1er Mai des conducteurs de bus à Téhéran

2 05 2013

Rassemblement du Syndicats des Travailleurs de la Compagnie de Bus Vahed de Téhéran et de sa Banlieue à l’occasion du 1er Mai 2013 :





Rassemblement devant le parlement à Téhéran

2 05 2013

A l’occasion du 1er Mai, des centaines de personnes se sont rassemblées devant le parlement à Téhéran (Iran) pour défendre les revendications portées dans une pétition signée par 30.000 travailleurs réclamant entre autre la hausse du salaire minimum.

Les forces de répression du régime sont rapidement intervenues pour disperser ce rassemblement ouvrier.

Source : Rowzane





Revendications du 1er Mai depuis la prison Evin (Téhéran)

2 05 2013

RezaReza Shahabi, militant ouvrier et membre du bureau du syndicat des travailleurs de la compagnie de bus Vahed, a envoyé une déclaration depuis la prison Evin de Téhéran à tous les militants ouvriers indépendants d’Iran.

Ci-joint les revendications issues de cette déclaration :

1 – Augmentation des salaries sur les bases de l’article 41 du code du travail.

2 – Formation d’organisations ouvrières indépendantes et leur reconnaissance par le gouvernement.

3 – Droit de grève, de protestation et de manifestation.

4 – Sécurité de l’emploi pour les travailleurs, ce qui signifie entre autre la suppression des contrats temporaires, précaires et des contrats blancs.

5 – Arrêt des expulsions et des licenciements de masse.

6 – Fin du tripartisme (système de corporatisme économique où est sensé être représenté le travail, le capital et l’Etat) qui a toujours favorisé les capitalistes.

Lire la suite »





Grève des travailleurs afghans dans les parcs de Téhéran Nord

11 11 2012

Mission Free Iran,10 novembre 2012 :

Les travailleurs afghans employés dans les parcs du nord de Téhéran se sont mis en grève contre les baisses de salaires et la chute de la valeur du rial iranien.

Les travailleurs afghans qui travaillent dans les parcs du nord de Téhéran sont embauchés par des sous-traitants et exploités de façon barbare. Ils sont extrêmement pauvres et, après plusieurs mois de salaires en retard, ils se sont mis en grève le 7 novembre. Ils dénoncent à la fois les bas salaires et les retards de paiement de plusieurs mois.

Face aux récentes hausses des prix de l’alimentation, comme la hausse du prix du pain qui constitue leur nourriture quotidienne, les maigres salaires qu’ils reçoivent n’ont pas été augmentés. Avec la chute de la valeur du rial iranien, leurs migres salaires ne valent plus rien.

Les entreprises de sous-traitances, en contrats avec les municipalités, font d’énormes profits en écrasant les travailleurs afghans.

Ces travailleurs, après avoir cessé leur travail, se sont rassemblés dans un parc et ont protesté en chantant et en dansant.





Lettre de Shahrokh Zamani, militant ouvrier iranien emprisonné

4 11 2012

A tous les organisations syndicales et de défense des droits humains

Monsieur Shahrokh Zamani, membre du Comité de Suivi pour la Formation d’Organisations Ouvrières Libres en Iran et du Syndicat des Peintres de Téhéran, est un militant ouvrier connu et populaire qui, avec une lettre écrite depuis la prison de Tabriz, nous demande de faire entendre sa voix à l’échelle internationale.

Monsieur Zamani a été arête le 5 juin 2011 et a été condamné à 11 ans de prison. Son crime est de défendre les droits des travailleurs et de constituer un syndicat. Comme d’habitude, ils ne l’ont pas accusé de cela mais avec de fausses accusations comme « propagande contre le régime ». Pendant sa détention, Monsieur Zamani a subi de graves tortures et des cruautés. Il est actuellement détenu à la célèbre prison Rajaei-Shahr.

La lettre de Monsieur Zamani est jointe : en la lisant vous comprendrez les details de sa situation. Ce que subit Monsieur Zamani est exactement ce que subissent tous les autres prisonniers politiques et militants ouvriers. Nous vous appelons à soutenir Shahrokh Zamani par tous les moyens à votre disposition. Vous pouvez écrire à la République Islamique et protester contre les arrestations, les emprisonnements et la torture à l’encontre de militants ouvriers et demander la libération de Monsieur Zamani et des autres militants ouvriers.

Lire la suite »





Neuf prisonnières politiques entament une grève de la faim

1 11 2012

Romandie, 1 novembre 2012 :

Au moins neuf prisonnières politiques iraniennes ont entamé une grève de la faim pour protester contre les fouilles corporelles et les mauvais traitements infligés par les gardiennes, a annoncé le site d’opposition kaleme.org, mercredi soir.

Leur mouvement a été déclenché par une inspection surprise à la prison d’Evin au cours de laquelle les prisonnières ont dû subir des fouilles corporelles, des coups et des insultes.

L’avocate Nasrin Sotoudeh, spécialisée dans les droits de l’Homme, a entamé une grève de la faim la semaine dernière dans cette même prison. Elle proteste contre les mauvais traitements dont elle se dit victime.





Téhéran : Première assemblée générale des ouvriers métallurgistes de l’usine n°2

28 10 2012

Mission Free Iran, 28 octobre 2012 :

Téhéran, 27 octobre : Grâce à leurs actions de protestation au centre de Téhéran, 600 ouvriers métallurgistes employés par le gouvernement et travaillant dans les usines n°1 et n°2, ont obligé leur employeur, le gouvernement, à répondre à leurs revendications et à leur payer la totalité des cinq mois de salaires en retard.

Manifestation des ouvriers métallurgistes à Téhéran

C’est une nouvelle et grande victoire pour le prolétariat d’Iran et un premier pas pour d’autres victoires.

Le Syndicat Libre des Ouvriers Iraniens rapporte que le samedi 27 octobre à 9 heures (heure de Téhéran), les ouvriers métallurgistes de l’usine n°2 ont tenu leur première assemblée générale pour décider de comment poursuivre leurs actions pour défendre leurs droits et leurs revendications. Lors de cette assemblée, quatre représentants ont été choisis pour prendre contact avec la direction sur la question des revenus des ouvriers retraités et le non-paiement de primes.

Lire la suite »