Trois camarades syndicalistes Iraniens condamnés à de la prison

1 09 2012

Trois camarades syndicalistes Iraniens condamnés à de la prison.

Iran Labor Report 17 août 2012 : Selon des rapports établis par le Comité de coordination pour aider les travailleurs former des organisations libre en Iran ou Committee to Help Form Workers Organizations in Iran, , trois militants syndicaux, Jalil Mohammadi, Alireza Asgari et Reyhaneh Ansari , ont étés condamnés successivement à des peines d’une année de prison le 15 Août 2012 dernier.

Alireza Asgari a été condamné à un an de prison assortie d’une peine de flagellation par coup de fouets. Jalil Mohammadi et Reyhaneh Ansari ont chacun étés condamnés a un an de prison , mais l’application de leurs peines sera retardée pendant trois ans. Ils doivent cependant se soumettre à des contrôles judiciaires tous les mois, auprès des forces répressives du ministère des renseignements

Lire le reste de cette entrée »





Libération des militants ouvriers emprisonnés en Iran !

24 06 2012

Free Them Now, 22 juin 2012 :

Lors d’un raid contre un domicile, le régime islamique d’Iran a arrêté 60 travailleurs ; neuf sont toujours en détention.

Le vendredi 15 juin, lors d’un raid contre un domicile à Karaj, non loin de la capitale Téhéran, les forces de sécurité du régime ont arrêté plus de 60 militants ouvriers. Neuf d’entre eux sont toujours en détention :

Ils rejoignent d’autres militants ouvriers qui sont toujours en détention :

Ali Akhavaran : militant ouvrier à Téhéran. Ali a été arrêté le 28 janvier 2012

 

 

 

Lire le reste de cette entrée »





Conférence de l’OIT: L’IBB soutient les travailleurs iraniens

11 06 2012

Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois, 8 juin 2012 :

Hier (NdR : 6 juin 2012), plusieurs travailleurs iraniens ont manifesté devant le bâtiment de l’ONU à Genève lors de la 101è session de la Conférence Internationale du Travail. L’IBB était là pour témoigner de sa solidarité. Les travailleurs iraniens sont confrontés à des attaques massives de la part de leur gouvernement. Il y a tous les jours des protestations et des grèves contre les salaires impayés, les contrats de travail temporaires, les licenciements qui sont les premières luttes des travailleurs en Iran. « Beaucoup de travailleurs en Iran sont encore en prison dans des conditions inhumaines. Ils ont besoin de notre solidarité. L’IBB continuera à se battre pour leur cause et rappeler aux autorités iraniennes que le mouvement syndical veut les droits des travailleurs et la libération des travailleurs emprisonnés. », explique Geneviève Kalina, responsable à l’information et à la solidarité à l’IBB.

L’IBB a eu un entretien avec Habib Rezapoor un chauffeur de bus qui a été arrêté. Habib a mentionné que les organisateurs de l’événement et quelques travailleurs iraniens ont manifesté à l’ONU lors de la CIT et ont vu leurs badges confisqués. Malheureusement, ils n’ont pas pu faire entendre leur voix lors du lancement de l’enquête de la CSI sur les droits humains.

L’événement a été organisé par les affiliés français de l’IBB, la CGT et la CFDT avec d’autres organisations syndicales françaises.

L’entretien sera diffusée sur le web prochainement.





Appel de la Campagne « Free Them Now ! » aux délégués ouvriers présents à la conférence de l’OIT à Genève

1 06 2012

Appel de la Campagne « Free Them Now ! » aux délégués ouvriers présents à la conférence de l’OIT à Genève, 30 mai 2012 :

Régime Islamique d’Iran hors de l’OIT !

Un régime qui arrête, emprisonne et fouette les travailleurs ne doit pas être à l’OIT !
Boycottez la République Islamique d’IRAN à la conférence de l’OIT !

