Condamnation de Jafar Panahi : Communiqué du NPA

22 12 2010

Nouveau Parti Anticapitaliste, 21 décembre :

Jafar Panahi, cinéaste iranien auteur de plusieurs films récompensés dans les festivals internationaux, vient d’être condamné à 6 ans de prison et à 20 ans d’interdiction de faire des films, de quitter le pays et de donner des interviews.

Son « crime » : avoir fait un film sans autorisation et encouragé des manifestations. Il faut comprendre par là que le gouvernement iranien veut lui faire payer son soutien aux mobilisations importantes qui ont secoué la République Islamique suite à la réélection frauduleuse de Mahomoud Ahmadinejad.

Le pouvoir iranien actuellement en place veut réduire Jafar Panahi au silence et détruire le cinéaste. Ce procédé n’est pas sans rappeler la période du maccarthysme aux Etats-Unis.

Lire le reste de cette entrée »





Rassemblement du 28 août à Lyon

23 08 2010

Dans le cadre de la campagne pour sauver Sakineh et plus largement pour dénoncer la lapidation et les exécutions, le Comité Internationale Contre la Lapidation a lancé un appel à une journée de mobilisation le 28 août « 100 villes contre la lapidation » .

A Lyon rassemblement le samedi 28 août de 15 à 17 heures Place Bellecour

Appel au rassemblement :

28 août : Journée internationale « 100 villes contre la lapidation »

Madame Sakineh Mohammadi Ashtiani est emprisonnée depuis 2006 à Tabriz (Iran), condamnée à mort par lapidation pour un supposé adultère. La campagne internationale de protestation a finalement forcé les autorités de la République Islamique à suspendre cette peine de lapidation. Mais, les pressions du régime qui ont poussées son avocat, Maître Mohammad Mostafaei, à fuir le pays, les campagnes de la télévision du régime contre Sakineh, laissent craindre que si elle n’est pas lapidée, Sakineh peut être à n’importe quel moment exécutée.

La campagne internationale pour sauver Sakineh a rappelé au monde qu’en Iran le régime continue de pratiquer cette barbarie qu’est la lapidation. En 31 ans de République Islamique, ce sont au minimum 109 personnes, essentiellement des femmes, qui ont été mises à mort de cette façon, et au moins 25 personnes condamnées à cette peine barbare et moyen-âgeuse croupissent aujourd’hui dans les geôles du pays. Selon le code pénal de la République Islamique, la femme condamnée à la lapidation doit être enterrée jusqu’à la poitrine et les pierres doivent être « de taille moyenne », pour que la victime ne soit pas tuée trop vite.

Si la peine de mort est toujours une barbarie, la lapidation ajoute à cette atrocité la torture. Elle est également le symbole de l’apartheid sexiste qu’impose le régime misogyne à plus de la moitié de la population.

Lire le reste de cette entrée »





Sakineh : Communiqués du PCF et du NPA

22 08 2010

Communiqué du Parti Communiste Français et du Nouveau Parti Anti-capitaliste pour appeler à rejoindre la campagne de solidarité internationale avec Sakineh et contre la lapidation.

Accusée d’avoir eu une relation en-dehors de son mariage, Sakineh Mohamadi-Asthiani a été condamnée à mort et risque la lapidation. Le NPA tient à exprimer sa profonde révolte devant la barbarie d’un tel châtiment qui traduit l’existence d’une chappe de plomb religieuse intégriste sur la société iranienne et s’exerçant notamment à l’égard des femmes. Personne ne sera dupe des « aveux » publics qui lui ont été extorqués, quant à sa complicité dans le meutre de son mari. Aussi, le NPA se joint à la campagne internationale qui a été lancée pour sauver Sakineh Mohamadi-Asthiani de la lapidation ou de tout autre forme de mise à mort.

17 août 2010.

Lire le reste de cette entrée »





Le NPA appelle à manifester le 19 juin à Paris

19 06 2010

Communiqué du NPA (Nouveau Parti Anti-capitaliste) d’appel à la manifestation du 19 juin à Paris en solidarité avec le soulèvement en Iran :

L’association de défense des prisonniers politiques et d’opinion en Iran (ADPOI), organise avec 14 organisations et associations d’opposants iraniens, un rassemblement le 19 juin, à l’occasion du premier anniversaire des mobilisations populaires contre l’élection d’Ahmadinejab et de la féroce répression qui s’en est suivie.

Le pouvoir en place a utilisé tous les moyens pour empêcher l’opposition de manifester et est responsable des morts et des milliers d’arrestations qui ont été effectuées pour stopper ce mouvement de contestation populaire réclamant la démocratie, bafouée lors la dernière élection présidentielle, et la fin de la république islamique.

Le NPA solidaire de ce mouvement de résistance, de ses exigences, soutient ce rassemblement et appelle à y participer.





Halte aux crimes du régime de Téhéran

15 05 2010

Communiqué du NPA (Nouveau Parti Anti-capitaliste) du 14 mai pour dénoncer l’exécution de cinq prisonniers politiques le 9 mai à Téhéran :

Le NPA condamne fermement l’exécution, par le régime iranien, de cinq prisonniers politiques, quatre Kurdes et une femme.

Farzad Kamangar, enseignant et syndicaliste et les quatre Kurdes Mehdi Eslamian, Ali Heydarian, Farhad Vakili, Shirin Alam-Holi ont été pendus le dimanche 9 mai dans la prison d’Evin, à Téhéran. Ils étaient accusées d’« inimitié à l’égard de Dieu » et d’avoir commis des « actes terroristes ».

A l’approche du 1er anniversaire des élections présidentielles truquées qui ont permis la réélection de Mahmoud Ahmadinejad, la dictature théocratique tente vainement, par de tels crimes, de freiner le marche du peuple iranien vers la démocratie et justice sociale.

Le NPA est solidaire avec les peuples d’Iran et soutien leur lutte pour le renversement de la dictature, pour les libertés démocratiques, les revendications et les droits du monde du travail.