La mère de Neda accuse le gouvernement

31 08 2010

Article publié par Métro- Montréal le 30 août 2010 :

La mère d’une jeune Iranienne tuée lors des manifestations de juin 2009, devenue une icône du mouvement d’opposition en Iran, a affirmé qu’elle n’avait aucun doute que les forces pro-gouvernementales étaient responsables de la mort de sa fille, selon des commentaires rendus publics lundi par un groupe de défense des droits de l’homme.

Hajar Rostami a dénoncé les autorités iraniennes pour avoir soutenu les allégations voulant que sa fille, Neda Agha Soltan, faisait partie d’un complot pour discréditer la République islamique et qu’elle n’était pas une victime des rafles qui ont suivi l’élection présidentielle contestée de l’année dernière.

La jeune femme a été tuée lors d’un rassemblement de l’opposition le 20 juin 2009. Ses derniers instants de vie ont été captés par vidéo et mis en ligne sur l’internet.

Sa mort est rapidement devenue un point de ralliement pour les manifestants et a intensifié les protestations internationales face à la tentative de l’Iran d’écraser la dissidence lors des pires troubles à ébranler le pays depuis la Révolution islamique de 1979.

Neda est sortie manifester et a été tuée par les forces du gouvernement, a dit sa mère à l’organisme International Campaign for Human Rights in Iran, qui a des bureaux à New York et à Washington. Selon Mme Rostami, il n’y a pas d’autre version de l’histoire que celle-là.

Lire le reste de cette entrée »





En hommage à Neda à Téhéran

24 06 2010

23 juin 2010 : Les mères en deuil chez la mère de Neda Agha-Soltan à Téhéran.





Partout dans le monde, en mémoire de Neda

22 06 2010

A l’occasion de l’anniversaire de la mort de Neda, assassinée par les forces de répression du régime islamique, et du soulèvement populaire contre le régime, des manifestations et des rassemblements ont eu lieu dans le monde entier lors du week-end des 19 et 20 juin 2010.

  • Oslo (Norvège), devant l’ambassade d’Iran :

Voir plus d’images à cette adresse.

Lire le reste de cette entrée »





Le meurtrier de Neda doit être amené devant la justice

20 06 2010

Dépêche AFP du 19 juin 2010 :

Amnesty International a demandé samedi que soit jugé le meurtrier de Neda Agha-Soltan, une jeune Iranienne tuée par balle l’an dernier lors d’une manifestation à Téhéran et dont la mort en direct a été filmée et mise sur internet déclenchant une vague d’émotion dans le monde.

« Un an après le meurtre de Neda Agha-Soltan, le fait que son meurtrier n’ait pas comparu devant la justice est un exemple accablant de la culture de l’impunité qui s’est répandue depuis les manifestations post-électorales en 2009 », a dit Amnesty International dans un communiqué à la veille du premier anniversaire de sa mort, le 20 juin.

Lire le reste de cette entrée »





Neda, icône la révolte iranienne, un an après

6 06 2010

Article publié le 4 juin par 24 Heures :

Un an après la révolution avortée, des documentaires s’intéressent à Neda, dont l’agonie filmée a fait le tour du monde en juin 2009.

Un an après la répression des manifestations de contestation à la réélection du président iranien Ahmadinejad, le visage d’ange de Neda reste le symbole de l’espoir en un Iran libre. L’agonie de la jeune femme de 26 ans, à Téhéran, le 20 juin 2009 – filmée par des téléphones portables et diffusée dans le monde entier via internet – a fait d’elle l’héroïne et la martyre d’une révolution avortée. Cette image est vite devenue aussi emblématique que celle du Chinois planté devant un tank sur la place Tian’anmen, vingt ans plus tôt.

Lire le reste de cette entrée »





Cimetière de Behest-e Zahra le 18 mars

20 03 2010

Le jeudi 18 mars, pour le dernier jeudi de l’année (le nouvel an iranien comme le nouvel an kurde a lieu le 21 mars), les familles de celles et ceux qui sont tombé(e)s sous les coups de la répression se sont rassemblé(e)s et ont fleuri les tombes de leurs proches au cimetière Behest-e Zahra de Téhéran.

Lire le reste de cette entrée »





Le fiancé de Neda parle

10 03 2010

Le Parisien, 10 mars 2010 :

La mort de Neda, devenue grâce à l’internet l’icône de l’aspiration à la liberté des jeunes Iraniens, a changé sa vie: persécuté pour avoir raconté son histoire, son petit ami Caspian Makan a dû fuir l’Iran pour le Canada, d’où il a repris son combat pour la démocratie.

« Ca a changé ma vie. Il y a un an, je n’aurais jamais imaginé être ici », confie Caspian Makan à l’AFP avant de prendre la parole à Genève à une réunion consacrée aux droits de l’homme, à la tolérance et à la démocratie.

Neda Agha-Soltan a été tuée d’une balle à la poitrine le 20 juin 2009 lors d’une manifestation post-électorale à Téhéran. Publiées sur l’internet, les images de sa mort captées par téléphone portable, notamment son visage ensanglanté, avaient suscité l’indignation.

« Le monde entier a pu être le témoin des agissements de ce régime. C’est un acte douloureux, inhumain qui a divulgué la face noire de la dictature iranienne », accuse M. Makan, qui impute ce « meurtre » aux « mercenaires du régime ».

Dans les jours suivant la mort de l’étudiante âgée de 26 ans, Caspian Makan avait donné par téléphone des interviews, notamment à la BBC et al-Jazira.

Lire le reste de cette entrée »





Meurtre de Neda : Nouveau mensonge stupide du régime

18 02 2010

Euronews, 18 février 2010 à propos des nouveaux mensonges du régime concernant le meurtre de Neda le 20 juin par un milicien basidji :

Elle était devenue le visage de la révolution iranienne. Le 20 juin dernier, une semaine après la réélection de Mahmoud Ahmadinejad, Neda Soltani était tuée en pleine rue. La belle étudiante en philosophie de 26 ans allait devenir une icône en quelques heures dans le monde entier, dès la diffusion de la vidéo sur internet.

Euronews a rencontré Mohammad Javad-Larijani, chef du conseil iranien des droits de l’Homme ; ses fonctions sont comparables à celles d’un ministre de la Justice :

“Selon toutes les informations dont nous disposons, la personne responsable de ce crime se promène actuellement dans une capitale européenne, avec son plein soutien. Nous avons demandé son extradition, ils l’ont refusée”.

Lire le reste de cette entrée »





En mémoire de Neda à Ahvaz

25 01 2010

Le 22 janvier, à la veille de l’anniversaire de la naissance de Neda, 27 ballons ont été lancés dans le ciel d’Ahvaz, Province du Khuzestan, non loin de la frontière irakienne. Neda aurait eu 27 ans le 23 janvier 2010.





Neda, ange d’Iran

25 01 2010

A l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Neda Agha Soltan, assassinée par le régime islamique le 20 juin 2009 et qui est depuis devenu un symbole de la lutte du peuple d’Iran pour la liberté et de la barbarie du régime, le groupe américain « 33 years » a réalisé une chanson « Neda, Angel of Iran ».

La chanson avec des sous-titres en farsi :