Lettre de Shahrokh Zamani, militant ouvrier iranien emprisonné

4 11 2012

A tous les organisations syndicales et de défense des droits humains

Monsieur Shahrokh Zamani, membre du Comité de Suivi pour la Formation d’Organisations Ouvrières Libres en Iran et du Syndicat des Peintres de Téhéran, est un militant ouvrier connu et populaire qui, avec une lettre écrite depuis la prison de Tabriz, nous demande de faire entendre sa voix à l’échelle internationale.

Monsieur Zamani a été arête le 5 juin 2011 et a été condamné à 11 ans de prison. Son crime est de défendre les droits des travailleurs et de constituer un syndicat. Comme d’habitude, ils ne l’ont pas accusé de cela mais avec de fausses accusations comme « propagande contre le régime ». Pendant sa détention, Monsieur Zamani a subi de graves tortures et des cruautés. Il est actuellement détenu à la célèbre prison Rajaei-Shahr.

La lettre de Monsieur Zamani est jointe : en la lisant vous comprendrez les details de sa situation. Ce que subit Monsieur Zamani est exactement ce que subissent tous les autres prisonniers politiques et militants ouvriers. Nous vous appelons à soutenir Shahrokh Zamani par tous les moyens à votre disposition. Vous pouvez écrire à la République Islamique et protester contre les arrestations, les emprisonnements et la torture à l’encontre de militants ouvriers et demander la libération de Monsieur Zamani et des autres militants ouvriers.

Lire le reste de cette entrée »





Protestations contre la misère et le régime en Iran

3 10 2012

Dans un communiqué publié le 3 octobre sur Rowzane, le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran informe que des milliers de personnes ont manifesté ce mercredi à Téhéran et qu’il y a aussi eu des protestations à Mashhad et à Tabriz contre la misère et le régime islamique.

A Téhéran, les protestations ont commencé au marché où les gens ont exprimé leur colère face à la misère et à l’inflation. Des slogans ont commencé à être lancés contre les prix élevés, la pauvreté, les criminels au pouvoir et la République Islamique.

Selon les rapports reçus, les protestations au marché se sont amplifiées et ont gagné d’autres zones comme le métro Saadi, la Place Ferdowski, la Place de l’Imam Khomeiny, etc. Le nombre de manifestants n’a pas cessé de croire pour atteindre plus de 15.000 personnes. Dans la manifestation, des slogans ont été lancé comme « Mort à Khamenei », « Mort à Ahmaninejad », « Mort au dictateur », « Mort à la République Islamique » et « Mort au capitalisme ».

Lire le reste de cette entrée »





Les prisonniers politiques en Iran, du couloir de la mort à la grève de la faim

21 02 2012

Nouvelles d’Iran, 21 février 2012 :

Ces dernières semaines, des arrestations et des condamnations lourdes contre des prisonniers d’opinion, notamment blogueurs et journalistes, se sont multipliées en Iran dans un contexte pré-électoral, en vue des élections législatives du 2 mars.

Saeed Malekpour et son épouse

La famille de l’informaticien Saeed Malekpour continue la campagne internationale pour sauver ce blogueur qui peut être exécuté à tout moment. Arrêté en octobre 2008, cet irano-canadien s’est vu confirmer sa condamnation à mort en janvier 2012, accusé d’avoir développé des sites internet pornographiques, ce que dément fermement son entourage.

Lire le reste de cette entrée »





Iran : Deux syndicalistes libérés mais de nouvelles arrestations

2 02 2012

Free Them Now, 24 Janvier 2012 :

Deux militants ouvriers, Sharif Saed Panah et Mozaffar Saleh Nia, tous deux membres du Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens, arrêtés en début de mois, ont été libérés sous caution. Ces libérations font suite à plusieurs semaines de campagne à la fois en Iran et à l’étranger. Les deux ouvriers libérés ont été chaleureusement salués par leurs familles et leurs soutiens lors de leur libération devant les bureaux du Ministère des Renseignements à Sanandaj.

