La femme qui a « dévoilé » les iraniennes, menacée de mort

8 06 2014

Sans Compromis

En Iran, le port du voile est obligatoire pour les femmes. Sortir sans porter le hidjab c’est risquer une peine de 60 jours de prison et de 70 coups de fouet. Plus qu’un simple signe religieux, le voile est devenu le symbole de l’apartheid sexiste instauré par le régime islamique. Depuis le début du mois de mai, courageusement, des femmes iraniennes publient des photos d’elles sans voile sur les réseaux sociaux. En refusant le voile obligatoire, les femmes revendiquent la liberté et l’égalité des droits contre les réglementations misogynes et moyen-âgeuses des mollahs. Mais cela ne plait évidemment pas à tout le monde. 

Fausses rumeurs, diffamation, lynchage médiatique… La journaliste Masih Alinejad, à l’origine du mouvement en ligne « Liberté furtive pour les Iraniennes », est devenue la cible numéro 1 de la télévision d’Etat.

Des Iraniennes s’opposent au voile obligatoire sur Facebook

1p-manish-alinejad

Cette jeune Iranienne, exilée à Londres, a lancé le 3…

View original post 336 mots de plus

Publicités