Travailleurs iraniens solidaires des travailleurs du Wisconsin

14 03 2011

Message du Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières (Iran) de solidarité aux travailleurs américains du Wisconsin.

Travailleurs américains,

Nous avons entendu le son de vos protestations contre l’attaque d’airain contre vos droits, que vous impose le système capitaliste. Le plan du gouverneur du Wisconsin n’est que la dernière attaque, avec bien d’autres attaques, contre vous nos frères et nos soeurs de classe. Selon ce que nous avons entendu de ce plan, la contribution des travailleurs pour la retraite serait augmentée de 5,8%, aux services de soins de 12,6% et les salaires seraient baissés de 8% avec une hausse des heures de travail. En plus, la place des représentants des travailleurs dans les négociations avec les employeurs serait réduite et des avantages spéciaux seraient garantis aux employeurs pour licencier les employés.

Nous nous souvenons comment le capitalisme aux Etats-Unis a toujours tenté de résoudre ses crises en renforçant les pressions contre vous les travailleurs. L’Etat protecteur du capital (que se soit sous l’administration républicaine ou démocrate), dans le contexte de la crise économique de 2008, a, pour éviter la banqueroute de plus de banques, institutions financières et autres sociétés, pris d’énormes sommes d’argent dans les poches des gens et sur les impôts pour injecter plusieurs milliards de dollars dans ces banques et institutions afin d’éviter un effondrement en chaîne des institutions clefs du capital. Nous savons comment pendant la période du développement du capital et des capitalistes, d’énormes montagnes de richesses ont été extraites et volées sur votre travail et vos vies, et comment lors des période de baisse de la rentabilité, ils tentent d’obtenir encore plus de prise sur nous, esclaves salariés, de peur que leur système d’exploitation soit touché ou s’effondre.

Sous prétexte de « liberté » et de « démocratie » et de « défense des intérêts du peuple américain », en utilisant les richesses produites par les ouvriers, les capitalistes américains attaquent militairement d’autres pays dans le monde. Alors que ceux qui sont réellement victimes de ces attaques sont les travailleurs américains et les travailleurs des pays attaqués, les Etats capitalistes et les capitalistes de ces Etats, en bref le système capitaliste mondial, y trouve de nouveaux marchés, de nouvelles matières premières et de nouvelles positions stratégiques qui leur offrent les conditions d’accroître leur puissance. Nous savons de ces supercheries et tromperies, que le part du capital est une concentration toujours plus grande entre ses mains de richesses, et que la part des travailleurs n’est que toujours plus de misère.

Nous sommes tout à fait conscient que, travailleurs, chacun d’entre nous est, directement ou indirectement, la principale victime du système mondial du capital, et que les capitalistes et leurs Etats ont amassé des profits et des richesses légendaires sur notre dos, notre souffrance et notre sang.

Les protestations des travailleurs aux Etats-Unis, qui ont maintenant commencé dans l’Etat du Wisconsin, sont une protestation contre la dernière et nouvelle pression du joug du capital sur le dos des travailleurs.

Vous devez certainement être conscients que dans d’autres régions du monde aussi, comme en Iran, en Egypte, en Tunisie, en Libye et ailleurs, différentes protestations se développent puisqu’il n’y a ni limites ni fin à la cupidité et à la gloutonnerie des capitalistes. En Iran par exemple, il y a des ouvriers dont le salaire se trouve à moins d’un tiers du seuil de pauvreté, qui n’ont rien à manger, qui n’ont pas la sécurité de l’emploi, sont forcés au travail temporaires et à des contrats non-signés et maintenant, il y a en plus la suppression des subventions sur les prix, ce qui signifie prendre encore plus sur la maigre substance des ouvriers. L’absence de liberté d’expression en Iran et l’absence de tout droit de grève et à l’organisation, l’absence des moindres droits démocratiques, les licenciements et les menaces, les agressions et arrestations de travailleurs et de militants ouvriers, la répression des organisations ouvrières indépendantes et de nombreux autres exemples de discriminations légales, sont une partie des cadeaux quotidiens du capital aux travailleurs.

Ce système capitaliste inhumain, en particulier dans des pays comme l’Iran, ne reconnait aucun droit pour les travailleurs que ce soit dans le domaine politique, économique et social ; la recherche du profit et la brutalité sont les caractéristiques et la définition essentielles du système capitaliste. Le résultat actuel de la domination de la classe capitaliste sur les sociétés humaines, c’est la pauvreté, la misère, la famine, l’injustice et l’inégalité, la discrimination sur des bases de genres, d’ethnies ou de nationalités, l’oppression, les emprisonnements de masse, les guerres, la torture et la violence, et l’absence de réelle liberté d’expression et d’organisation. Même le parlementarisme et les institutions représentatives actuelles, ne sont, ici ou là, que des ombres de démocratie.

Travailleurs américains,

Pour nous les travailleurs, il est nécessaire de ne compter que sur le propre pouvoir de notre classe et de ne pas tomber dans les pièges des différentes fractions du capital (aux Etats-Unis, les Démocrates et les Républicains), de croire dans le pouvoir de notre unité et de notre organisation, et de renforcer ou construire nos propres organisations indépendantes afin de contourner le piège des syndicats et institutions jaunes et collaborationnistes qui, partout dans le monde, provoquent un pillage substantiel de l’énergie de la classe ouvrière. Nous ne devons compter que sur nos propres associations et organisations autonomes, et avec la solidarité internationale à travers le globe, nous devons nous unir afin de débarrasser non seulement le Moyen-Orient mais le monde entier du système capitaliste.

Frères et soeurs de classe, nous avons entendu la voix de vos protestations ! Et nous déclarons notre solidarité avec vous et condamnons toutes les actions, politiques et attaques anti-ouvrières dirigées contre vous.

Nous déclarons fermement que toute remise en cause ou attaque contre les droits économiques et politiques des travailleurs américains est une attaque contre les droits, l’existence et les vies des travailleurs en Iran. Nous nous considérons comme vos alliés et partageons votre idéal. Avec le renforcement de vos grèves et actions organisées et par la consolidation de votre force organisée, nous espérons que vous pourrez obtenir une après l’autre vos revendications de classe. Nous vous souhaitons le succès et le meilleur dans vos efforts jusqu’à ce que vous atteigniez la revendication ultime d’une société humaine qui abolira les relations capitalistes.

Vive la solidarité internationale de la classe ouvrière !

Comité de Coordination pour Aider à la Formation d’Organisations Ouvrières


Actions

Information

One response

14 03 2011
Solidarité Ouvrière

[…] Révolution en Iran, 14 mars 2011 : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :