Barbarie misogyne au Soudan

15 12 2010

Avec l’instauration de la République Islamique en Iran pour briser la formidable soif de liberté et d’égalité née de la révolution anti-monarchiste de 1978-1979 et ses conseils ouvriers (Shorras), l’islamisme politique est devenu une force politique dans bien des pays du monde, renforçant les pires traditions machistes et instaurant des régimes de terreur misogyne et d’apartheid sexiste. En Algérie, en Afghanistan, au Pakistan, en Arabie Saoudite, au Soudan comme en Iran, vivement la révolution féminine qui balayera les atrocités chauvinistes-mâles et apportera la liberté et l’égalité à tous les êtres humains, indépendamment de leurs origines, couleurs de peau, prétendues nationalités ou sexes.

France 24, 13 décembre 2010 :

Condamnée à 50 coups de fouet parce qu’elle a osé porter un pantalon

Sur cette vidéo qui circule depuis mercredi sur Internet, on voit des policiers fouetter une femme en public. D’après notre Observatrice, ces images ont choqué même les Soudanais les plus conservateurs.

Ce n’est pas la première fois qu’une femme est soumise à ce genre de châtiment au Soudan. Il y a un peu plus d’un an, c’était le  » pantalon de Loubna  » qui défrayait la chronique . Une journaliste avait été arrêtée et condamnée à être fouettée à cause de sa tenue vestimentaire, mais la médiatisation de l’affaire avait empêché l’application de la sentence.

Lire le reste de cette entrée »