Partout dans le monde, une seule classe ouvrière

12 09 2010

Des camarades exilés du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI) lors des manifestations du 11 septembre à Salonique (Grèce) contre la politique anti-ouvrière du gouvernement :

Sur la banderole : « Nous demandons l’asile politique ».

Dépêche d’Euronews, 12 septembre, sur cette manifestation :

Près de 20 000 personnes ont défilé contre la politique d’austérité du gouvernement dans les rues de Salonique, la deuxième ville du pays. C’est traditionnellement là que le gouvernement grec fait sa rentrée politique, lors de la foire internationale qui s’y tient chaque année.

Dans son discours, le Premier ministre Georges Papandréou a donné le ton: les Grecs doivent continuer à faire des “efforts” et des “sacrifices”, selon lui, pour désendetter le pays. En plus des baisses de salaire et de la hausse des taxes déjà annoncées, le Premier ministre veut ouvrir certains secteurs à la concurrence et privatiser celui de l‘électricité.

Lire le reste de cette entrée »