Droit d’asile et droit au séjour pour toutes les femmes victimes de violences

16 10 2012

Des militantes et militants de différents pays d’Europe, militantes et militants des droits des femmes, artistes, syndicalistes, politiques, anti-racistes et autres, dont plusieurs camarades exilé(e)s d’Iran, lancent une campagne « Droit d’asile et droit au séjour pour toutes les femmes victimes de violences »:

Elles ont fui des mariages forcés, l’excision pour leurs filles, des menaces de crimes d’honneur, la traite des êtres humains ou autres violences, dans des pays ou des régions où règnent des lois discriminatoires et misogynes, voir un véritable apartheid sexiste, ou des régions où aucune protection réelle n’est accordée aux femmes victimes de violences. Et pourtant, elles sont nombreuses, à n’avoir pas obtenu le droit d’asile en Europe et à vivre, sans papiers, sous la menace d’une expulsion.

Elles sont venues en Europe en croyant à des promesses d’amour, conjointe mariée de citoyens européens, pour découvrir rapidement les coups, la séquestration au domicile, parfois le viol conjugal et autres violences conjugales, physiques ou psychologiques. Fuyant les violences avant d’avoir obtenu une carte de séjour de longue durée, elles sont nombreuses aussi, à se retrouver sans papiers, sans droits, et sous la menace d’une expulsion, parfois dans un pays où on ne veut plus d’elle considérant que leur statut de femme divorcée ou séparée apporterait la « honte » sur leurs familles.

Lire le reste de cette entrée »





Premières régularisations de réfugiés à Wurtzbourg

7 05 2012

A Wurtzbourg (Bavière), quatre des dix réfugiés iraniens qui avaient mené une grève de la faim ont obtenu vendredi 4 mai le statut de réfugiés politiques. La lutte continue pour la régularisation et l’obtention du statut des six autres demandeurs d’asile.





Wurtzbourg : Nouvelle manifestation de solidarité avec les réfugiés

16 04 2012

Solidarité Ouvrière, 14 avril 2012 :

Si le 19 mars, après avoir rencontré un responsable, les réfugiés iraniens en grève de la faim à Wurtzbourg ont cessé, après 17 jours, leur grève, la lutte continue. En effet, rien de concret n’a été obtenu. Aussi, ce samedi 14 avril, plusieurs centaines personnes ont à nouveau manifesté dans les rues de Wurtzbourg (Bavière) pour les droits des réfugiés et contre la politique raciste du Land et de l’Etat fédéral

Images de la manifestation du 14 avril :

Lire le reste de cette entrée »





Communiqué des réfugiés en grève de la faim à Wurtzbourg

31 03 2012

Quatrième communiqué de presse depuis le début de la grève de la faim des demandeurs d’asile iraniens à Wurzbourg (Bavière, Allemagne), 30.03.2012

Cela fait 12 jours que nous sommes en grève de la faim. Depuis trois jours, cinq d’entre nous ont durci la grève de la faim et n’avalent plus que de l’eau. Un d’entre nous a été hospitalisé pour problèmes de santé.

A Madame Haderhauser, à l’Office Fédérale pour l’Immigration et les Réfugiés (BAMF) et aux responsables de la politique d’asile de Bavière :

Dans une lettre datée du 27 mars 2012, Madame Haderthauer rejette une fois encore la proposition de venir sur place. Elle se justifie à nouveau par son manque de compétence. Pour les questions locales, ce serait le gouvernement qui serait responsable, pour la demande d’asile ce serait le BAMF, pour la politique bavaroise d’asile ce serait le droit fédéral. Petit à petit on se demande sur quels sujets son ministère est responsable. Nous avons aussi à plusieurs reprises revendiqué une réaction du BAMF et d’autres responsables, sans succès. Si tel est le cas, nous nous demandons pourquoi le Land de Bavière traite de façon aussi inhumaine les réfugiés (système de l’hébergement collectif, obligation de résidence, colis alimentaires…). La législation du Land de Bavière et la réglementation bavaroise du traitement de l’asile qui sont responsables de la politique des logements collectifs pour « préparer le retour dans le pays d’origine », sont, selon nous, des questions relevant du Land.

Lire le reste de cette entrée »





Wurtzbourg : Manifestation en solidarité avec les réfugiés en grève de la faim

30 03 2012

Solidarité Ouvrière, 30 mars 2012 :

Le 29 mars, une nouvelle manifestation, qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes, a eu lieu à Wurtzbourg (Bavière) où, suite au suicide d’un demandeur d’asile iranien, une dizaine de réfugiés iraniens sont en grève de la faim pour obtenir l’asile politique et dénoncer la façon dont ils sont traités au centre d’hébergement.

Vidéo de la manifestation :

« Vive la solidarité internationale » / « Aucun être humain n’est illégal »

Il est à noter qu’aujourd’hui, 30 mars, un des grévistes de la faim a dû être hospitalisé.

Lire le reste de cette entrée »





La CGT PEP 69 solidaire des réfugiés en grève de la faim à Wurtzbourg

30 03 2012

Lyon, le 30/03/2012

Communiqué de la CGT des précaires et privés d’emploi du Rhône (CGT PEP 69)

Nous apprenons que des camarades iraniens sont actuellement en grève de la faim à Würtzburg pour obtenir le statut de réfugié politique.

Nous sommes solidaires de leur lutte et attirons l’attention des services de l’immigration allemande sur la situation totalitaire en Iran.

Nos camarades doivent obtenir l’asile politique !

Des papiers pour tous !

La liberté pour tous !

L’égalité pour tous!

Solidarität ohne Grenze !

CGT PEP 69, 30 mars 2012





Grève de la faim des réfugiés de Wurtzbourg : Messages de solidarité

29 03 2012

Deux messages de solidarité de France avec les grévistes de la faim de Wurtzbourg :

Solidarité avec les réfugiés en grève de la faim à Wurztbourg

Nous, militant(e)s de l’Initiative Communiste-Ouvrière, tenons à exprimer notre solidarité avec les réfugiés iraniens en grève de la faim à Wurzbourg (Bavière, Allemagne).

Avec notre soutien inconditionnel, nous envoyons aux grévistes de la faim nos salutations fraternelles et nos souhaits pour une obtention immédiate du statut de réfugié politique et la fin des conditions d’hébergement inhumaines imposées aux demandeurs d’asile de Wurtzbourg.

Lire le reste de cette entrée »