Dans le même temps, d’autres syndicalistes ont été arrêtés ou convoqués par les services du ministère des renseignements : à Tabriz, Shahrokh Zamani et Mohammad Jarahi ont été arrêtés alors qu’ils avaient été libérés sous caution, tandis que Nima Poor-Yaghoub et Sasan Vahebi-Vash ont été convoqués. Zamani et Jarahi sont tous les deux membres du Comité de Suivi pour la Constitution d’Organisations Ouvrières Libres. Fin août 2011, un tribunal les avait condamné tous les quatre à de longues peines de prison : Zamani avait été condamné à 11 ans de prison, Jarahi à cinq ans et demi, Poor-Yaghoub à six ans et Vahebi-Vash à six mois.

Dans le même temps à Sanandaj, Sheis Amani, célèbre dirigeant ouvrier des travailleurs du textile de la ville et membre du bureau du Synicat Libre des Ouvriers Iraniens, a été arrêté alors qu’il venait prendre des nouvelles au bureau du procureur d’autres ouvriers arrêtés.

Lire le reste de cette entrée »





Manifestation ouvrière à Tabriz

25 11 2011

Le 20 novembre 2011, plusieurs milliers de travailleurs ont manifesté dans les rues de Tabriz contre la législation anti-ouvrière et le chômage, demandant, entre autre, la démission du ministre du travail.





Nouvelle vague d’attaques contre des militants ouvriers en Iran

24 09 2011

Appel de la Campagne « Free Them Now ! » (Libérez les maintenant !), 20 septembre 2011 :

Nouvelle vague d’attaques contre des militants ouvriers en Iran
11 années de prison pour activités syndicales

Ces dernières semaines le régime en Iran a atteint une nouvelle étape dans sa persécution des militants ouvriers. De lourdes peines de prison ont été infligés à des syndicalistes dans une nouvelle tentative pour réprimer les protestations ouvrières et populaires. A Tabriz, au nord-ouest du pays, deux travailleurs et deux étudiants ont été condamnés à de lourdes peines de prison pour “constitution de groupes dissidents” et “propagande contre le système”. Messieurs Shahrokh Zamani et Mohammad Jarahi, membres du groupe “Comité de Suivi pour la Construction d’Organisations Ouvrières Libres en Iran” ont été respectivement condamnés à 11 et 5 ans de prison. Le même tribunal (qui comme tous les tribunaux en Iran fonctionne sous les ordres du gouvernement) a condamné les militants étudiants Nima Pouryaghoub et Sasan Vahebivash respectivement à 5 ans et à 6 mois de prison. Dans une autre attaque contre des militants ouvriers, un bon nombre de travailleurs grévistes de la Compagnie de Production de Tracteurs de Tabriz ont été arrêtés, enfermés en cellules d’isolement, leurs cheveux ont été rasés pour les humilier et ont été licenciés.

Lire le reste de cette entrée »





Tabriz : Lourdes peines de prison contre des défenseurs des droits des travailleurs

16 09 2011

Freedom Messenger, 16 septembre 2011 :

Shahrokh Zamani, Mohammad Jarahi, Nima Pouryaghoub et Sasan Vahebivash sont des étudiants et des militants pour les droits des travailleurs de la ville de Tabriz. La branche 1 du Tribunal Révolutionnaire de Tabriz a condamné ces quatre personnes à un total de 22 ans 1/2 de prison alors qu’un cinquième accusé était acquitté.

Selon la Maison des Droits Humains en Iran, le premier accusé, Shahrokh Zamania été condamné à 10 ans de prison pour « création de groupes contre le régime » auxquels s’ajoute un an de prison pour « propagande contre le régime », soit en tout 11 ans de prison.

Le deuxième accusé,  Mohammad Jarahi,a été condamné à 5 ans de prison pour « organisation d’un groupe contre le régime ». Le troisième accusé, Nima Pouryaghoub, a été condamné à 5 ans de prison pour « organisation d’un groupe contre le régime » et à une année de prison pour « propagande contre le régime », soit un total de 6 ans de prison.

Le quatrième accusé, Sasan Vahebivasha été condamné à 91 jours de prison pour « appartenance à un groupe d’opposition » et à 91 jours de prison pour « propagande contre le régime », soit à 6 mois de prison.

Le cinquième accusé, Buick Sidler, à été acquitté.

Lire le reste de cette entrée »