 05 2012

Le vendredi 5 mai 2012, Table Rase a organisé une réunion publique avec Shiva Mahbobi, responsable de la Campagne pour la Libération des Prisonniers Politiques en Iran. Après une présentation de Table Rase et les remerciements à Shiva, notre camarade a pris la parole et présenté un petit film sur les prisonniers politiques en Iran et les tortures qu’ils subissent dans les geôles de la République Islamique.

Elle a expliqué que des choses banales en France, comme manifester le 1er Mai signifie en Iran prendre le risque d’être arrêté, torturé et parfois même tué. Elle a montré quelques exemples très vivants et concrets de prisonniers politiques avec les noms et les dates d’arrestation. Après l’intervention de Shiva, plusieurs personnes ont posé des questions. Une des questions portait sur ce que pensent les Iraniens de la bombe atomique. Shiva a répondu que les 33 ans de République Islamique était comme une bombe atomique contre la population iranienne.





Rassemblement à Lyon à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes

7 03 2012

A l’occasion de la journée internationale des femmes,nous allons effectuer un rassemblement le samedi 10 mars 2012 sur la place Bellecour à Lyon à partir de 15h au 17 pour célébrer la journée des femmes (8 mars) et dans le but de défendre les droit des femmes et particulier les femmes iraniennes.

Nous invitons tous ceux qui luttent pour la liberté à nous joindre afin de mettre fin à cette barbarie en nous accompagnant dans cette vois qui nous mènera vers la liberté et l’égalité.

Premiers signataires : Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, Initiative Communiste-Ouvrière





Rassemblement à Lyon en solidarité avec les militants ouvriers iraniens

7 11 2011

Quelques photos du rassemblement organisé à Lyon à l’appel du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran en solidarité avec les militants ouvriers et syndicalistes emprisonnés par la République Islamique dans le cadre de la journée d’action internationale du 5 novembre 2011.

Lire le reste de cette entrée »





Rassemblement de solidarité à Lyon

3 11 2011

Dans le cadre de la journée internationale de solidarité avec les travailleurs prisonniers en Iran, rassemblement le samedi 5 Novembre 2011 de 15 heures à 17 heures Place Bellecour à Lyon (France).





Non à l’expulsion du militant iranien Saïd Niroumand

1 10 2011

Menacé et contraint à l’exil pour ses positions contre le régime de la République islamique d’Iran, Saïd Niroumand, jeune militant politique iranien, risque l’expulsion. De nombreuses organisations politiques et syndicales appellent à un rassemblement de soutien le mardi 4 octobre 2011 à 13h30 devant le Tribunal Administratif de Lyon.

Son enga­ge­ment contre le régime théo­cra­ti­que ira­nien a déjà condamné Saïd Niroumand à l’exil. En Iran comme en France, son combat pour les liber­tés démo­cra­ti­ques risque aujourd’hui de le mener à la mort.

Débouté de sa demande d’asile en France, il a reçu une Obligation de quit­ter le ter­ri­toire fran­çais (OQTF). Il risque donc à tout moment l’expul­sion vers l’Iran, où a été déposé à son encontre un mandat d’arrêt pour « inju­res envers les valeurs sacrées ». Nous savons qu’en Iran, depuis la « révolte verte » de 2009, des vagues d’arres­ta­tions ont lieu. Des gens qui s’inté­res­sent aux faits d’actua­lité poli­ti­que ou sociale de leur pays à tra­vers leur acti­vité de jour­na­liste, de cinéaste ou de docu­men­ta­riste sont arrê­tés cons­tam­ment. Le 21 sep­tem­bre 2011, sept cinéas­tes sont arrê­tés, accu­sés de four­nir des « images néga­ti­ves » pour le régime de Téhéran. Un régime qui ne recule devant aucune indi­gna­tion publi­que inter­na­tio­nale.

Said est recher­ché pour avoir dif­fusé des oeu­vres des auteurs interdits. A pré­sent, nous ne pou­vons per­met­tre son retour à ce pays.

Une péti­tion des­ti­née à la pré­fec­ture du Rhône a été mise en place pour deman­der l’annu­la­tion de l’OQTF de Saïd Niroumand, et pour que lui soit accordé un titre de séjour. Elle a déjà été signée par plus de 800 per­son­nes, dont de nom­breux res­pon­sa­bles et élus syn­di­caux ou asso­cia­tifs, notam­ment de la Ville de Lyon et du Parlement Européen.

Communiqué de presse du 24 sep­tem­bre 2011

Comité de sou­tien à Saïd Niroumand

Organisations signa­tai­res :

CGT Privés d’Emplois et Précaires du Rhône, Collectif 69 de sou­tien aux sans papiers et deman­deurs d’asile, Parti Communiste Ouvrier d’Iran, Initiative Communiste Ouvrière, Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens, PCF du Rhône, NPA 69, Lutte Ouvrière, CGT Addsea, UEC, FSE, Les Amis de l’AMDH, La Riposte, Union Pour le Communisme,…