Une délégation du régime islamique d’Iran participe à la conférence annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) à Genève, Suisse, du 30 mai au 15 juin 2012. Ces gens ne sont pas les représentants des travailleurs iraniens ou de la population, mais ceux d’un régime qui viole de façon systématique et permanente les droits des travailleurs et les droits humains. Ce régime emprisonne et fouette des ouvriers parce qu’ils organisé des syndicats, participé à des manifestations du 1er Mai et protester pour les salaires et les conditions de travail. Ce régime viole de façon horrible les droits humains : il exécute des enfants et lapide des femmes et à le plus haut taux, par rapport à sa population, d’exécutions dans le monde. Un tel régime ne devrait pas siéger à l’OIT mais être devant des tribunaux internationaux pour crimes contre l’humanité. Ce régime doit être exclu de l’OIT et de toutes les instances internationales.

Nous demandons à tous les groupes et délégués des travailleurs indignés par les violations des droits humains et des droits des travailleurs en Iran a quitté toutes les sessions auxquels le Régime Islamique d’Iran pourrait vouloir monter à la tribune et parler. Il faut répondre à leur présence par votre départ immédiat de la salle.

Lire le reste de cette entrée »





6 juin : Rassemblement de solidarité avec les ouvriers iraniens à Genève

30 05 2012

Du 30 mai au 14 juin se tient à Genève la réunion annuelle de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). La République Islamique d’Iran, régime qui emprisonne, réprime, torture et assassine des militants ouvriers et des prisonniers politiques, y est présente.

Un rassemblement est organisé par des syndicats français le Mercredi 6 juin la place des Nations à Genève (Suisse) entre 12h et 14h.

APPEL DES ORGANISATIONS SYNDICALES CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires

Rassemblement à Genève le 6 juin 2012 – Place de Nations à Genève de 12H à 14H

Pour la défense des droits des travailleurs et des libertés syndicales en Iran

En Iran, les travailleurs sont privés de libertés essentielles :

-le droit de faire grève,

-le droit de manifester,

-le droit de constituer des organisations syndicales.

-Accusés d’avoir enfreint ces interdictions, des milliers de salariés sont arrêtés, et nombre d’entre eux sont jetés en prison et certains condamnés à mort.

Lire le reste de cette entrée »





Libérez les militants ouvriers en Iran !

2 02 2012

Liste de militants ouvriers emprisonnés en Iran, 31 janvier 2012 :

Sediq Karimi : Membre du bureau exécutif du Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens. Arrêté le 31 janvier 2012 et détenu à Sanandaj.

 Ali Akhavaran: Militant ouvrier à Téhéran, Ali a été arrêté le 28 janvier 2012.

Shis Amani : Membre du Bureau Exécutif du Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens. Arrêté le 16 janvier 2012 et détenu à Sanandaj.

Mehdi Shandiz : Militant ouvrier à Téhéran, Mehdi a été arrêté en janvier 2012.

Lire le reste de cette entrée »





Iran : Deux syndicalistes libérés mais de nouvelles arrestations

2 02 2012

Free Them Now, 24 Janvier 2012 :

Deux militants ouvriers, Sharif Saed Panah et Mozaffar Saleh Nia, tous deux membres du Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens, arrêtés en début de mois, ont été libérés sous caution. Ces libérations font suite à plusieurs semaines de campagne à la fois en Iran et à l’étranger. Les deux ouvriers libérés ont été chaleureusement salués par leurs familles et leurs soutiens lors de leur libération devant les bureaux du Ministère des Renseignements à Sanandaj.

Dans le même temps, d’autres syndicalistes ont été arrêtés ou convoqués par les services du ministère des renseignements : à Tabriz, Shahrokh Zamani et Mohammad Jarahi ont été arrêtés alors qu’ils avaient été libérés sous caution, tandis que Nima Poor-Yaghoub et Sasan Vahebi-Vash ont été convoqués. Zamani et Jarahi sont tous les deux membres du Comité de Suivi pour la Constitution d’Organisations Ouvrières Libres. Fin août 2011, un tribunal les avait condamné tous les quatre à de longues peines de prison : Zamani avait été condamné à 11 ans de prison, Jarahi à cinq ans et demi, Poor-Yaghoub à six ans et Vahebi-Vash à six mois.

Dans le même temps à Sanandaj, Sheis Amani, célèbre dirigeant ouvrier des travailleurs du textile de la ville et membre du bureau du Synicat Libre des Ouvriers Iraniens, a été arrêté alors qu’il venait prendre des nouvelles au bureau du procureur d’autres ouvriers arrêtés.

Lire le reste de cette entrée »